AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Olivia M. Greedy
Le Moineau Multicolore

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.


▐ Ton Age : 24 Féminin « Messages » : 18
« Two Perso » : Lenore Seixtekopo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Dim 30 Jan - 22:28


Muzicons.com


Olivia Monster Greedy



© Bianchi

(icon 1oox1oo)
Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.
# FICHE D'IDENTITÉ :

PRÉNOM(S), NOM - Olivia est son prénom principal. "M" a divers significations... A l'origine, son second prénom Masha, mais elle l'a reconverti en surnom "Monster". Son nom de famille est Greedy. Sa véritable identité est Eden Macha St Claire.
SURNOM - Le moineau multicolore
ORIGINES - Née en Écosse d'un père de cette nationalité, elle a tout de même des origines russe/finnoises de sa famille maternelle.
DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE - Olivia est née un 6 Janvier aux Hightlands. Elle a actuellement 17 ans.
SIGNE ASTROLOGIQUE - Capricorne.
ORIENTATION SEXUELLE - Bisexuelle, penchant un peu plus pour les hommes.
PARTICULARITÉS -
☮Elle a deux tatouages: des ailes marrons et noires sur son dos ainsi qu'un scorpion sur son épaule gauche et est couverte de plusieurs pansements. ☮Elle est victime d'hallucinations.
☮Olivia cite souvent des onomatopées et des interjections pour s'exprimer.
VOS LIEUX DE RÉSIDENCE - Généralement, Olivia loge dans divers auberges de Londres, mais elle voyage très souvent.
CAMP - Civil, future Noah du Psychédélisme.
UNE PROFESSION EXERCÉE ? - Censée être étudiante, mais elle travaille souvent en tant que cuisinière à domicile ou bien vole divers sacs.
RANG DE DÉPART - F

# "CIVIL"

SOUVENIR DE NOÉ - Le Psychedelisme
DON NATUREL - Tout vient les ailes noires tatouées sur son dos. En les déployant, elles passent de la sobre couleur marron jusqu'aux innombrables motifs multicolores. Elle peut utiliser les illusions dessinées sur ses ailes pour vous faire absorber par un grand psychédélisme et diverses illusions sonores et visuelles vous envahissent. Au début, ce pouvoir est assez faible.

# BEHIND THE SCREEN

PRÉNOM - O.M.G ou Rocka Inès Pixie (R.I.P!!! BWAHAHAAA èwé)
AGE - 17 ans
SEXE - Fille
DOUBLE COMPTE ? Naaao ~ Siii é_è Lenore Seixtekopo
NIVEAU RP - Assez bon ♥
UNE REMARQUE SUR LE FORUM - *en bave*
VANILLE OU CHOCOLAT ? - Fruits rouges!!!! *o* *PAN*
CODE - VALIDE PAR LAVI.
[/size]


MY STORY

    Histoire; Lettre-biographie, avant une nouvelle vie...

    Je suis née aux Hightlands d'Ecosse, pas loin du Loch Ness. Celle qui m'a mise dans ce monde s'appelait Natacha. En revanche, je ne sais rien sur mon père car ce traitre nous a laissé en apprenant que Maman était enceinte. Mis à part ce détail franchement inutile à mes yeux, je peux dire que ma mère m'a bien éduquée pendant les quatre premières années de mon existence: en plus de cet école bidon que je fréquentais, elle me faisais deux heures de leçon d'oral et d'écriture.. J'avoue qu'avec elle, ce n'était pas déplaisant.. Et même, c'était les meilleures heures de chaque journée. Elle n'était pas une maman gâteau, mais elle était loin d'avoir le record de la mère la plus strict; au lieu de me gueuler dessus, elle rigolait de mes bêtises, mais essayait tout de même de les corriger si j'en faisais trop. Le seul truc que je lui reproche, c'est d'avoir fait de moi une fille qui se coupe des autres, qui n'osait jamais parler à personne, qui n'arrivait même pas à se protéger sans un adulte. De plus, il y a un détail qu'elle ne cherchait jamais à comprendre et qui apparut alors que j'avais environ 5 ans: mes hallucinations. Je ne cessais de voir et entendre des choses très perturbantes, comme des monstres ou des hurlements de douleurs la nuit comme le jour. Et dès que je lui en parlait, ou bien elle se moquait de moi, ou, à force de me voir pleurer à cause de ça, elle me giflait. De plus, elle commençait à faire des crises de nerf pour rien, des dépressions et des plats dégueulasses à partir de cette période.. Je me demandais ce qui lui passait par la tête, mais préférais me taire pendant un très long moment. Mais à force, elle commençait à me frapper lorsque je n'étais pas d'accord avec elle, et puis par la suite pour un oui ou pour un non. Je peux vous dire que ça me traumatisée en plus de mes hallucinations permanentes ! Plus le temps passait, plus je me sentais de plus en plus mal. Un soir de très mauvais temps, ambiance tendu à table, malgré cette crainte de reçevoir un coup pour la énième fois et de me faire crier dessus, je décide de tout lui dire: pourquoi elle me frappait? Pourquoi ne m'écoutait-elle plus? Pourquoi elle ne voulait pas m'amener chez un médecin ou un spécialise pouvant faire quelque chose contre mes hallucinations? Au début, elle me regardait avec un air de mépris et de je m'en foutisme très flagrant et continuait de mangeait l'un de ses plats infectes... Je n'en pouvais plus de voir ce mépris que je n'avais jamais vu avant sur ce visage.. Alors je décidai de quitter la table, quand cette folle me frappa avec sa chaise et me mit à terre. Et alors elle me cria :
    "C'est de ta faute si ton père est parti! Tu n'aurais même pas dû venir dans ce monde!"
    Cette petite phrase avait un effet pour mon âme de petit enfant.. Et plus je regardais son visage, plus son regard devenait menaçant. Sa voix devenait rauque et effrayante, mes hallucinations refaisaient surfaces, sa tête devint celle d'un monstre, je n'écoutais même plus ce qu'elle disait. Prise par la plus grande angoisse, je décide de partir loin de cette maison, loin de ce "monstre". Je ne faisais même plus attention à la route que je prenais, mais je ne pouvais pas tenir longtemps. Je m'écroulais vers le Loach Ness, essoufflée, ne sentant plus du tout mes jambes. Je n'avais pas pour habitude d'y aller, et même j'en avais peur, car tout le monde disait qu'il y avait une créature dans ce lac. Saint Colomban avait déclaré avoir enterré un homme mortellement mordu par un monstre celte nommé "an Niseag". Quelques traces de cette choses se faisaient vers le XVIeme siècle et en ce siècle, il pleut des témoignages sur cette légendes. A vrai dire, je n'y pensais même pas car la tête de monstre de ma mère restait gravée dans ma tête et plus j'y pensais, plus j'en pleurais. Je restais plusieurs heures, sans doute, dans le calme et l'obscurité, à sangloter au début pour cette image, puis ensuite pour les paroles de cette folle.. Plus les minutes s'écroulèrent, plus mes pleurs s'atténuaient.. Je contemplais ensuite la nature, ce qu'elle nous a offert: de beaux lac, de sobres mais magnifiques plantes.. Puis mon regard se détourna sur la pleine lune qui laissait son reflet sur l'eau obscure... Tout cela me fit oublier ce qu'il venait de se passer, je ne voulais même plus partir, m'endormir devant ce magnifique paysage, une agréable brise glacée caressait mon visage mais... Quelque chose fit évaporer mon euphorie. Un bruit provenant du lac, des ondes se dessinaient aussi, puis une chose en sortit... Une chose qui avait un long coup et qui, par horreur, avait la même tête que celle qui s'était affichée sur ma maternelle ! Mon angoisse m'envahit une fois de plus, je me mis à courir à toutes jambes! De plus, je commençais à prendre conscience de ce qu'il pouvait y avoir dehors: n'importe qui aurait pu me kidnapper! Malgré la folle enfermé dans ma demeure, je devais absolument retourner chez moi, au plus vite!... Mais une fois arrivée, une autre peur me gagna, celle de recevoir d'autres coups douloureux, comme cette chaise qu'elle m'avait jetée, mais ce n'était pas par cela que j'allais être accueillie... Par bien pire... Les bougies étaient encore allumées, les plats étaient encore sur la table et la chaise cassée encore par terre avec pratiquement tous nos meubles renversés et nos objets cassés... J'appelle plusieurs fois ma maternelle, mais aucune réponse ne succéda mon appel.. Je recherchai alors dans toutes les pièces de la maison et je la vis allongée sur le lit. Au début, je pensais qu'elle dormait, Mais j'eus des doutes, car elle avait toujours un sommeil léger, et ma simple présence aurait du la faire sortir de son sommeil. J'essayai donc de la réveiller plusieurs fois et vainement. Avait-elle perdue connaissance? J'eus l'idée d'appeler de l'aide, mais en touchant sa peau, je sentais qu'il n'y avait plus aucune vie dans ce corps.. Ne voulant pas y croire, je surveillai son rythme cardiaque, sa respiration... Rien.. Alors un effroyable cri de peur et de douleur sortit de ma bouche, suivit de nouveaux grands sanglots, ce qui attira l'attention de plusieurs villageois. Une dizaines vinrent tous chez nous, ils me demandaient tous ce qu'il se passait, mais je n'arrivais plus à parler.. Mais c'est en examinant la dépouille de ma mère qu'ils surent alors pourquoi j'étais dans cet état. Les semaines suivantes, alors que l'on disait que ma mère a été tuée par empoisonnement, je fus hébergée chez l'une de nos voisines.. Rien ne se passa mieux dans cette maison, car mes terreurs nocturnes et mes cris dus à mes hallucinations rendaient mes hébergeurs très mécontents. De plus, tout le monde apprit avec effroi que ma génitrice n'avait pas été empoisonnée involontairement, mais elle s'était suicidée; plusieurs drogues et médicaments, dont beaucoup inconnus, ont été retrouvées dans de bonnes cachettes de la maison, ainsi que dans plusieurs plats. Des conclusions fusaient donc sur mes illusions et mes étranges sensations: peut être que ma propre mère mettait des produits dangereux et hallucinogènes dans les plats. Tout cela développa une certaine paranoïa chez moi; par une chance miraculeuse, je n'étais pas morte et je n'étais en manque de rien, mais je refusais catégoriquement de manger le moindre plat... C'est alors qu'arriva un membre de ma famille que je n'avais jamais rencontré avant: le beau-frère de ma mère, Roy Sadovski. Il est apparemment mon tuteur légal officiel. Il n'avait pas pu venir plus tôt à cause de son travail et parce qu'il habitait à Londres. Ce fut alors avec lui qu'une nouvelle vie allait commencer. Roy était un cuisinier dans un restaurant nommé "Blue Steam". Malgré son nom et sa modestie, ses spécialités étaient fortement appréciées par tous les clients, plusieurs touristes venaient chaque jour; mais rien de cela fit revenir mon appétit, ni même ma bonne humeur ne refit surface. C'était une nourrice, Simone, qui s'occupait de moi, car Roy était surchargé. Elle avait tout essayé, méthodes douces comme méthodes fortes, pour me refaire manger, mais je restais "têtue", d'après elle, et vint un jour où elle était allée trop loin, d'après mon oncle: une simple gifle qu'elle m'avait mise avait rendu Roy en colère et il l'avait renvoyée. Je devais alors rester dans le restaurant où Roy travaillait et Miki, la chef, essayait de s'occuper de moi et de me refaire manger, mais malgré sa douceur sans égal et sa forte gentillesse, je ne changeais pas. Tout le monde me décrivait comme une triste statue vivante et maigre. Mais un midi, en prenant une pause malgré le désaccord de sa patronne, Roy s'était installé à côté de moi, mangeant une grande assiette de spaghettis. Miki le surveillait attentivement, elle craignait qu'il me force, sans doute. Mais rien de cela: en le voyant manger, ma faim et ma gourmandise revenaient peu à peu: je commençai à avoir un faible gout de pattes dans ma bouche, la sauce tomate rouge-orangée recouvrant les spaghetti me donnaient l'eau à la bouche, ainsi que les morceaux de viandes qu'il y avait dessus; plus je le regardais manger, plus cela devenait une torture pour moi: comment faisait-il ?? Roy me demanda alors s'il pouvait me confier son assiette, je ne refusais pas. Quand je le vis repartir à son poste, je guettais la pièce de mes yeux pour voir si personne ne me regardait.. La voix était libre, je goutai alors à ce plat qui me donnait tant envi.. C'était si délicieux et réchauffant à la fois ! C'était bien la première fois que je ressentais de telles agréables explosions multicolores dans ma bouche. Tout en savourant, je continuais à manger les pâtes avec une rapidité phénoménales. Quand j'eus terminé, j'aperçus avec une très grande honte que beaucoup me regardaient avec des airs positivement surpris, particulièrement Roy et Miki, cette dernière félicita aussitôt mon oncle. Cela ne suffisait pas pour mon estomac vidé depuis plusieurs jours. Je recommençais alors à manger, tout le monde me faisaient chaleureusement les meilleurs plats, sans doute le meilleur festin de ma vie ♥.. En revanche, mon sourire ne vint pas, plusieurs tentatives ont été vainement essayées par les collègues de mon oncle. Mais un jour, alors qu'ils préparaient tous une grande pièce montée pour l'anniversaire de Augustus, l'un des cuisiniers - ils étaient assez tendus car il n'allait pas tarder à arriver - la cuisine était en pagaille, certains devaient tout nettoyer, d'autres terminer la pièce, et le sommet était bien compliqué à mettre: il était plein de crème et devait être placé assez haut. Alors qu'il crut ensuite que le sommet était bien placé, Roy commença à prendre le gâteau, et sa surprise n'a pas tardé à venir: la touche finale de la pièce monté tomba sur sa tête. Il était entièrement barbouillé de crème blanche; je sentis alors un sourire large et tremblant s'esquisser sur mon visage, et de grands rires fusaient. Cela faisait aussi un très long moment que je n'avais pas autant rigolé, mon expression neutre et triste avait mis plus longtemps à disparaitre par rapport à mon appétit. Malgré cet inconvénient et leur manque de temps, je vis que tout le monde était content de me voir ainsi, une chose gênante une fois de plus, mais quelque temps après, je me sentais beaucoup mieux. J'ai vécu les 10 meilleures années de ma vie avec Roy.. Pour plusieurs raisons: mon oncle disait que je n'étais apparemment qu'une petite fille timorée et fragile, pratiquement un morceau de viande pour les gamins qui ne cessaient jamais de me chercher et de m'embêter comme ils pouvaient quand je me promenais seule dehors, et il voulait me renforcer. Il commença alors par des sports de combats et de self-défense , particulièrement le Karaté. La première fois qu'il a voulu m'apprendre à me défendre c'est en ayant insisté pour que je le frappe. Évidemment, je n'osais pas, et même l'idée ne me serait jamais venue! C'est progressivement qu'il m'apprit diverses techniques, les esquives en premier car pour lui c'était le plus important. Et puis il m'apprit ensuite diverses techniques, face à un mannequin au début, mais même face à cette chose artificielle, je n'osais rien faire. Alors il trouva une solution assez perturbante pour me "provoquer" en quelque sorte.. Il avait parfaitement atteint mes faiblesses: premièrement, les garçons qui m'embêtaient, il disait que "ce n'était qu'une bande de lâche qui ne voulait que mon malheur, me voir pleurer, me tordre de douleur... Vint ensuite ces monstres dans ma tête que je voyais dans ces hallucination perturbantes, il disait que je devrais plutôt m'énerver contre mes illusions au lieu de les fuir, de les affronter.. "Tout ce qu'ils veulent, c'est te faire fuir et en rire !" disait-il, ainsi que "Ils n'arrêtent pas de t'embêter et tu les laisses faire? C'est nul! Il faut que tu t'imposes, ces choses continueront en te voyant fuir comme une poule mouillée" et le pire... Ce fut autour de ma génitrice... "Imagine que tout ces choses que tu voies à cause de tes médicaments sont enfermés dans cette poupée... Et imagine y ta mère ! C'est à cause d'elle que tu es humiliée face à ces monstres !" Humiliée... A cause de ces critiques, je me sentais déjà honteuse. De plus, il avait parfaitement réussi à trouver les choses que je détestais au plus haut point, ainsi qu'à élever un sentiment que je n'ai jamais évoqué avant: la colère et la rancune.. Je serrais alors mes points, imaginant les petits diables du quartier, mes créatures imaginaires et Natacha enfermé dans cet épouvantail, tous voulant m'éliminer et me ratatiner, m'humilier au plus haut point, gâcher ma vie... Non, ils ne réussiront jamais à me détruire, ils ont déjà mangé les six premières années de mon existence et c'était déjà trop, je voyais ainsi un visage sadique comme impossible, moqueur, affichant un sourire large que je ne pu supporter et là, ma colère se libéra, je donnai alors un grand coup de point -très fort apparemment pour une gamine de 6 ans- qui fit basculer la poupée... Pour moi, ce n'était pas suffisant, je continuais encore, et encore.. Alors que j'avais donné plus d'une vingtaine de coups à cette horreur, je me mis à pleurer, pleurer car tout cela ne suffisait même pas et ne servait même pas, Roy m'arrêta alors.. Il s'excusa d'avoir provoqué toute cette colère et cette haine, mais je ne lui en voulais pas.. Bien au contraire, je ne cessai de le remercier, tout en sanglotant. Il m'avait tout de même fait voir les choses d'un autre angle: je n'étais qu'une fuyarde, je ne cessais de pleurer face à mes hallucinations, aux garçons qui m'embêtaient ainsi qu'aux problèmes que m'avait causé ma maternelle.. Il fallait que j'y fasse face, que je ne tourne pas le dos, que je m'impose ! Bien entendu, je n'oubliai pas que les exercices de combats ne servaient qu'à me défendre en cas d'extrême urgence, mais on m'avait tout de même fait à la fois une leçon psychologiques qui m'a très bien servie: alors que, lors de l'une de mes promenades habituelles dans le quartier, je me fis une fois de plus embêtée par la même bande. Au début, je ne voulus rien dire, les ignorer comme s'il n'étaient que des monstres; mais cela ne leur faisait rien: ils continuaient encore et se moquaient de mon physique et surtout de mon comportement qui était d'après eux très étrange, et cela pendant 10 bonnes minutes, ce qui me fit crier au bout d'un instant, je sortais tout ce qu'il y avait de caché dans mon cœur, sans faire la moindre pause, ils n'étaient que des lâches à s'attaquer à une seule personne, à ne se moquer que de son apparence. Je pensais au début que c'était tout de même inutile, mais en voyant leur têtes surprises ou bien gênées, je vis que cela avait eu une très forte utilité aussi lorsque certains ne me côtoyaient plus, ou bien contrairement restaient avec moi en bonne compagnie. Roy ne m'apprit pas que la défense: j'avais, en plus, le droit à diverses leçon de plusieurs langues, telles le russe, le finnois et le français, c'était encore Roy qui me faisait l'école lorsqu'il en avait le temps, ou bien Miki, mais elle m'apprenait plus les Mathématiques et la Science. Tous les deux m'apprenaient la cuisine, chose que j'adorais le plus. Pendant toutes ses années, je progressais sur plusieurs niveaux: mentalement, j'étais passé de la petite fille innocente et timide à la petite extravertie qui ne se laissait jamais faire, mais j'en faisais parfois un peu trop au niveau des batailles. De plus, m'avoir appris à me détendre quelques fois et à faire des pauses lors de mes travaux sans fin avaient installé en moi une sorte de flemme et de nonchalance que j'ai encore actuellement. J'avais aussi amélioré mon savoir: je n'étais pas si bonne en mathématique et mon accent anglais avait prit un léger soupçon de russe, mais j'avais un bon niveau en science, en langue et surtout en cuisine, à tel point qu'à mes 11 ans, l'on m'embaucha. Je n'avais pas le droit, de plus, les clients n'avaient pas confiance au début, jusqu'à ce qu'ils aient goutés ma cuisine: tout point de vue changea, et beaucoup demandaient mes spécialités, bien qu'elles étaient assez simples; apparemment, elles étaient faite d'une façon particulière, à "ma façon". Et me vint alors une idée: celle de faire un mélange sucré-salé. Au début, tout les cuisiniers, y comprit Roy et Miki hésitaient un peu, car ils avaient peur que je fasse une fausse note. Je sentais que l'on ne me faisait pas confiance, mais j'avais trouvé une solution pour me faire convaincre, et j'eus la chance qu'une certaine Miss.McStone, une cliente apparemment importante, vint un jour dans notre si modeste restaurant, elle avait même commandé, exigé serrait plus approprié, du "nouveau". Tout en faisant croire que je faisait un plat pour moi et moi seul, je commençais alors des Spaghetti à la Fraise (apparemment nommés Pesto de Fraises). Purée de fraise maison, parmesan, pistache, peu de sel et de poivre, un soupçon d'huile d'olive, une gousse d'ail et de petites feuilles de menthe.. Tout le monde trouvait cela étrange et étaient content que cela ne soit pas servi, mais je réussis alors à servir le plat à Miss.McStone. Je partis alors rapidement, tout de même effrayée, et en entrant dans la cuisine, je vis que Roy était en colère.. Il m'avait vue, mais c'était trop tard.. L'on entendit hurler "Mme Miki Strengh!"... Alors que Miki alla voir Mme.McStone qui l'avait appelée, tout le monde était tendu en cuisine. Je commençais alors à ressentir de la culpabilité, quand Miki revint, l'air très surprise, ses yeux étaient si ronds qu'on aurait dit qu'ils allaient tombés! Elle dit alors que Miss.McStone adorait ce plat, qu'il était d'une grande originalité, et très succulent. Finalement, ma culpabilité laissa place à une grande fierté. Ce n'est pas pour autant que "Blue Steam" devint un cinq étoile, soyons clairs! Mais beaucoup de clients venaient pour gouter à mes Spaghetti à la Fraise. J'avais aussi fait plusieurs plats sucrés-salés, et ils avaient tous une particularité: les fruits ajoutés n'étaient que des fruits rouges. Et pour ce simple détail, l'on fit une carte spéciale "Miss Cranberry's Salty red berry" ou bien "Les salés/fruits rouges de Miss Cranberry". Tout le monde m'appelait par le nom d'un fruit rouge, ce qui me faisait bizarre, et limite m'agaçait au début, mais je finis par m'habituer et à le prendre du bon côté. Les mois suivants n'était que routine... Mais assez positives. Ayant déménagé car elle ne supportait plus sa famille maternelle qui logeaient avec elle, Miki est venue s'installer chez mon oncle, ce dernier le lui avait proposé très gentiment. Au fil du temps, elle est devenue ma "tante adoptive". Bien qu'il n'étaient pas amoureux, Roy et Miki partageaient plutôt un sentiment de fraternité qui variait un peu, on ne savait pas qui était l'ainé ou le cadet mentalement, mais cette relation plaisaient à beaucoup, à moi aussi et étrangement, mes hallucinations se faisaient moins fréquentes, sans doute ma santé mentale qui s'est améliorée, disaient Miki et Roy...
    Hélas... Je n'ai pas assez profité de ces trois ans qui nous restaient... De ces trois ans que je trouvais ennuyeux et qui allaient pourtant se terminer si rapidement.. Alors que je dormais, bien en sécurité, enfermée dans ma chambre, je ne doutais pas que ma famille vivait dans les flammes.. Une partie de notre maison a été incendié, et j'ai été évacuée par des voisins avant que le feu n'atteigne ma chambre.. Quand je fus réveillée, quand je vis cette maison, cet univers qui était mon paradis, brûler dans ces flammes, je ne voulais pas y croire, je ne cessais de me répéter "ce n'est qu'un rêve, je vais pas tarder à me réveiller !" et cela même pendant plusieurs jours, jusqu'à leurs obsèques. Ce n'est que lors de leur cérémonie que je me mis à pleurer, en déchirant le grand silence, et mes sanglots ne s'étaient pas arrêtés jusqu'au début de la nuit.
    Après la perte de mon plus beau trésor, je devais vivre chez une amie de Miki, mais des docteurs décidèrent l'inverse: apparemment, il fallait que je sois examinée pour voir si j'allais réellement bien ou pas. J'étais persuadée, au fond de moi, que tout allait bien, mais ces psychiatres avaient décidé l'inverse: alors que je n'avais qu'un grand chagrin, ils disaient que je souffrais d'un énorme traumatisme, que je risquais de m'en sortir dans plusieurs année, voir peut être jamais. Et mes hallucinations qui avaient repris le dessus n'avaient rien arrangé, car une sorte de "monstre" avait surgit de l'ombre d'un de ces docteurs. Me voyant effrayée comme impossible, ils avaient décidé de m'enfermer dans un asile, ayant appris plus tard que je voyais fréquemment des illusions. Mais eux relevaient surtout un grand choc due à l'évènement tragique que j'avais vécu, une maladie imaginaire. Et à cause de ces saligauds de docteurs, je fus prise par la pire des malades.
    Et pour arranger le coup , ils m'ont intelligemment injecté plusieurs produits. Au début, je décidais de me laisser faire: plus calme je me tenais, plus tôt je pouvais sortir. Mais ces cochonneries que l'on m'administrait, mes visions ne faisaient que s'aggraver. Non seulement je ne faisais que m'affoler à cause de ses illusions monstrueuses, mais en plus je ne voulais plus que l'on me donne de ces saloperies. Je n'en pouvais plus, ces produits me rendaient malade, mes hallucinations me faisaient suer comme jamais. Ils me rendaient fou, tous me rendaient fou. Et à cause de mes agitations, je fus enfermée dans l'une des salles où l'on incluaient des personnes dans de graves cas particuliers. Pas la pire salle, heureusement. Je n'étais pas seule: des siamoises aussi étaient enfermées dans cette salle. Moi qui n'étais plus très sociale, je ne tenais pas vraiment à leur parler au début. De plus, j'étais prises par de grandes nausées et une fatigue inimaginable. Aussitôt arrivée dans cette salle blanc cassée, je m'endormis au sol..
    Et ce sommeil n'a pas été très réparateur; car je n"avais pas fait de bien jolis rêves: l'incendie avait recommencé, dans la même maison que Roy et Miki.. Je revins à l'enterrement un fois de plus mais cette fois, il n'y avait personne... Juste moi, devant les tombes de ma famille.. Et c'est là que j'entendis une fois, assez étrange, silencieuse et terrifiante à la fois. Et ce qu'elle me disait n'était pas plus joli.. " Tu puais comme cette fumée qui envahissait ta demeure.. Mais toi, tu étais dans tes beaux rêves à faire la fête avec tes amis imaginaires. Tu étais en sécurité, dans ta chambre tandis que tes proches vivaient d'enfer parmi les flammes".
    Envahie par la culpabilité, je me mis à crier, ne pouvant plus rien faire. Mais je me fis réveillée par les siamoises. Apparemment, j'avais réellement crié et sangloté, et cela avait fait beaucoup de bruit dans l'asile. Alors que toute l'asile, avec les médecins, se plaignait de mes cris ainsi que les médecins, les deux siamoises avaient l'air de s'inquiéter pour moi, me demandant si tout allait bien. Et depuis ce jour, elles n'ont pas cessé de me surveiller aussi inquiètes. Je trouvais cela vraiment chiant, mais cela nous a permis de nous lier d'amitié. Billie et Vera Mc.Sloth, si vous voulez connaître leurs noms, étaient soudées au niveau du bassin, certains trouvent cela marrant, mais n'imaginez pas les moments où l'une fait la tête à l'autre! Elles étaient de bonnes dessinatrices, bien que leurs dessins étaient considérés comme étrange, comme des toiles d'araignées et divers insectes, des créatures de divers folklores et même tabous, chose qui inquièterait les docteurs... Saletés de docteurs... Pourtant, on pouvait y voir de la pureté et du positif, tel des anges, la végétation et même une image du paradis, mais ces foutus médecins ne font gaffe qu'au mauvais côté des choses, que voulez-vous... Elles ont surtout été considérées comme paranoïaques, le truc étant elles l'étaient réellement. Je les voyais souvent à se soucier de tout et de n'importe quoi et m'accusait même de leur voler des feuilles ou des fusains, même de vouloir leur faire du mal! Au début, cela m'énervait mais je m'y suis fait, et nous avons vécu comme étant "dangereuses" pendant 3 ans... Trois bonnes mais vraiment maudites années dans cet asile. Maudites car l'on a continué à me foutre des seringues aux fesses pour un rien, les médecins n'ont cessé de dire que mon cas est définitif alors qu'il est inexistant, ils ignoraient vraiment que je ne voulais qu'être sauvée de ces hallucinations et m'avaient inventé une fichue maladie imaginaire! Mais le bon côté est que j'ai pu me reconstruire une famille, Billie et Vera étaient devenues mes grandes sœurs et nous nous promettions de vivre ensemble après notre sortie de ce monde cauchemardesque blanc, mais cela semblait impossible. Malgré tout, nous essayions élaborer des plans pour nous échapper, tous inachevés car impossibles ou remarqués par des putains de personnels. Mais un jour arriva où ce cauchemar allait arriver à sa fin, et pas grâce à l'un de nos plans! Ce jour là, nous dormions toutes les trois, quand je sentis une odeur que je repoussais, détestais au plus haut point: le feu. Il y avait encore un incendie, comme si ma première famille rôtie ne suffisait pas! Cependant, cet élément que je rejette tant n'était pas là pour me voler mes proches cette fois-ci, mais pour me sauver, ou plutôt nous sauver, Billie, Vera et moi. Une personne qui m'est encore inconnue -vraisemblablement un patient car il était vêtu de blanc- est venu nous ouvrir et nous expliqua la chose: un de ses amis aurait craqué et tout cassé au début, puis a fini par mettre le feu.
    Ainsi, nous avons réussi à sortir de cette prison de feu. Bien entendu, nous voulions réaliser nos rêves, ce qui n'a pas été très facile.. Pour vivre, nous devions avoir, forcément de l'argent, et pour avoir de l'argent il nous faudrait forcément un travail, et personne n'embaucherait des individus portant des combinaisons blanches, surtout dans le Ramona's Paint qui était apparemment un restaurant très bien fréquenté, ce lieu nous intéressait au plus haut point car ils avaient besoin non seulement d'un cuisinier mais aussi d'artistes peintres! Forcément, nous n'avions pas le choix: nous avions du voler quelques vêtements dans de rares magasins spécialisés, nous étions dans un village désert, alors c'était pas évident... Mais nous y sommes arrivés! Et chose étonnante: nous avons été embauchées facilement, bien que la patronne n'a pas été très convaincues à cause de notre âge.. Apparemment, nos spécialité ont su faire changé d'avis à tout le monde!
    A la surprises des siamoises, je ne me suis pas identifiée en tant qu'Eden StClaire, mais un nom... Quelque peu original qui est Olivia Masha/Monster Greedy, qui pourrait donner OMG abrégé.

    J'espère que tout le reste se déroulera facilement malgré la paranoïa de Billie et Vera et mes hallucinations... Une ancienne vie enterrée, une nouvelle commence...

    Le sourire aux lèvres, la jeune Olivia enroula sa lettre pour l'enfermer dans une bouteille et la jeter dans cette vaste mer, respirant l'air d'une nouvelle vie.


    Famille; Au début, ce fut sa mère, Natacha, qui l'éduqua. Son père déserta alors que sa mère était enceinte d'elle. Natacha avait les mêmes cheveux châtains-roses, mêmes yeux noisettes que sa fille, mais elle portait aussi d'élégantes robes. Elle était au départ une mère fort sympathique et très douce, nourrissant sa fille par de très bons plats, lui faisant des leçons d'écritures et d'oral. Mais au bout de 5 ans, tout allait moins bien: à la moindre petite bêtise, Olivia, anciennement Eden, recevait plusieurs gifles et coups, les plats devenaient infectes, et Natacha se fichait des hallucinations que sa fille avait, et plus le temps passait, plus la mère était violente, et cita la cause quelques temps avant son suicide: elle s'en prenait à elle parce que celui qui aurait du être l'homme de la maison est parti à cause d'Olivia/Eden... Tout le monde prenait la mort de Natacha pour un meurtre par empoisonnement au début, car le plat qu'il avait mangé le soir de la tragédie était remplie de divers produits hallucinogènes et mortels, mais on apprit par la suite que c'était un suicide, et l'assiette empoissonnée ainsi que les plats immangeables pouvaient expliquer les hallucinations de la fillette: sa mère tentait de la tuer. Ce fut ensuite son oncle maternel, Roy Sadovski, cuisinier dans un grand restaurant, qui l'adopta. Au début, Eden/Olivia ne voulait rien mangeait et se faisait maigre, mais elle ne voulait plus faire de cauchemar ou avoir la moindre hallucination.. Mais à force, elle put faure confiance en son oncle et remangea comme jamais. Roy voulait enlever cette image de petite fille sans confiance et la renforcer pour qu'elle puisse se protéger, il lui apprit alors divers combats, à durcir son caractère et au passage la cuisine et, chose peu commune, plusieurs mots grossier. Bien entendu, il voulait aussi la cultiver et lui apprit un peu de finnois, du russe et du français, sa langue favorite. Tout se déroulait très bien dans leur relation oncle-nièce et cela pendant plusieurs années... Mais le pire arriva: le jour des 14 ans d'Olivia, leur demeure prit accidentellement feu.. Alors que la jeune fille était en sécurité dans sa pièce, l'autre bout de la maison brulait et Roy mourrait peu à peu.. La jeune fille n'avait alors plus personne pour la recueillir et elle devait aller dans un orphelinat; mais elle fut introduite dans un asile alors que tout le monde la croyait dépressive et malade, alors qu'elle n'était atteinte que de tristesses.. Au bout de deux ans de souffrances, elle put s'évader.

    Physique; Une jeune femme assez grande de taille, elle fait environ 1m72. Sa corpulence svelte, ses épaules de nageuse et ses formes non-discrètes lui donne 3 à 4 ans de plus, mais à vrai dire, elle ne s'en occupe pas vraiment. Sa peau est légèrement plus claire que la moyenne et ses traits fins. Ses cheveux sont châtains très clairs, avec une touche de rose pâle -couleur très déplaisante pour elle- et ne s'arrêtent qu'en bas de son dos; elle n'a pas de frange. Il lui arrive de ne pas s'en occuper le matin juste par simple fainéantise, mais cela donne un bel effet lisse au début et légèrement ondulé aux pointes. Ses yeux ont la simple et sobre couleur noisette, mais ses pupilles ne se dilatent pas correctement, phénomène lié aux drogues qu'elle n'a cessé de se faire injecter dans son enfance. Elle a un regard posé et calme. Son nez est fin et assez petit et ses lèvres sont naturellement rose, elle ne se maquille jamais car elle ne le supporterait jamais. Olivia est souvent recouverte de pansement car elle ne supporte pas que l'on remarque ses égratignures et n'aime pas avoir la moindre hémorragie, non pas par la peur du sang mais parce qu'elle a des limites hypocondriaque, vous la verrez même souvent porter un masque! Question vestimentaire, elle ne porte que des débardeur 24h/24 ! Les couleurs sont assez ni trop sobres, ni trop pétillantes, mais elle porte le plus souvent un débardeur blanc. Elle ne porte jamais de jupe, uniquement des pantalons larges ou serrés ainsi que des bottes non très discrète, tout cela lui donne un léger côté garçon manqué. Il lui arrive aussi de mettre chemise blanches, cravate et pantalon noir, mais son côté garçon manqué reste. Généralement, ses vêtements ne sont pas très sombre et aime y mettre assez de couleurs. O.M.G a divers tatouages sur elle: de grandes ailes marrons sur son dos, aux mêmes couleurs que ceux d'un moineau, et un scorpion noir sur son épaule gauche. Elle porte toujours des goggles de toutes sortes sur son front, autour de son cou ou sur ses yeux.

    Caractère; A première vue, Olivia laisse croire qu'elle est une femme mélancolique et gênée, mais rien de cela: il suffit qu'elle vous connaisse un minimum pour que son vrai caractère apparaisse. De plus, ses aires d'associables cachent bien son besoin de compagnie, elle aime beaucoup plaisanter avec certaines personnes, parler sérieusement avec d'autres, mais elle préfère faire un grand bazar ou des plaisanteries avec des camarades. Très calme quand elle le veut, certains iraient jusqu'à la qualifier de pacifiste totale mais ils se trompe, car malgré ses discours de non-violences, Olivia peut s'énerver au bout d'un moment, pouvant même vous insulter ou bien faire des bastons sans ou avec une arme, elle peut souvent venir avec un marteau ou une batte si vous allez très loin à son goût. Mais si vous lui inspirez de bonnes choses, Olivia peut être assez sympathique avec vous et peut être même gagner sa confiance, exploit assez dure à vrai dire. Une chose pourrait vous faire savoir qu'elle vous aime bien: un plat qu'elle vous a cuisiné gratuitement. Oui, O.M.G aime bien concocter des plats originaux, mais aime aussi faire de mauvais coups en y glissant quelques étranges substances qui pourraient vous rendre chose ou vous faire halluciner, alors attention ~. Cette jeune fille pourrait aussi vous aider, vous aider dans vos grands problèmes psychologiques, elle ne jouera pas la psychologue -détestant tous les spécialistes de ce genre- mais elle pourrait vous donner divers conseils. O.M.G voit toujours la vie à travers des lunettes roses (comme le cite une expression anglaise signifiant voir la vie en rose), ou même des verres multicolores; elle n'abandonne jamais rien, ne désespère pas lors d'une défaite et fait plus attention au bon côté des choses, elle peut bouder les pessimistes la critiquant et la traitant d'enfant naïve; pour elle, l'optimisme est le meilleur moyen de tracer un bon chemin.Cependant, elle peut être souvent perturbée, voyant divers hallucinations, essayez de ne pas réagir et de vous éloigner au plus vite d'elle si vous voyez trembler, dire qu'une grosse monstruosité envahit la route, qu'elle entends des grognements ou bien n'importe quel symptômes vous disant qu'elle est dans son psychédélisme!! Olivia cite souvent des phrases, qu'elle soit seule ou non et même qui n'ont aucun rapport avec des discutions que vous pourriez avoir avec elle. L'on croirait un monologue, mais rien de cela: elle cite très souvent des proverbes ou des paroles de chanson qu'elle aime bien cela n'importe quand. Venons à ses goûts: Olivia aime tout particulièrement les cuisines originales, elle ne mangera jamais un plat trop simple, mais réclamera toujours quelque chose de coloré et de varié, et ses pêchés mignons sont les fruits rouges, elle pourrait en manger à en tomber malade! Olivia aime aussi les artistes: dessinateurs et musiciens sont des demi-dieux pour elle et pourrait rester plusieurs heures à les regarder peindre des tableaux ou jouer de la musique. Il y a divers chose étranges au plus haut point que O.M.G aime: le bruit qu'émet un trousseau de clés lorsqu'on l'agite ça l'apaise beaucoup, car ces bruits lui rappelle son oncle qui la sauvait de ses terreurs nocturnes et de ses hallucinations alors qu'il rentrait de soirée; il fermait presque toutes les portes de la maison pour rassurer Olivia et c'est en entendant le bruit de ses trousseaux qu'elle se détendait. Elle adore aussi faire partie de diverses manifestation, dont les responsables demandent la liberté, elle les aide avec joie, particulièrement si c'est pour mettre un bazar impossible sans pour autant blesser qui que ça soit! Venons maintenant à ce qu'elle n'aime pas: la dépendance.. Oli' n'aime pas ce genre de chose, ne vivre que pour une seule chose pourrait la perturber, et c'est une formidable chance pour elle de ne pas avoir été accro à la drogue après tout ce qu'on lui a injecté. Elle n'aime pas non plus les effets de groupe et n'acceptera jamais de s'incruster dans un groupe tant qu'il n'inspire pas à la liberté de l'homme ou de l'esprit; ou bien que ce groupe n'a pas une ambiance familiale. Elle ne supporte surtout pas... Les maladies et les hémorragies qu'elle peut avoir, et elle essaye de ne pas s'approcher de quelqu'un qui est malade ou écorché. Elle a toujours une trousse de secours sur elle, allant jusqu'aux masques ! Olivia fait aussi, en quelque sorte, une collection de phobie, quelque chose de très embarrassant. Elle ne les cite jamais à qui que ce soit, mais on peut facilement les deviner à cause de ces comportements vis à vis de ces choses (pour plus de renseignements sur ces phobies, une liste de ces phobies est placée en spoiler ci dessous)

    Spoiler:
     
    s



Dernière édition par Olivia M. Greedy le Ven 11 Mar - 1:31, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lien Fang
Le Lotus Glacé †

...

▐ Ton Age : 30 Féminin « Messages » : 68
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Dim 30 Jan - 23:15

Bienvenue parmi nous ^^ et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
http://dgm-destiny.forumactif.org/
avatar

Tsuki Sayori Akatsuki
La Fille au Passé Sombre

Le bonheur n'existe pas, c'est la souffrance qui fait une pause.

<< Alea jacta est >>




Life isn't a game. Life isn't beautiful. She is very strange. I hate my life


▐ Ton Age : 24 ▐ Rp : Plusieurs
Féminin « Messages » : 529
« Two Perso » : Hideki Murakami - Sharon Destiny Scarlett
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang B
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Dim 30 Jan - 23:41

Bienvenuuue o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Lun 31 Jan - 0:02

Bienvenuuuuuuuue parmi nous ! ;D
Bon courage pour ta fiche, j'aime beaucoup ton avatar ! **
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kira Maslov
:: Stray Dog ::

"The last thing you see before landing in hell will be a pair of red eyes glowing in the night"



Death, Death, Death ...




▐ Ton Age : 22 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 222
« Two Perso » : Ablyss & Kairo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: 24 points // Rang E
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Lun 31 Jan - 0:33

Bienvenuue ~ 
Et une seule chose à dire ; LES RUSSES VAINCRONS ! èOé /BAM/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexan Cooper
:: La Conscience ::

Mon envie est bien la seule chose a laquelle j'obéis ~♥️
▐ Ton Age : 23 Féminin « Messages » : 32
« Two Perso » : Alvis Rosewell / David Kai
« Situation » : Yes Rp



MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Lun 31 Jan - 2:27

Bienvenue *O*
Et surtout BIANCHI >w< #VLAN#
Revenir en haut Aller en bas

Le Comte Millénaire
L'Irresistible Prince ★

L'Irresistible Prince ★



« Il était une fois... la fin du monde. Merveilleuse histoire, n'est-ce pas ? »

▐ Ton Age : 33 ▐ Rp : OFF
Masculin « Messages » : 201
« Two Perso » : Je suis Unique
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang S
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Lun 31 Jan - 2:33


TOUT CE QUI FAUT SAVOIR

Bonjour/Bonsoir et bienvenue sur le forum :
    D.gray man, le Réveil de Pandore

Je me présente, je suis un Membre du Staff. Étant le premier à commenter ta fiche (du moins de la Team ^^), je vais t'offrir un tuto complet de tout ce que tu dois savoir. Il s'agit de liens importants que tu dois "visiter" obligatoirement, merci de prendre le temps d'y lire les contenus :

~~~~
Par où Commencer ? ; Le Règlement est à lire car un code est caché. Le système de Combat est à lire car cela te permettra de bien compter tes points et d'en déterminer ton Rang. Une présentation de la Team est à lire pour connaitre tes chefs. Et enfin le Contexte est à lire pour que tu puisses correctement écrire ton histoire, ainsi que les deux derniers liens afin que tu sois au courant des intrigues déjà mis en place sur le Forum,

~~~~
Besoin de Renseignement ? ;

~~~~
Liens supplémentaire ? ; Tu ne peux pas être validé si ton avatar n'est pas correctement mis, un tuto t'explique la marche à suivre. Comment remplir correctement son Profil ? C'est aussi un petit topic pour t'aider. Si ça suffit pas car tu cherches des couleurs ou des symboles, clique sur les deux derniers liens.


~~~~
Information importante : Les Fondateurs, les Administrateurs et les Modérateurs s'occuperont de la validation de ta Fiche. Parfois, ils s'y mettent à deux par fiche. En période de crise, un seul se charge de toutes les fiches. Et puis aussi quelque fois, on est tous ensemble sur une même fiche, cela diffère par rapport à ce que tu as pu écrire et inventer.

Une fois que vous aurez terminé votre fiche, merci de l'avertir : à la suite de ce post, par MP ou tout simplement en mettant "Terminée" dans le titre du topic.

Une fois validée, vous pourrez voguer comme bon vous semble sur le forum. A vous les RPs. MAIS ATTENTION, PAS N'IMPORTE QUELS RPS, car si vous voulez participer à l'intrigue du Forum ou débuter un RP de Combat, il vous faudra passer par la fiche technique afin de bien mettre pied sur table vos compétences.


Voilà, finish, tu peux à présent te mettre entièrement à ton boulot. Bon courage et n'oublie pas que la team est là pour t'aider, on ne mord pas. ^^
Amicalement, Pseudo
Revenir en haut Aller en bas
http://dgray-man.superforum.fr/
avatar

Olivia M. Greedy
Le Moineau Multicolore

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.


▐ Ton Age : 24 Féminin « Messages » : 18
« Two Perso » : Lenore Seixtekopo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Mar 1 Fév - 0:25

Waaa !! O.o

Merci beaucoup tout le monde ~

> Sera : Merci bienn ♫
> Kira : Ouaii, LES RUSSES ENVAHIRONT LE MONDE !!! è.é *ZBAF*
> Alex : Bianchi powaaah *-*

Bon... Manque plus que l'histoire, la famille, le physique et le mental ~

En revanche, cette fiche ne serra pas très courte à faire à cause du lycée, je m'excuse... TT-TT"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Julian L. Ramirez
L'Oiseau de Chasse

♥️~♥️


♥️~♥️

Ces plaisirs violents ont des fins violentes, dans leurs excès ils meurent,tels la poudre et le feu que leurs baisers consument..

▐ Ton Age : 25 Féminin « Messages » : 103
« Two Perso » : Shin Ishida
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Mar 1 Fév - 2:38


Yay welcome ..

Et bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaiden Isaac
L'Incarnation du Changement ∞

Half way into Hell and Paradise ~


▐ Ton Age : 23 ▐ Rp : 3 ♡ 52 pts
Masculin « Messages » : 1457
« Two Perso » : Ella Morgan & Spirit LeMarc
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang C
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Mar 1 Fév - 2:43

    Bienvenue à toi R.I.P. !!! :D
    Et future Noah du Psychédélisme ? J' A.I.M.E. ! J'espère que ce sera approuvé ^^


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Olivia M. Greedy
Le Moineau Multicolore

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.


▐ Ton Age : 24 Féminin « Messages » : 18
« Two Perso » : Lenore Seixtekopo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Jeu 3 Fév - 0:31

Merci beaucouuup ♥

Physique, caractère et famille terminés ! Histoire U.C !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Lun 7 Fév - 19:15

Gyaaa !!! O.o

Punaise... Je suis désolée d'avance... C'est une amie qui a commencé la fiche de O.M.G car je n'avais plus trop de temps entre stage et punition de PC TT.TT En effet, ceci est un double-compte... Je lui avais aussi demandé de voir si Tim' chan était libre, mais pas de créer l'autre compte directement TT.TT

Je remercie tout de même Yuko (elle ne pourra hélas pas s'inscrire n'aimant pas les RP) d'avoir accepté de transférer mes écrits sur ce forum.. Et de notre part...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Olivia M. Greedy
Le Moineau Multicolore

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.


▐ Ton Age : 24 Féminin « Messages » : 18
« Two Perso » : Lenore Seixtekopo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Jeu 17 Fév - 0:35

Juste pour prévenir:
Fiche non terminée, mais le trois quart de mon histoire est écrite. Jdis ça histoire de dire que cette fiche n'est pas abandonnée x)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Naomi Weaver
Le Princesse Torturée des Ténébres †

On ne peut échapper ni aux souvenirs, ni aux remords, nos erreurs reviennent toujours nous hanter, qu'on se soit repenti ou non.
Gilbert Parker

▐ Ton Age : 28 Féminin « Messages » : 53
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: E
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Jeu 17 Fév - 0:39

Bienvenue ^_^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Jeu 10 Mar - 23:25

C'aurait plutôt été re bienvenue ^^"

Mais merci n_n

Fiche terminéééée ♫
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Jeu 10 Mar - 23:56


Vérification de la Fiche de Personnage.

_Titre du Topic : Ok
_ Couleur du Titre : Bien
_ Image : Okay
_ Référence du Personnage : Tu es dans le recensement d'avatar, donc ok o/
_ Copyright : Edit: ok
_ Nom et Prénom : Good.
_ Surnom : Le Moineau Multicolore, donc -on commence à préférer les surnoms en français, désolée :s-
_ Âge : 17 ans, ok.
_ Famille : Wouhou! \o/
_ Histoire : Wouaw. J'aime.
_ Physique : Belle description.
_ Caractère : Eh mais xD Elle a peur de tout! *sort* Très bien néanmoins ♥
_ Particularité : Great ♥
_ Souvenir de Noé : Edit: Ok mais on préférera "L'Incarnation de l'Âme", tu pourras néanmoins utiliser le mot "Psychédélisme" en guise de synonyme ♥
_ Don Naturel : Edit: Bon
_ Le Nombre de Ligne : Plus que bien.
_ Avatar : Good !
_ Orthographe, Conjugaison : Rien à dire.
_ Rang du Personnage : F
_ Code : Vouiii ♥
Secrètement, Tasha


Voilà, voilà. Je parle donc de ton souvenir de Noé avec le Staff. N'oublie pas de changé le copyright et ce sera bon ~


Dernière édition par Tasha Bloody le Ven 11 Mar - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Olivia M. Greedy
Le Moineau Multicolore

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.


▐ Ton Age : 24 Féminin « Messages » : 18
« Two Perso » : Lenore Seixtekopo
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Ven 11 Mar - 1:35

Nickel !

So, j'ai modifié le Copyright ainsi que le surnom.

Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow Ven 11 Mar - 3:11

Fiche de validation éditée ma belle. Tout est bon, rejoins les fous, tu es Validée

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow

Revenir en haut Aller en bas

Olivia Monster Greedy (OMG) // Colorful Sparrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: Who are you? ::  IT.'S ● ME ::  M.Y ● C.H.A.R.A.C.T.E.R :: F.I.C.H.E.S ● V.A.L.I.D.E.E.S-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | D.Gray-Man RPG