AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Petit isolement ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Naomi Weaver
Le Princesse Torturée des Ténébres †

On ne peut échapper ni aux souvenirs, ni aux remords, nos erreurs reviennent toujours nous hanter, qu'on se soit repenti ou non.
Gilbert Parker

▐ Ton Age : 27 Féminin « Messages » : 53
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: E
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Petit isolement ou pas? Lun 31 Jan - 5:02

Naomi avait eu une petite permission de congé à cause d'une certaine personne qui lui avait cassé la jambe alors qu'elle ne lui avait rien fait. Elle avait été opéré avec une certaine perfection pour être sur qu'elle puisse réutiliser sa jambe: une exorciste avec une jambe cassée n'étant pas vraiment utile.
Comme c'était dangereux de la laisser partir toute seule dans son état, un exorciste du nom de Kurt Liam l'avait accompagnée question que si on l'attaque quelqu'un sache la défendre. Naomi était contente que ce soit lui qui aie été désigné dans cette "pseudo mission" car les deux jeunes gens s'entendaient à merveilles et comme elle avait besoin de repos, Kurt n'était pas vraiment le genre de type à faire tourné les gens en bourrique pour les énervé ou autres donc c'était parfait.Surtout que Kurt avait aussi besoin de repos à cause de surmenage: ces derniers temps, à peine revenu de mission une autre lui tombait dessus!

Ils étaient partis dans le village français mis à l'abandon depuis "la tragédie". Naomi avait dit qu'elle avait besoin de le revoir une dernière fois pour faire une croix définitive sur un passé qui ne l'a que trop torturée. Ils s'étaient installés dans la maison que Naomi avait occupée, c'était une petite maisonnette en pierres anciennes tout à fait charmante à deux étages. De plus, Kurt l'avait un peu rénovée pour qu'elle soit un peu plus vivable.
Actuellement, les deux jeunes gens étaient partis dans le village voisin acheter des provisions (fruits, légumes, viandes). Pour ce qui était des objets utilitaires, Naomi ne les avait jamais récupérer donc il suffisait de les laver et c'était parfait.
Naomi était installée dans la cariole sa jambe cassée était droite posée sur un socle pendant que Kurt payait leurs courses. Etant en congé, Naomi ne portait qu'une petite jupe noire, un débardeur et un gilet de la même couleur que la jupe ainsi que des bottes lassées noires aussi. Enfin qu'une botte puisqu'un pied était dans le platre! Kurt lui avait un pantalon aussi noir, une chemise blanche avec une petite veste en lin brune foncée.Pour l'information, kurt est un beau garçon, jeune de surcroit avec les cheveux noirs coupés courts et de beaux yeux verts.
Kurt retourna à la cariole pour mettre ses courses en exclamant.

"Voila Nao! J'ai fini, on peut rentrer"

Naomi referma son livre se retourner comme elle le pu et lui sourit

"Super, ca tombe bien la nuit commence à tomber"

"Oui, et vu le temps" fit il en regardant le ciel nuageux de la nuit qui tombe lentement "Il va pleuvoir d'un moment à l'autre, heureusement que j'ai rénové le toit de la maison"

Naomi regarda le ciel en soupirant pendant que Kurt montait sur la cariole pour prendre les rènes "Ouh la, c'est le moins que l'on puisse dire"

Ils partirent après que Kurt aie donné un coup de rènes pour que leurs chevaux avancent. Naomi soupira de nouveau...

"Et bien Naomi c'est quoi ce gros soupir?"

"Désolée de t'avoir laissé faire toute les courses"

"C'est pas grave!" fit il tout sourire "Après tout tu ne t'es pas cassée la jambe toute seule"

En effet Kurt avait été quand Cielle avait cassé la jambe de Naomi. Enfin, il ne l'avait pas vu le faire mais il l'avait bien engeulée en disant "mais t'es pas bien ou quoi? Au risque de répeter ce que dise beaucoup, elle est des notres!Elle a dit qu'elle était désolée! C'est trop dur à comprendre pour toi?" Et il avait embarquée la blessée dans la salle d'opération.

"Arrête de penser à ça, on a d'autres chats à fouetter que de se disputer avec ceux de la congrégation!"

Ils arrivèrent au village abandonné et devant la maison. Kurt sauta de la cariole et ouvrit la porte de la maison avant d'aller chercher Naomi pour la porter. Il alla la mettre sur le canapé dans le petit salon de la maison avant d'aller mettre les courses dans la cuisine pour préparer le repas.
Ils mangèrent deux heureus plus tard, autour de la table. Ils parlèrent et rigolèrent des derniers ragots (entre autre) avant d'entendre deux petits coups à la porte d'entrée.

"Bizarre, personne ne sait qu'on est ici pourtant"

"Bouge pas! Je vais aller voir"

"Où tu veux qu'j'aille?" Rigola t'elle
Kurt lui sourit et parti dans le hall d'entrée et ouvrit la porte
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas? Mar 1 Fév - 9:03



[HS : Akito/Agito Miyabi participe aussi à ce rp, il répondra aprés moi.]

Angels & Demons

" Il est de dimensions humaines de savoir haïr avant d'aimer. "
&&
Miyabi ♦ Weaver ♦ Dawndream ♦

My stone heart was breaking
My love run away

Le bruit de la boue neuve résonnait à travers la clairière que la Nordique traversait en cet instant. Cette étendue poisseuse paraissait ne jamais finir, dés qu’un petit espace sec apparaissait, il était rapidement suivi par une nouvelle route boueuse. Cielle détestait la boue, surtout quand ça la ralentissait. Heureusement, en cet instant elle avançait sous sa forme de fusion, soit avec des oreilles, une queue, de petites canines et des griffes remplaçant ses ongles. Hélios s’étant « fondu » dans le corps de sa compatible, elle bénéficiait de sa force à lui, ce qui lui permettait, sans la moindre surprise, de ne pas perdre trop de temps à se défaire de la visqueuse membrane qui recouvrait le sol. Mais bon, ce n’est pas parce qu’elle pouvait marcher plus vite qu’un être humain « normal » que cela la ravissait. Ses chaussures à talonnettes style officier auparavant blanches et noires s’étaient si profondément enfoncées dans la boue qu’on ne distinguait plus qu’une seule couleur uniforme à leur surface, une teinte oscillant entre le vert et le marron.

La mauvaise humeur déjà bien installée de la décolorée continuait son ascension sur la barre infinie de l’énervement auquel elle pouvait être sujette de temps à autre. Elle l’avait prouvé la dernière fois que sa colère avait fait royalement surface, brisant d’un coup net et précis la jambe droite de Naomi Weaver. Teh, rien que de penser à elle donnait la nausée à la blafarde. Mais bon elle ne voyait que cet exemple pour illustrer un temps soit peu correctement ce qu’elle était capable de faire lorsque sa fureur atteignait son paroxysme. En encore c’aurait pu être pire s’il n’était pas intervenu. Qui ça ? Un nouvel exorciste sans doute que la demoiselle n’avait jamais vu. Ils ne se connaissaient ni d’Eve ni d’Adam et pourtant il s’était permit de lever le ton sur elle à cause de la correction méritée qu’elle avait infligée à Naomi quelques instants avant son arrivée. La phrase de ce jeune homme la faisait toujours autant rire d’ailleurs. Si elle venait à le recroiser, sans doute ne lui dirait-elle rien, il était naïf et inconscient de toutes les horreurs que l’on peut voir dans une guerre. Possible même qu’il n’est jamais été envoyé sur un champ de bataille. Lorsqu’il verrait tout ce qu’on y trouve comme abominations et ce à cause des Noahs et des Akumas, il ne verrait surement plus Naomi ,qui est encore l’une des leurs aux yeux de la Nordique, de la même façon. Laissez le temps agir était encore la meilleure des solutions fasse à ce genre de personnages, si sympathiques puisse t-ils être au fonds. Même si non ,Cielle ne pardonnerait jamais. Elle ne pourrait faire abstraction d’avoir perdue sa petite sœur à cause du camp adverse. Et manque de bol pour Naomi, elle était tout ce que Cielle voyait à travers l’adversité, la lâcheté et la trahison à l’état pur. Si elle la revoyait qui sait ce qu’elle lui ferait ? Brrr, rien que d’y penser ne faisait monter de douces décharges d’adrénaline le long de son dos, lui arrachant un sourire carnassier au passage.

Mais bien vite ce rictus disparu, au profit d’une moue contrariée. Pourquoi ? Et bien pour la seule et unique raison l’as contrarie bien comme il faut. En temps de guerre, elle devait aller à la recherche de deux exorcistes envoyés en « vacances » et les ramener au Quartier Général de l’Ordre Noir le plus rapidement possible. Pour quelles raisons ? Simples, la Tour avait essuyée successivement deux tentatives de raids plus ou moins bien menés. Cielle était persuadée que toute cette mascarade n’était qu’un test. Si elle se fiait à ce qu’on lui avait rapporter du tout premier Raid, auquel elle ne participa pas, faute de n’être pas encore une exorciste, la stratégie employée par les Noahs fus bien trop sophistiquée pour que ces assauts désarticulés de toutes organisations, si friable soit-elle puisse être de leur fait. Non il y avait autre chose. Mais si c’était les Noahs les instigateurs de ces assauts, que cherchaient-ils ? L’amusement ? Hmm, ce serait bien leur genre à ces maudits lâches. Ils ne savant faire que ça après tout. La Nordique serra les poings tellement fort qu’elle s’en fit saigner les paumes. La décolorée stoppa net son geste lorsqu’elle sentit le picotement caractéristiques des entailles qu’elle venait de s’auto-infliger.

Ce n’était pas le moment de grimacer pour cette misérable écorchure. Et puis ces deux autres exorcistes n’avaient pas à rester au calme non plus ! Mince alors ! Le temps est précieux et file de plus en plus vite entre les doigts des élues de Dieux. C’était tout ce dont ils avaient besoin. Et tout ce qu’ils n’avaient pas. Du temps. Dawndream n’acceptait pas que deux personnes pourvues d’une innocence aille se reposer alors que l’heure est grave. Le premier raid avait été « dirigé » par un Akumas Léviathan immense qui tenta de faire plier la Tour à grand renfort de puissants jets d’eaux. Rapidement cet amas de matière noire fut maitrisé et détruit, le problème n’est pas là. C’est justement que les exorcistes sur places, à savoir les Maréchaux présents et quelque uns des plus puissants de la Congrégation n’avaient pas eu le temps de reprendre leurs souffles qu’un second raid fut déployé. Cette fois ci il venait par les airs. Mais ce démon fut bien reçu et récompenser de son idiotie. Il avait tenté de transpercer l’Arche du Quatorzième, propriété de l’Ordre Noir désormais à coup de serres surdimensionnés, identiques en tout point à ceux des aigles royaux.

Ce cinglé suicidaire se fit annihiler par l’Arche elle-même qui n’appréciait sans doute pas que l’on touche à ses parois de la sorte. Quoi de plus logique, autrefois cette arche avait appartenu aux Noahs. Rien d’étonnant à ce que la puissance de ce cube ne soit pas encore totalement exhumée aux yeux des exorcistes. En tout état de cause, ce hiboux diabolique ne pu même pas voir son âme être libérée car ce ne fut pas une innocence qui lui rendit son dernier jugement. Le reste de la seconde attaque rapidement détruit à son tour, les élus retournèrent à l’intérieur. C’est là que Komui –qu’au passage Cielle pensait tuer en rentrant à la Congrégation – est intervenu. Dépêchant les soldats les plus a même de pouvoir enchainer une mission derrière, il confia à la Nordique la lassante tâche qu’est celle de ramener deux exorcistes en congés, la Tour ayant besoin de tout ses protecteurs si un troisième raid venait à être lancé. Sait-on jamais. Car troisième raid il y aurait oui, c’était certain. D’autres Akumas géants étaient susceptibles d’apparaitrais d’un instant à l’autre. Tout n’était, encore une fois qu’une question de temps. Encore et toujours cette mesure fluide, invisible, mais si précieuse et d’une rareté incroyablement réclamé.

Pour mener cette « mission » d’interception au mieux, Cielle, nouvellement nommée Petite Maréchale, se vit confier l’escorte de deux jeunes exorcistes, deux nouveaux garçons, lâchés en pleines effusions de gravas et de sang en sachant à peine manier leurs innocences respectives. Un soupire avait suffit à l’Intendant pour comprendre la réaction de la Nordique. Mais les ordres étaient les ordres et dans une telle situation, la décolorée ne pouvait se payer le luxe de se plaindre ou de contester et rechigner une demande. C’est ainsi qu’elle partie vers une direction qu’elle ne prit même pas la peine de connaître, les deux débutants sur ses talons à distance respectable d’un loup gigantesque suivant de prés sa maîtresse. L’arche avait été mise à sa disposition pour plus de praticité et de rapidité. De plus, Komui lui avait remis une seringue remplie d’un liquide bleuté. Un « remède » de fortune pour l’exorciste le plus blessé qui stationnait à l’endroit indiqué sur une carte par une croix rouge.

D’après le scientifique cela ne guériras pas ses blessures mais sa douleur sera anesthésié et il pourra se servir de son Innocence. Il n’aimait pas user de tels stratagèmes mais là il n’avait plus le choix, c’est dos au mur qu’il cette décision d’envoyer ce soldat sur le front pour combattre avec les autres. Cielle ne dit rien, ce contentât d’acquiescer. Les événements font que les exorcistes n’ont pas le droit au repos. C’est pour cela qu’elle avait trouvé l’excuse du « surmenage » du second élu bien peu convaincante, les Prêtres Noirs ne peuvent jouer cette carte. Ils meurent d’épuisement avant même d’avoir été ne serait-ce qu’effleurer par l’idée même d’un soi-disant surmenage. Lorsqu’elle l’aurait en face, elle lui en toucherait deux mots d’ailleurs.

Mais à présent, la Prêtresse vêtue de noire et blanc marchait droit vers une sorte de village, de mieux en mieux dessinés devant ses yeux à mesure que ses pas la faisait avancer. Forte de sn rang nouvellement acquis, la plaçant d’une certaine façon comme l’un des bras droits de Cloud Nine, sa propre Maréchale, elle avait ordonné aux deux nouveaux –bien que l’un soit plus âgé qu’elle – de rester prés de la porte de l’arche, pour y monter la garde. Elle ferait ses recommandations ultérieures et transmettrais ses ordres via leurs golems respectifs. Celui de Cielle voletait tranquillement au dessus de la tête de l’hybride, s’y posant parfois avant de reprendre ses battements d’ailes compulsifs.

Enfin, elle pénétra dans ce qu’elle pensait être un village. C’en était un, ou plutôt, les vestiges laissés là tendaient à supposer que la vie l’avait désertée il n’y à pas si longtemps. De la boue jusqu’au milieu du tibia, elle marchait d’une façon légère et mesurée, tel un prédateur sur le qui-vive. Après tout c’était peut-être son cas non ? Enfin, si on partait du principe que les deux exorcistes à dénicher se trouvaient prendre le rôle des proies, ce qui était en somme, bien peu réjouissant. Pour eux évidemment. L’instinct de survie au cœur de la bataille avait contribué à endormir l’altruisme de Cielle. Ainsi elle ne prenait pas vraiment en compte tout ce qu’avait pu subir ses « compagnons d’armes. » Enfin, en arrière plan, en amont elle vit une maisonnette, un peu plus isolée que le reste du village. Suspect. D’ordinaire, jamais l’exorciste Maréchale n’aurait risqué de s’aventurer dans ce genre d’endroits. Mais n’ayant trouvés les fuyards nulle part, aucunes autres alternatives ne lui était laissée. Soit, elle n’avait plus qu’à suivre le mouvement.

Plus ses pas la rapprochaient de son but nouveau et plus ses oreilles de loup commençaient à lui faire entendre d’étranges sons. Elle pouvait entendre deux voix. Mais elles lui semblaient familière ses voix. Impossible. C’était sans doute l’imagination de la Nordique qui lui jouait des tours. Rabattant ses oreilles au maximum vers l’arrière de son crâne comme le ferait un chien en entendant un bruit trop strident, elle finit par frapper à la porte de la demeure semblant nouvellement occupée, histoire de voir si les habitants étaient les clés de ses recherches jusque là pour le moins … salissantes. Et en effet ils l’étaient. Mais la surprise fut de taille. A défauts de trouver de parfaits inconnus comme souvent, la personne qui vint lui ouvrir n’était autre que Kurt Liam, le « preux-chevalier » de Miss Naomi des Ténèbres, celle là même à qui elle avait broyée la jambe il y a peu. Alors voilà pourquoi Komui ne lui avait rien dit d’autre sur l’objectif, il voulait être sur que la blafarde ne refuserait pas. Cielle était sure qu’elle aurait du se méfier ! Elle s’en mordait les doigts à présent ! Mais bon tant pis, impossible de faire machine arrière maintenant. C’était trop tard. Jeu, set et match comme on dit, il fallait qu’elle tente le tout pour le tout.

    « Encore toi ?! » s’écriât-elle en lâchant un « Tss » d’exaspération. « Bon c’est pas grave, laisse moi entrer et vite. » s’empressât-elle d’ajouter après s’être d’elle-même frayé un chemin jusque dans la maisonnée, ne prêtant même pas attention aux plausibles protestations de son alter-égo.


Arrivée dans le salon, l’Hybride aperçue rapidement la Weaver assise à une table, finissant probablement son repas. Un sourire assassin qui aurait presque pu rassurer dans une situation tout autre s’étira sur les fines et roses lèvres de Cielle. Tête penchée sur la côté et yeux fermés, elle demanda par comédie d’une voix candide :

    « Oh ! Naomi ! Quelle surprise ça alors ! Comment vas ta jambe ? Mieux j’espère ? »


Dieu quelle actrice ! C’aurait presque pu être crédible sans sa fusion qui diabolisait un peu son apparence. Qu’importe ce n’était pas la sympathie qu’elle cherchait à faire ressentir. La Nordique se souvint alors de la phrase de réprimande que l’autre lui avait balancée le soir ou elle avait tabassé Weaver. Tenant à lui mettre les points sur les i et les barres aux T, elle effectua un demi-tour sur elle-même, se retrouvant face à Kurt. Puis sa phrase sortie d’une traite.

    « Oh toi, avant que tu ne dise quoi que ce soit, sache une chose. La dernière fois je n’ai pas pu répliquer, tu ne m’en as pas laissé le temps mais sache une chose je retiens une gifle monumentale pour toi parce que tu ne m’as rien fait directement mais si tu la protège comme un toutou bien dressé le ferait avec la grand-mère sur qui il veille on est pas arrivés ! Elle n’est pas des nôtres et ne le seras JAMAIS ! Ca aussi ça semble être dure à comprendre pour toi. Ce que dise beaucoup ? Vas-y, cite moi donc quelques noms qu’on rigole, je n’ai jamais entendu son patronyme cité pour autre chose que des phrases de méfiance et autre sentiments du même genre ! Elle t’a peut-être amadouée avec son air de petite fille innocente mais avec moi ça ne prends pas, j’ai trop de rancune envers sa famille pour laisser passer. D’autant qu’innocente elle ne l’est certainement pas. »


Cielle dû s’arrêter pour reprendre son souffle. S’étant un peu emporté elle avait utilisé la double dose d’oxygène nécessaire à sa phrase et s’était donc vite fatiguée. Mais elle ne voulait en rester là, non il fallait que ce qu’elle veuille dire sorte d’entre ses crocs, il fallait qu’elle le dise, histoire de jaugée les réactions des uns et des autres. Son doigt placé en direction de la bouche de Kurt pour lui signifier qu’elle n’avait pas finit et sa tirade reprit de plus belle.

    « Je suppose que tu va me demander ce que je veux maintenant n’est-ce pas ? Et bien je vais te le dire commençât –elle en pointant Naomi d’un doigt de son autre main – Je veux qu’elle souffre, qu’elle est mal comme j’ai eu mal moi ! Je veux qu’elle connaisse le froid intense qu’offrent les murs d’un Orphelinat ! Je veux qu’elle sente son âme se déchirer en deux en sachant qu’elle à perdu des êtres chers, plus que maintenant en tout cas ! Et je veux… Je veux aussi… Je veux qu’elle pleure et hurle à s’en faire saigner les cordes vocales après avoir réalisé que le dernier membre de sa famille venait de lui être arraché ! Voilà ce que je veux ! Tu es servit, fait avec maintenant. »


Sa référence à Vitany, Cielle ne risquait pas de la manquer. Non elle n’oublierait pas aussi facilement avec de minables excuses. Puis, la raison première de sa venue ici refit surface. Ouvrant la petite pochette accrochée à sa cuisse par de multiples petits cordages, l’exorciste aux cheveux de neiges s’empare de la seringue donner par l’intendant lorsqu’elle se trouvait encore au QG et, en là montrant à Naomi, lui dit :

    « Ceci est fait pour que tu puisses te battre, ça ne te guériras pas mais au moins tu ne sentiras plus là douleur. Ca m’écœure de devoir en recourir à toi sache le … néanmoins, la Tour à déjà essuyée deux raids en très peu de temps. Tout le monde est épuisé la bas et rien ne dit qu’ils pourront faire face à une troisième salve d’attaque seuls. Tout les exorcistes sont réquisitionnés, qu’ils soient blessés ou mourants, le front les appelle c’est clair ? N’oublie surtout pas à qui tu t’adresse, je fais partie de la classe des Maréchaux maintenant, tu me dois obéissance. »


La Nordique avait joués sur les mots de façon à bien faire comprendre qu’ils n’avaient pas le choix, ni l’un ni l’autre. De tout les habitants de la Tour, tous savaient au moins que s’en prendre à un petit Maréchal, s’était risquer de s’attirer les foudres de son supérieur hiérarchique, soit dans le cas de Cielle, celles de Cloud Nine, la grande et magnifique dompteuse, spécialiste des Innocences parasites. Qu’ils le veillent ou non, ces deux là devaient coopération à la Blafarde.
Kurt allait répliquer, elle le savait mais cette fois-ci, ce fut le golem de la pâle demoiselle qui le stoppa. Il voletait comme un hystérique autour de sa propriétaire avant de finalement délivrer son message. Cielle put entendre des voix singulières de ses deux « protégés » du moment.

    « Maréchale Dawndream ! Maréchale Dawndream !
    -Je vous écoute. Qu’y as-t’il ?
    -La Tour est attaquée en ce moment même !
    -Comment ??!! Un troisième raid ?!
    -Oui, nous captons mal leurs fréquences mais ils semblent en mauvaises postures.
    -Bien dans ce cas aller les aider répondit Cielle au tac au tac
    -Mais Maréchale Dawndream nous avions pour ordre de rester avec vous !
    -Pas de mais ! Vous m’obéissez et vous y retourner ! Ils on besoin de vu plus que moi ! Je vous rejoins dés que possible ! Combattez !
    - Bien Maréchale ! »
Terminèrent les deux nouveaux avant de couper la liaison.

Angoissée, Cielle ne pouvait l’être davantage. Dans un léger sursaut imbibé d’adrénaline, elle pivota, se rendit prés de Naomi et avant même que l’autre jeune femme n’ai pu dire quoi que ce soit, lui piqua le bras sans même faire gicler deux ou trois gouttes en dehors de la seringue pour vérifier la non présence d’une minuscule bulle d’air dans l’anguille – car oui, le corps humain est si fragile qui si par malheur lors d’un vaccin ou autre une bulle d’air se loge dans vos veines et remonte jusqu’au cœur, l’humain meurt… Teh, quelle faiblesse vraiment… -, ne se rendant compte de son oubli qu’après avoir piqué Weaver mais ne s’en formalisant pas trop non plus.

    « Bon maintenant que c’est fait nous retournons à la Tour maintenant. »


Croisant le regard de Kurt, elle prit le pari de le soutenir pour voir qui des deux craqueraient en premier. Certainement pas elle en tout cas. Cielle avait perdu trop de précieuses choses dans cette guerre pour permettre à un gamin trop prétentieux et imbu de lui-même –au même titre que l’autre Princesse selon la blafarde – de lui faire baisser le regard.

    « Oh toi, Kurt c’est ça ? Ne me fait pas rire avec cette histoire de surmenage. N’oublie pas ce que tu es, un élu de Dieu, un Prêtre Noir. Nous autre exorciste n’avons pas le temps de nous plaindre, ce luxe là n’est pas donné aux monstres purs que nous sommes, enfin pas tous purs cela va de soit argumentât-elle en regardant Naomi une énième fois. Nous connaissons la mort par épuisement avant même de penser au surmenage, n’oublie jamais ça. Va au combat maintenant et ne t’avise plus de tenter de me défier de la sorte.»


Dure ? Sans doute, Cielle n’avait pas mâché ses mots et s’était volontaire. Mais peut-être que si elle avait eu l’occasion de se calmer, elle se serait montrer plus « agréable à vivre », le temps de retourner à l’Ordre Noir du moins. Seulement voilà, comme un mais vient toujours gâcher la possibilité d’un dénouement meilleur il à fallu que ça arrive également ici. Son golem fut repris de soubresauts et de grésillements, annonçant un nouveau message.
De nouveau, les voix chaudes mais agitées par la panique des deux jeunes qui l’escortait plus avant résonnèrent à travers l’appareil.

    « .. chale Dawndream ! Maréchale Dawndream !
    -Que se passe-t’il ? Qu’en est-il de la situation au Quartier Général ?!
    -Nous maintenons l’ennemi au mieux mais ça va finir par devenir compliqué !
    -J’arrive le plus vite possible ! Résistez du mieux que vous le pouvez !
    -Pour accélérer votre retour nous avons prié un autre Petit Maréchal de venir vous rejoindre
    -Comment ?! Mais imbéciles ! Pourquoi avez-vous fait ça ?! Nous manquons suffisamment de combattants pour les envoyés à tords et à travers ! Je… »


Elle ne pu finir sa phrase, le volatile de métal grésilla, signalant la fin forcée de la conversation.
Vite il fallait rentrer tant qu’elle pouvait encore être utile. Sa tête vers Weaver, elle lui dit sèchement :

    « Bon lève toi maintenant, que l’on voit si la décoction de Komui fonctionne ou pas, tu nous rendras au moins ce service. »

Les nuages ne s’écartaient pas et le ciel devenait encore plus noir à mesure que le soir tombait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neko !
Le Requin †

Nyaaaaa
▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : Nyaaa
Féminin « Messages » : 1238
« Two Perso » : Nyaa
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Nyaaa
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas? Mer 2 Fév - 5:57



¤ Un énième bruit ressortait de nouveau de mon golem. Encore un message de la part de la congrégation. Il y a peu de temps, la congrégation à subit plusieurs attaques, toute les deux différentes et ce n'est pas finit encore. Je n'étais pas présent pendant celle-ci car bien sûr on m'avait envoyé en mission quelque jours au par avant. Bien sûr on m'avait demandé de revenir rapidement à cause de la première attaque mais bon … on m'avait envoyé en Inde et c'est pas la porte à côté de l'Angleterre ! Surtout que bien sûr il n'avait pas penser à envoyer quelqu'un à travers l'Arche. Je sais que je peux aller à une vitesse hautement supérieur à un être normal mais quand même. Donc bien sûr le retour ne fut pas spécialement sympathique quoi que assez distrayant il faut le dire. Je pouvais jouer comme il me plaisait, tuant les akuma comme bon me semble ! Heureusement en tout cas que notre cher intendant ne m'a pas coller un novice dans les pattes. Enfin, j'ai menacé Komui de ne pas le faire. Ce n'est pas vraiment lui que je menaçais mais la vie du pauvre novice qui viendrait avec moi. Car en aucun cas je ne m'en occuperais et malheureusement pour lui, je ne suis pas du genre à attendre ce qui me gêne... Bref pour résumer, je suis donc partie pour la congrégation il y a de ça … un petit moment quand même et je ne suis toujours pas arriver car bien sûr, les akuma ne font que venir se jeter dans la gueule du loup … enfin dans mon cas c'est plutôt celle du requin !

En tout cas je peux bien dire que je me suis vraiment amusé, ces temps-ci. Je peux jouer autant que je veux en plus ! Je peux détruire ce que je veux et tout les akuma qui arrive à moi sans réellement me préoccupé du reste. Les pauvres traqueurs qui étaient avec moi ! Je les ai laissé derrière en faite pour tout dire. J'ai peut-être que 15 ans mais je sais me débrouiller tout seul et je n'ai nullement besoin d'eux. De plus mon rang d'exorciste et de petit maréchal à présent me permet beaucoup de chose. Sinon parmi tout ça, je veux surtout parler de cette destruction dont j'ai fais preuve ses derniers temps ! C'était vraiment un régale, les Akuma sont de plus en plus nombreux et mes jeux de plus en plus sadique. Alala, comme c'est amusant tout ce que je peux faire en temps de guerre. À près tout, toute chose à sa part de bon et de mauvais. Je trouve ma part de bon en m'amusant, comme je le souhaite bien sûr. Que ce soit le jour ou la nuit, des éclairs d'un bleu infini apparaissent dans le ciel et disparaissent tout aussi rapidement. Cette électricité destructrice et sans fin. Suivis de toutes ses explosions comme un feu d'artifice sans fin ! Pendant la nuit c'est encore plus magique ! Le noir complet et soudain cette électricité puis une belle explosions suivit d'une autre et encore d'une autre. J'adore vraiment mon innocence. Je passe entre les akuma comme le vent et comme des étincelles je provoque une belle explosion. C'est fou tout ce que je peux faire avec elle... !

Mais bon malgré tout pour l'instant je dois me dépêcher et je dois raccourcir mes jeux. C'est moins amusant c'est vrai mais je n'ai pas le choix, je dois obéir. Alors que j'étais en chemin je reçus bien d'autres appels de la congrégation via mon golem. Déjà pour savoir où j'en étais puis ensuite savoir deux ou trois petites choses sur les environs aussi. Je parle bien sûr au niveau des akuma et sûrement des Noahs. En tout cas le chemin se faisait trop long pour moi. Même si j'avais un avantage question vitesse, j'ai aussi une certaine résistance à ne pas pousser trop loin. Habituellement je ne surveille pas ça mais là je n'ai pas vraiment le choix puis que je dois arriver rapidement à la congrégation et en bonne état pour les aider. Humpff... C'est vraiment lassant tout ça. Je n'ai pas envie de devoir faire des aller-retour pour rien. En tout cas si c'est le cas, il vont m'entendre là-haut. Et je ne mâcherais pas mes mots pour ça. Clair, net et précis comme toujours ! Trop franc parfois je pense mais bon dans c'est cas c'est que ça vient tout droit du cœur comme on dirait !

Pour l'instant et quand même j'étais bientôt arriver en France. Passage important pour pouvoir retourner à la congrégation. Je passais sur les chemins les moins fréquentés à une vitesse folle. Je ne dirais pas que j'ai poussé mon innocence au maximum mais je suis bien conscient que la vitesse à laquelle je vais est vraiment très grande. Brulant quelque peu le sol par là où je passais à cause de cette vitesse, on pourrait presque me suivre... enfin juste me suivre et pas me rattraper ! C'est vraiment amusant de pouvoir aller aussi vite. Ma vitesse était telle que j'avais moi-même un champs de vision réduit. Mais je m'en fichais pas mal. À près tout ce temps c'est presque comme si je connaissaient le chemin pour aller à la congrégation par cœur.

Lors d'un de mes arrêts mon golem me prévenait une nouvelle fois d'un autre message. Ils en avait pas marre ! En tout cas c'était pour m'avertir de la deuxième attaque et que je devais revenir au plus vite car il ne tiendrait pas longtemps si une troisième attaque enchaînait. Le camps adversaire n'en a jamais assez dit donc … mais c'est ça qui me plaît. Le jour ou la nuit on peut toujours jouer avec eux à n'importe quelle heure et n'importe où dans le monde un akuma naît et attaque quelque part. Et on fait appel à nous pour les détruire. C'est tellement amusant qu'avec une de nos amies, on a même jouer à celui qui en tuerait le plus ! Bon, bien et sûr elle et moi somme des cas à part mais pour dire simplement que moi ça m'amuse vraiment. Personne ne peut me comprendre sauf Akito. J'ai passé tout le début de mon adolescence enfermé dans cette tour et ce n'est pas finit. Cette tour, la congrégation de l'ombre porte bien son nom. Elle renforce votre caractère dans un sens mais développe certaine chose comme chez moi par exemple, j'ai développé ma cruauté et mon sadisme. De plus j'adore mon innocence qui me permet de faire ce qui me plaît. Oui je sais je me répète mais ça me plaît tellement !

Lorsque j'entendis de nouveau mon golem, ce fut la goute d'eau qui fait déborder le vase. J'en avais vraiment marre je répondis alors d'un ton peu amical et plus énervé qu'autre chose :

_ Quoi encore ?
_Maréchal Miyabi, la seconde attaque est terminé et …
_Arrête de m'appeler ainsi ou crois moi tu va le regretter !
_B-bien … Bien Agito. Nous avons peur qu'une troisième vague s'abatte sur la congrégation et nous aimerions avoir tout les exorcistes avec nous, cependant certain ne sont pas ici et nous aimerions que vous alliez les chercher.
_Pardon ?
_ Seulement deux exorcistes et un autre petit maréchal a été envoyé en plus.
_ S'il y en a déjà un je vois pas pourquoi je devrais y aller.
_ S'il-vous-plaît, nous avons vraiment besoin de tout le monde le plus rapidement possible.
_ Si cette personne est petit maréchal c'est qu'elle a un haut niveau donc ce n'est pas la peine !

Des grésillement se firent à nouveau entendre et un simple « Par pitié, nous avons besoin de votre aide » se fit entendre d'une manière peu compréhensible mais j'avais compris quand même. Bref je devais rejoindre cet autre petit maréchal. Mon golem m'indiquait où je devais aller et je m'y rendait sans plus tarder. C'était un peu loin mais pas non plus de l'autre côté de ce pays ! Je vous passe les détails parce que là je sais pas vous mais j'en ai marre... Donc en gros pour résumé, car si je passe d'un côté à un autre sans rien dire vous n'allez pas comprendre, je suis parti le plus vite possible pour aller rejoindre cet endroit où je devais aller chercher les deux autres exorcistes. Je voulais faire tout ça le plus vite possible car je voulais rentrer à la congrégation. Parce que si on me dit que tout le chemin que j'ai fais, ne sert à rien … Vous m'avez compris.
Comme déchirant le paysage à mon passage je me rendis le plus vite possible là-bas sans prêter attention au condition climatique. De toute manière qu'il pleuve ou non, ma capuche est sur ma tête et celle-ci refermé pour faire mon espèce de « masque ». De plus mon innocence est plutôt du genre tout terrain donc aucun problème de ce côté là non plus. Bref …

Une fois arrivé dans un étrange village bien calme et dont le sol n'est pas le meilleur, je me rendais directement là où je pu sentir qu'il y avait de l'agitation. Toutes les autres maisons avaient l'air vide en faite. Je m'avançais donc vers la maison qui semblait la plus habité de ce village trop calme à mon goût. J'aime le calme mais parfois il y a des limites quand même. Une fois devant la porte, au oui et très rapidement même, je pu reconnaître la voix de Cielle. Elle semblait un peu de mauvaise humeur et vu le ton de sa voix elle ne devait sans doute pas apprécié ceux à qui elle parlait. Bon je pris même pas le temps et la peine de toquer à la porte que celle-ci fut ouverte en bruit assez fort. Je l'avais fais violemment claquée mais heureusement pour les occupant, elle n'étant pas casser ni détuire … enfin pour l'instant. Sans un mot, je me dirigeais vers la seule personne que je pourrais qualifier comme faisant partie de ma famille, Cielle. Elle est comme notre grande-sœur pour nous. Je vis directement qu'elle avait fait une fusion avec Hélios. Je ne dis rien sur l'instant puis levais légèrement la tête et la regardais. Elle a l'habitude avec moi et parfois elle sait ce que je veux même quand je ne parle pas. Et là je voulais savoir ce qu'il se passe ici... Je gardais un moment ma capuche et mon masque en plus. Puis au bout d'un moment, j'enlevais tout ça montrant enfin mon visage. Je fixais alors les deux exorcistes ne face de moi de ma pupille reptilienne. M'adressant ensuite à ces deux là d'un ton neutre je demandais :


_ C'est je suppose les deux exorcistes qu'on doit ramener. Donc, j'ai à faire à qui ?


L'ambiance qui régnait dans la pièce me plaisait fortement. C'était une ambiance silencieuse mais chaotique. Je sentais bien qu'il s'était passé quelque chose et cela titillait ma curiosité. Je voulais savoir et peut-être mettre encore plus le feu au poudre pour pouvoir m'amuser encore ! Toute cette histoire m'avait l'air assez intéressante il faut dire et ça me plaisait. Je suis sûr en tout cas qu'au moment où je serais leur nom, je serai déjà une partie de cette histoire. À la congrégation les fait et gestes intéressent sont souvent sujet de conversation. Par contre malgré tout cela je n'accordais aucune réel attention au deux novices qui ont sûrement été envoyés avec Cielle. La pauvre, je l'a plains ! Enfin elle est déjà plus gentille que moi donc ça va pour eux par contre. Enfin, bref je voulais tout savoir de ce qu'il se passait ici premièrement et secondement la démarche à suivre pour ramener les deux exorcistes à la congrégation. J'interrogeais donc Cielle du regard...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Naomi Weaver
Le Princesse Torturée des Ténébres †

On ne peut échapper ni aux souvenirs, ni aux remords, nos erreurs reviennent toujours nous hanter, qu'on se soit repenti ou non.
Gilbert Parker

▐ Ton Age : 27 Féminin « Messages » : 53
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: E
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas? Sam 19 Mar - 9:16

Spoiler:
 

Naomi attendait Kurt assise sur sa chaise terminant le reste de son repas quand elle entendit une voix familière.

« Encore toi ?!...Tss... Bon c’est pas grave, laisse moi entrer et vite. »

**Oh non pas elle** elle entendit aussi son ami rouspéter ** Visiblement je suis pas la seule à être raaavie de la revoir**

La Nordique entra en trombe dans la salle à manger. Heureusement, Naomi avait fini son repas car Cielle ne pu s'empêcher de faire sa faux c*** avec un petit
« Oh ! Naomi ! Quelle surprise ça alors ! Comment vas ta jambe ? Mieux j’espère ? ». Et actrice avec ça, décidément elle avait raté sa vocation, elle aurait mieux fait de s'inscrire dans un cirque! Puis l'ancienne fille adoptive du Comte a cru l'entendre dire:[/i]

« Oh toi, avant que tu ne dise quoi que ce soit, sache une chose. La dernière fois je n’ai pas pu répliquer, tu ne m’en as pas laissé le temps mais sache une chose je retiens une gifle monumentale pour toi parce que tu ne m’as rien fait directement mais si tu la protège comme un toutou bien dressé le ferait avec la grand-mère sur qui il veille on est pas arrivés ! Elle n’est pas des nôtres et ne le seras JAMAIS ! Ca aussi ça semble être dure à comprendre pour toi. Ce que dise beaucoup ? Vas-y, cite moi donc quelques noms qu’on rigole, je n’ai jamais entendu son patronyme cité pour autre chose que des phrases de méfiance et autre sentiments du même genre ! Elle t’a peut-être amadouée avec son air de petite fille innocente mais avec moi ça ne prends pas, j’ai trop de rancune envers sa famille pour laisser passer. D’autant qu’innocente elle ne l’est certainement pas. »


Rien de tel que d'avoir l'habitude de ce genre de brimades pour ne plus y faire attention.


« Je suppose que tu va me demander ce que je veux maintenant n’est-ce pas ? Et bien je vais te le dire commençât –elle en pointant Naomi d’un doigt de son autre main – Je veux qu’elle souffre, qu’elle est mal comme j’ai eu mal moi ! Je veux qu’elle connaisse le froid intense qu’offrent les murs d’un Orphelinat ! Je veux qu’elle sente son âme se déchirer en deux en sachant qu’elle à perdu des êtres chers, plus que maintenant en tout cas ! Et je veux… Je veux aussi… Je veux qu’elle pleure et hurle à s’en faire saigner les cordes vocales après avoir réalisé que le dernier membre de sa famille venait de lui être arraché ! Voilà ce que je veux ! Tu es servit, fait avec maintenant. »

**Déjà fait mais bon je vais me taire où ça va encore éclater et j'en ai plus que ras le bol**

"Bon mesdemoiselles" dit Kurt "vous croyez pas qu'on est assez en difficulté comme ça? On va dire qu'on va faire une trêve temporaire. Que se passe t'il pour qu'on annule notre congé?"

Bien qu'il n'aimait pas beaucoup le Maréchal Cielle Dawndream, Kurt savait quand on devait mettre les différents de côté et il avait également senti que quelque chose n'allait pas et qu'il fallait agir et vite!
Sur ces mots, Cielle montra une seringue rempli d'un liquide pas très rassurant, il avait une texture différente que celui que Naomi était obligée de prendre pour ralentir les symptômes de sa fichue maladie


« Ceci est fait pour que tu puisses te battre, ça ne te guériras pas mais au moins tu ne sentiras plus là douleur. Ca m’écœure de devoir en recourir à toi sache le … néanmoins, la Tour à déjà essuyée deux raids en très peu de temps. Tout le monde est épuisé la bas et rien ne dit qu’ils pourront faire face à une troisième salve d’attaque seuls. Tout les exorcistes sont réquisitionnés, qu’ils soient blessés ou mourants, le front les appelle c’est clair ? N’oublie surtout pas à qui tu t’adresse, je fais partie de la classe des Maréchaux maintenant, tu me dois obéissance. »


"QUOI?! MAIS POURQUOI VOUS L'AVEZ PAS DIT PLUTOT??!!! VOUS CROYEZ PEUT ÊTRE QUE C'ETAIT L'HEURE DES DISCOURS???!!! NON MAIS JE REVE OU QUOI??!!"


C'est vrai ça! La congrégation était en danger de destruction imminente et mademoiselle, elle, croyait que c'était le moment et le lieu pour faire son petit discours que Naomi avait au moins entendu 1000 fois! D'ailleurs un appel d'urgence made in congrégation se fit entendre

« Maréchale Dawndream ! Maréchale Dawndream !
-Je vous écoute. Qu’y as-t’il ?
-La Tour est attaquée en ce moment même !
-Comment ??!! Un troisième raid ?!
-Oui, nous captons mal leurs fréquences mais ils semblent en mauvaises postures.
-Bien dans ce cas aller les aider répondit Cielle au tac au tac
-Mais Maréchale Dawndream nous avions pour ordre de rester avec vous !
-Pas de mais ! Vous m’obéissez et vous y retourner ! Ils on besoin de vu plus que moi ! Je vous rejoins dés que possible ! Combattez !
- Bien Maréchale ! »

"Et bien voila, ce qui devait arriver, arriva! Qu'un de vous me transfuse ce produit que je puisse me servir de ma *biiiip* de jambe!"


La Maréchale ne se le fit pas entendre deux fois et transfusa le produit sans regarder la présence de bulles d'air

« Bon maintenant que c’est fait nous retournons à la Tour maintenant. »


Kurt ne pu s'empêcher de dire: "Et bien heureusement que vous n'avez pas été médecin! Heureusement, j'ai regardé avant et il n'y avait pas de bulle d'air"

Avant d'être engagé, Kurt était assistant de médecin ce qui lui permet d'aider les médecins de la Congrégation envoyés sur le front et il s'était déjà dit que si son innocence devait être détruite, il terminerait ses études de médecine pour s'engager en tant que médecin sur le terrain pour la congrégation. Mais en attendant cette éventualité, il continuait à étudier à ses moments de libre. Il regarda Cielle quand elle lui parla

« Oh toi, Kurt c’est ça ? Ne me fait pas rire avec cette histoire de surmenage. N’oublie pas ce que tu es, un élu de Dieu, un Prêtre Noir. Nous autre exorciste n’avons pas le temps de nous plaindre, ce luxe là n’est pas donné aux monstres purs que nous sommes, enfin pas tous purs cela va de soit argumentât-elle en regardant Naomi une énième fois. Nous connaissons la mort par épuisement avant même de penser au surmenage, n’oublie jamais ça. Va au combat maintenant et ne t’avise plus de tenter de me défier de la sorte.»

Il ouvrit des yeux gros comme des sous tasses et regarda Naomi qui du se retenir de pouffer de rire, il finit par dire "surmenage?...Qu'est ce que Komui a ENCORE inventé?" Naomi lui répondit: "j'étais pas du tout au courant mais il fallait trouver une bonne raison pour te laisser partir et c'est la seule idée qui lui est passé par la tête mon cher!"

Kurt soupira: "Je comprend mieux, il a choisi l'excuse à la volée"

Un nouvel appel surgit de la congrégation, ils avaient envoyé un autre petit maréchal! C'est pas vrai mais ils sont cons ou quoi?! Ils manquaient suffisamment de bras pour ne pas en re enlever ! Cielle lui dit sèchement de se lever mais Naomi était déjà levée avant même l'ordre et était partie à l'étage avec Kurt chercher leurs uniformes

"Naomi! Tu sais où est mon uniforme?"

Naomi soupira, exaspérée.

"Dans la petite armoire! Si tu savais ranger tes affaires tu saurais où elles sont rangées! Maintenant, magne toi si tu ne veux pas que je te traine sur le front en caleçon!"

"Ouiii"


Dit Kurt, il savait que la plupart du temps, Naomi n'était pas sincère dans ses menaces mais quand elle était visiblement énervée, elle serait bien capable de le faire


Naomi enleva sa jupe noire et enfila son petit short qu'elle attacha avec une ceinture souple. Elle mit sa veste d'exorciste et ses bottes. Le produit de Komui était un miracle... Pour une fois. Elle ouvrit un tiroir et sorti son poignard doré qu'elle attacha à sa cuisse. Elle descendit et Kurt la rejoint, il avait son jeu de carte attaché à sa ceinture. C'était son innocence.
Ils entendirent un bruit de porte qui claque, bon la porte était plus toute jeune! Pas trop grave. Ils virent arrivés quelqu'un encapuchonné et masqué mais il était exorciste.



_ C'est je suppose les deux exorcistes qu'on doit ramener. Donc, j'ai à faire à qui ?


"Naomi Weaver"

"Kurt Liam"


**Enfin quelqu'un qui à l'air aimable...Si on veut**Pensèrent les deux amis à l'unisson

Naomi était plongée dans ses pensées, c'était extrêmement bizarre.... Pourquoi une attaque maintenant?

"Naomi, un problème?" Dit Kurt, percevant un certain malaise.

"Oh que oui! Et un gros!"
Dit elle en prenant son souffle "Ca ne vous semble pas bizarre que le Comte lance ses attaques pile poil quand sa fille a justement quitté les lieux?"

Kurt réfléchi avant d'ouvrir de grands yeux et de passer du rose clair au blanc: "attend...Tu veux dire...?"

Naomi passa sa main dans ses cheveux, nerveuse. Si elle avait vu juste..."Tu as tout compris! L'information comme quoi je partais en "vacance"" elle fit le signe de guillemet "a du filtrer hors de la congrégation et parvenir jusqu'aux oreilles du Comte!"

"Oh M***" Dit Kurt.

Naomi entendit un bruit aigu venant du côté de la fenêtre où une pluie diluvienne frappait sans arrêt. Naomi hurla:
"A TERRE!!!"

Naomi se baissa à genoux juste à temps avant de se ramasser une disque de fer aiguisé en pleine tête pour la décapité en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. A la place, faute de victimes; la lame du disque détruisit les murs de la maison


"Rien de cassé?!"

"Moi non tout va bien!" dit Kurt il avait sauté sous un meuble. Naomi dégaina son poignard le transforma en épée.
Un akuma atterri à quelques mètres d'elle. Elle se mit en position de combat


"Bonjour Princesse" dit l'Akuma

"Ne m'appelle pas comme ça mocheté!"


Kurt se prépara au combat en sortant quelques cartes de son jeu fait d'innocence
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas? Dim 20 Mar - 0:14

This is a story between : The Shark, The Darkness's Princess and The Northen.




- Brand New Day -
Une blague. Une énorme farce sordide que Cielle venait de recevoir là. Pour un peu elle aurait presque rit, mais, trop absorbée par l’absurdité, le temps lui avait échappé un instant. Tout d’abord, elle n’avait pas compris comment ce Liam Kurt avait pu prendre la seringue d’antidouleur alors que cette dernière résidait dans sa main dix secondes avant. M’enfin bon peut-être avait-il fait cirque avant d’échouer à la Congrégation - réservoir de monstres en tout genre – et de ce fait il était parvenu à ce prodige. Qu’importe, en définitive, la Nordique avait bien administré le produit douteux à la « Princesse des Ténèbres ». Tsss rien que de prononcer mentalement son pseudonyme l’écœurait au plus haut point. Se retrouver seule avec Naomi et son nouveau chien de garde était une expérience des plus désagréables.

Par la suite, elle apprit que soi-disant Komui aurait trouvé l’excuse du surmenage à la va vite et que le jeune homme ici présent n’en était nullement affecté. Bien sur oui, Komui en temps de guerre choisirais une excuse pareille ? Il hésitait déjà à envoyer les prêtres noirs en congé de peur qu’ils ne se fassent attaquer par surprise et pour lui, ce Kurt ? Il aurait fait une entorse au règlement ? Et puis quoi encore ? Hmm, cette atmosphère sombrait de plus en plus vers une abyssale lourdeur qui serrait sans nul doute très difficile à dissiper.

C’était un peu comme si une brume opaque c’était formé autour du cœur de la Blafarde, annihilant quelques instants ses bonnes manières et sa douceur naturelle. En même temps, il est vrai que devant Naomi elle n’était plus vraiment maîtresse d’elle-même. Hélios le ressentait également. Interne au corps l’exorciste, la voix de l’innocence résonna dans sa tête, vide d’émotions pour le moment.
    « Maîtresse.
    -Hélios ?
    -Vous êtes soucieuse je me trompe ?
    -Non, tu a raison.
    -Qu’elle est la cause de votre gêne ?
    -Naomi, et accessoirement son toutou bien dressé là, Liam Kurt. M’enfin lui n’a presque rien fait en définitive donc bon.
    -Vous avez du mal à contenir votre colère ?
    -Oui, c’est perturbant, en se présence j’ai une envie de tuer. Et plus étrange encore je l’imagine défaite sous mes doigts. Et j’adore ça.
    -Votre souffrance s’évaporerait-elle avec sa mort ?
    -Je n’en sais rien, mais si l’occasion m’est donné dans que cela ai de répercutions sur la Congrégation, je testerais cette hypothèse, si glauque puisse t-elle être.
    -Je vois.
    -Désolée Hélios de te faire partager tout ça, vraiment ce n’était pas ce que je voulais.
    -Maîtresse, vous n’avez pas à ressentir tout ce venin en solitaire, je suis là moi aussi et puis ne vous excusez pas voyons, je marcherais toujours à vos côtés.
    -Hélios ?
    -Qu’importe le temps nécessaire, si un jour l’opportunité de l’exécuter vous ai accordé et que vous en profitez, ce jour là je vous aiderais de mon mieux. Inutile de laisser en vie une personne aussi abjecte qu’elle.
    -Merci Hélios. Répondit-elle mentalement après un instant de pause
    -Je vous en prie. » Renvoya immédiatement l’autre voix un peu plus grave avant de se disperser dans les limbes pensives de Cielle.

Décidemment, ce loup était plus qu’un partenaire, elle ne cesserait jamais de la répéter. Il l’a comprenait jusqu’au bout des ongles. La symbiose parfaite. Enfin à ces yeux car plus d’un l’avait taxée de monstre à cause de ça. Fort heureusement, les instigateurs, si nombreux soient-ils furent tous remis à leur place en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Depuis son départ, parfois la blanchâtre peinait à garder son calme. Il lui manquait atrocement.

Son lycan tentait du mieux qu’il pouvait de combler le manque et c’était très appréciée de sa compatible. De même pour ses amis les plus proches qui faisaient absolument tout pour la voir sourire, ce qu’elle faisait avec brio et élégance. Comme toujours, ou presque.

Mais là n’était pas la question, la Maréchale avait enfin réussi à engueuler Liam et Naomi, elle se sentait déjà un peu mieux. Mais ce n’était pas suffisant encore pour noyer la flammèche de rancœur qui brulait dans sa poitrine. Que cette guerre ce termine pour que les comptes soit réglé au plus vite. Les têtes tomberont ce jour là mais au moins l’existence sera dés lors bien plus vivable pour biens des personnes, vivante ou partis vers l’outre monde.

Sortant de ça petite perdition spirituelle, Cielle se rendit alors compte que les deux autres n’étaient plus là. Des bruits plus en hauts, captés par ses oreilles surdéveloppés de femme-louve lui indiquèrent qu’ils étaient probablement en train de se changer. Heureusement oui, enfin une lueur de présence d’esprit chez eux. Il n’aurait plus manqué qu’ils aillent se battre pour défendre la Tour en tenue de détente. La Nordique n’estimait en rien Naomi mais si cette dernière venait à ce blessé encore avant de retourner à la Tour ce n’était pas utile d’être allé la chercher. Et imaginer seulement avoir perdu son temps pour rien a cause de cette petite garce n’enchantait en rien la blafarde qui sera son poing rien qu’a cette idée. Il fallait qu’elle tempère ses humeurs et qu’elle conserve son sang froid autant que possible.

Komui, bien que grand niais trop gentil saurait sans nul doute se montrer restrictif si elle ne respectait pas les consignes et les ordres qui lui avait été donné plus avant, soit celui de revenir avec Naomi, vivante. Raaaah, le dernier mot, signe d’une lutte intérieure probante fit ragé Cielle rien que dit repenser. Pourquoi vivante ? Après tout un exorciste tué laisse son innocence non ? Et cette même innocence peut bien se trouver un autre compatible comme elles l’ont toujours toute fait ! D’ailleurs, a cette affirmation, la Maréchale se demanda si dans un autre temps, Hélios eu déjà été un combattant de la liberté des exorcistes. Nul ne le sait et sans doute nul ne le saura jamais.

Enfin, les deux autres redescendirent du premier étage. La demoiselle aux cheveux de neige allait envoyés une énième remarque cinglante mais il lui sembla entendre un grondement métallique à l’extérieure. Qu’était-ce ? Poussée sur le départ par une curiosité certaine, Cielle fut vite stoppée dans sa démarche lorsque la porte de la maisonnée s’ouvrit sans la moindre douceur. Fort heureusement pour la blanche, il s’agissait là de ses deux adorables petits frères japonais, Akito & Agito, les schizophrènes qu’elle avait rencontrés à la Tour justement il y a un moment maintenant. Le visage masqué, elle devina que c’était le second cité qui était présent devant eux. Sa conclusion de base fut confirmée lorsque la voix cinglante du ténébreux s’évada au travers de la capuche qu’il portait alors sur sa tête.

Cielle sourit de toutes ses dents, un magnifique rictus heureux comme elle en offrait peu ces temps ci. Et ça lui fit encore un peu plus de bien. La présence du Requin l’apaisait mais ça ce n’était plus une chose à prouver davantage. Nombreux dans la Congrégation les savait proches tout les deux. Pas de mystères qui tiennent dans ce cas.

Des explications ? Oui bien sur, la blafarde était tellement perdue dans ses pensées qu’elle avait omis de répondre immédiatement à son frère sentimental.
    « Désolée, j’ai été longue Agito. Excuse-moi. Alors ces deux exorcistes que tu vois là sont effectivement ceux que nous devons ramener à la Tour qui se fait attaquer en ce moment même, mais je pense que tu le sais déjà. Ils prenaient des « vacances » alors je suis allé les ramener, et maintenant nous devons vite rentrer, j’ai renvoyé mes novices via la porte de l’arche pour qu’il aille se battre mais ils se encore jeunes et c’est leurs premier vrais combat. J’ai peur qu’ils ne parviennent pas à tenir la distance. »

C’était un résumé bref et clair. Quelques une des paroles qu’elle avait débité arrachèrent un semi sourire forcé à Cielle. « Jeunes » hein, elle disait cela mais en même temps la demoiselle n’avait jamais que dix neuf ans, ce n’est pas ce que l’on peut appeler une vieille personne. Et pourtant, depuis qu’elle était devenu Maréchale, encore plus qu’avant on la traitait avec de l’estime qu’elle trouvait plus que déplacée. M’enfin ce n’est pas le sujet là encore.

Naomi prit la parole et délivra aux oreilles de tous une bien étrange théorie. Selon elle, le Comte aurait lancé des raids en apprenant qu’elle était parti de l’enceinte de la Tour ? Nouveau fou rire interne pour Cielle. Si la colère de la blafarde n’avait pas été si haute, elle se tiendrait surement les côtes à ce moment là. Aussitôt, elle voulut répliquer pour faire redescendre la princesse de son nuage trop rose.
    « Non mais tu te prends pour qui ? Sais-tu qu’il y à le réceptacle des innocences dans le sous sol de la Tour ? C’est ça qu’il vise pas t… »

Elle ne u finir sa phrase. Dehors, sous la pluie diluvienne une attaque venait d’être lancée. Naomi cria de se mettre à terre, ce que Cielle ne fit pas. Une lame circulaire défonça les murs de la maisonnette déjà fragilisée par le temps. Elle fut rasée en moins de temps qu’il n’en fallu pour le dire. La Nordique avait été trop bête ! Son instinct aurait du la pousser à aller regarder dehors même après l’arrivée que son petit frère ! Tellement stupide.

Mais il n’était pas le moment de se flageller soi même. Elle verrait plus tard pour ça. En cet instant, de son bras gauche coulait un fin filet carmin. Du sang. Les reflexe endormis par la longue perdition en elle-même ne lui avaient guère permis de faire autre chose d’un geste instinctif de protection contre la lame circulaire qui traça son passage a quelque centimètre d’elle. Omis cette tranche qui se gorgeait du liquide rougeoyant désormais, rien à signaler.
Ni une ni deux, Cielle leva ma tête vers le ciel pluvieux. Les larmes du ciel s’abattaient sur elle comme une protection illusoire face à l’Akuma qui les assaillait.

Un niveau deux. Teh le suicidaire, savait-il seulement à qui il avait affaire ? Deux petits Maréchaux devant lui et il ne tremblait même pas ? Serait-ce donc cela que l’on appelle l’énergie du désespoir ? Probablement. Il appelle Naomi « Princesse », arrachant une nausée supplémentaire à la Nordique au passage.

Voila sa lame qui retourne se greffer au moignon de son bras. Il rit maintenant, le fou, ça traduit bien son scepticisme sur le sujet de sa survie même.

L’akuma lève son bras vers le ciel noir et pluvieux, empalant des gouttes de cette façon qui dégoulinait sur son corps de métal. Une nouvelle attaque. Sans attendre davantage, la fusion entre Cielle et Hélio fut rompu. Le canidé géant intercepta la lame circulaire avec sa mâchoire et la brisa dans un grincement métallique des plus sonores, à peine atténué par les trombes de pluie qui se déversait toujours. Le démon du Compte sembla prendre peur en voyant son unique arme si facilement brisé par les crocs de cette innocence parasite. Mais c’était déjà trop tard pour lui.

Le lycan déploya ses ailes et, faisant fit du rideau d’eau qui trempait sa fourrure, s’élança sur l’Akuma qu’il déchiqueta sans aucuns mal, ses griffes le dépeçant sordidement. Une fois la tâche accompli, un revint sur le sol et régurgita une substance noire et fumante .Des organes d’Akuma qu’il avait avalé par erreur en coinçant sa précédente victime entre ses mâchoires. Le pauvre, effectivement, manger une machine organique ne devait pas rendre spécialement bien. Pendant l’attaque qui dura le temps d’un éclair seulement, Cielle avait poussé Naomi avec bien peu de douceur sur le sol pour lui éviter de se prendre un débris échappé par erreur, sait-on jamais.
    « Naomi, si tu te blesse ici et non sur le champ de bataille de la Congrégation cela signifierait que j’ai fait tout ça pour rien. Tu n’es déjà rien c’est vrai mais si je ne peux pas obéir aux ordres correctement je te le ferais payer au centuple. » Lui dit-elle avec son visage redevenu humain à présent. Plus de marques sous les yeux, plus de petites canines sortant à peine des lèvres. Juste un visage trempé, des cheveux plaqués par l’eau et un regard plein de haine.Regardant son loup, Cielle dit alors autre chose, plus pour elle que pour les autres sur le départ.« Le vent porte les messages de mes camarades disparus. Et tu sais Naomi, je suis le vent. La Nordique tourna alors à moitié son visage lissé par la pluie vers la soi-disant princesse avant de laisser afficher la moitié d’un sourire acide sur son faciès habituellement si doux. N’oublie jamais ça, je suis le vent qui enverra ton âme se morfondre dans les Enfer les plus acides quitte à m’y bruler les ailes je veux t’entendre hurler de douleur. Je serais la bourrasque qui exilera ton souvenir vers des terres inhospitalières. Je serais celle qui t’effaceras de ce monde à jamais, la lame qui tranchera tes cervicale et la pelle qui enterrera ton corps maudit. Souviens t-en Naomi. »

Des paroles tout aussi acides que le contexte dans lequel elles avaient été placées. Pour gagner du temps et revenir plus vite à la Tour, la Blafarde décida qu’il valait mieux que Naomi ne marche pas. Sais-ton jamais defois que son os descende d’un coup. Elle n’aurait pas mal mais serait inutilisable et ça hors de question aux yeux de la plus jeunes des deux françaises. Hélios vint donc cueillir l’ex-fille du Comte dans sa gueule, la tenant fermement entre ses crocs, lui rappelant ainsi qu’il pouvait faire preuve d’une puissance destructrice.

La compatible de ce dernier rappela à la portée qu’il ne valait mieux pas qu’elle se débatte car sa vie tenait d’autant plus à un fil dans de tells conditions.

Caressant un peu la tête de son animal, comme pour conclure, Dawndream finit par dire à la blonde :
    « C’est moi qui te tuerais. »

Il fallait maintenant juste attendre les réactions des autres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Neko !
Le Requin †

Nyaaaaa
▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : Nyaaa
Féminin « Messages » : 1238
« Two Perso » : Nyaa
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Nyaaa
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas? Dim 10 Avr - 10:10

¤ Je les observais tout les deux en attente d'une réponse qui fut assez rapide et heureusement pour eux. Même si leur nom m'importait peu il faut dire que j'ai quand même besoin d'un moyen de les appeler. Moi regard n'était resté que quelques secondes sur eux, préférant largement plus regarder Cielle qui m'apportait rapidement des explication à tout ceux-ci :

« Désolée, j’ai été longue Agito. Excuse-moi. Alors ces deux exorcistes que tu vois là sont effectivement ceux que nous devons ramener à la Tour qui se fait attaquer en ce moment même, mais je pense que tu le sais déjà. Ils prenaient des « vacances » alors je suis allé les ramener, et maintenant nous devons vite rentrer, j’ai renvoyé mes novices via la porte de l’arche pour qu’il aille se battre mais ils se encore jeunes et c’est leurs premier vrais combat. J’ai peur qu’ils ne parviennent pas à tenir la distance. »
_Du moment que nous on rentre à temps il n'y aura pas de problème.

Par nous je parlais bien sûr de Cielle et moi n'allez pas croire autre chose. Deux petits maréchaux de notre niveau vos bien les 4 novices qui nous accompagne ! Enfin bref, juste après j'ai cru que j'allais éclater de rire. Ma capuche enfin enlever on pouvait largement voir afficher sur mes lèvres un sourire mi-sadique mi-ironique. Mon seul œil de visible montrait bien mon côté provocateur et joueur. Avant même que je ne réponde, Cielle avait commencer à pendre l'initiative en lui répondant une phrase qui est plus douce que celle que j'allais lui balancer dans les dents :

« Non mais tu te prends pour qui ? Sais-tu qu’il y à le réceptacle des innocences dans le sous sol de la Tour ? C’est ça qu’il vise pas t… »

Même si elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une attaque venait d'être lancé et la fameuse Naomi venait de crier de ce mettre à terre ce qui étirait mon sourire. Je ne bougeais pas de là où j'étais de toute manière la trajectoire du disque n'était pas sur la mienne. Je regardais la chose qui venait de lancer ce disque. Un pitoyable niveau deux, envoyer à l'abatoire. Les murs de la maison fur raser en même temps que cette scie circulaire arrivait à nous. Je regardais l'akuma avec un sourire toujours aussi sadique sur mon visage. Les fines perles qui tombaient de ce ciel ne tardèrent pas à nous tremper rapidement. Je ne disais rien, mon expression traduisant sa pensée. Pour la peine j'aurais presque fait un petit coucou à cette Akuma qui allait mourir d'ici peu. Mais non, ce n'est pas mon genre de faire ça. Il appela Naomi « Princesse », ce qui attisait encore plus mon envie massacrante de jouer à un jeu violent. Mais bon je laissais faire Cielle et Hélios et je concentrais ensuite mon regard sur Naomi et Kurt si je me souviens bien. Une fois qu'Hélios était revenu au sol, celui-ci recracha tout ce qu'il avait pu avaler venant de l'Akuma. En attendant j'avais surtout regarder Cielle pousser sans aucune douceur Naomi par terre. J'écoutais ensuite tranquillement ce que disait ma grande-sœur sans dire un mot, l'observant aussi. On sentait la haine en elle et ça me plaisait il fallait dire. Une haine profonde et qui ne peut disparaître. Hum, ça promettait d'être passionnant tout ça ! Ses paroles tellement acide et tellement rare me donnait encore plus envie de jouer avec les deux que l'on doit ramener. On m'a dit de les ramener vivant en plus, pas en bonne santé forcement ! Juste après Hélios prit entre ses crocs Naomi. C'est clair que vu sa jambe c'est plus rapide ainsi. Surtout que pour l'instant elle ne nous servira à rien. Enfin pour l'instant... je n'ai pas besoin de ses deux là et je me tamponne d'eux royalement. J'ai juste envie d'aller éclater les akuma qui sont venu faire un nouveau Raid envers la congrégation. Un soupir ressortait d'entre mes lèvres. J'avais très envie de jouer à mes jeux violents mais aussi envie de faire autre chose bien tranquillement sans que personne ne viennent m'ennuyer pour rester poli.

Cielle lui que c'est elle qu'il l'a tuerait. Ce jour là je voudrais bien assisté à ça. Ou plutôt faire en sorte à ce que l'on ne déranger pas la Nordique. Enfin bref je n'ai pas spécialement envie que l'on tarde ici surtout que le chemin jusqu'à la congrégation n'est pas non plus hyper rapide surtout avec ses deux là ! Car oui en plus on doit faire le ménage sur notre route en rentrant comme si ça suffisait pas. Je regardais Kurt et lui dit avec le même air cynique :


_Puis que Hélios porte la fausse Princesse, comment va-t-on faire avec toi ? Si ça ne tenait que de moi je te laisserais te débrouiller ici. Mais bon toi aussi il faut qu'on te ramène malheureusement. Hélios peut voler et atteindre une certaine vitesse sans aucun problème pour ça mais puis qu'il tient déjà Naomi toi tu vas devoir trouver quelque chose. Ne compte pas sur moi pour t'attendre j'ai une vitesse hautement supérieur à n'importe qui ici et je ne suis pas du genre patient !

Je regardais alors Cielle pour voir s'il elle avait une idée de comment … transporter cette chose pour qu'il ne soit pas gênant qu'il puisse faire son boulot d'exorciste. Enfin même si on a pas besoin de lui. Il pourrait passer par l'arche directement certes mais comme je l'ai dis on doit aller faire le ménage en rentrant. Pourtant j'eus comme la sensation que notre petit ménage allait commencer ici. Car un akuma tout seul comme ça, vous avez dejà vu ça vous ? Moi non.
Un simple bruit derrière nous me suffit à comprendre qu'on était loin d'être tout seul. Mon sourire toujours présent sur mon visage montrait bien que j'avais l'intention de m'amuser. Je regardais nos deux novices et leur dit :


_Personnellement je tiens à voir ce que vous savez faire, dans ce cas là je ne bougerais pas d'un centimètre même si vous vous faite tuez. Des Akuma arrive à nous et ils sont largement plus que ce que vous pouvez penser.

Je les regardais tout les deux d'un sourire carnassier, tout en restant à côté de Cielle. Il est vrai que l'on devait faire vite mais j'avais envie de m'amuser. Après tout on m' fait venir chercher ses deux novices alors que j'étais quand même assez loin et que je n'avais pas que ça à faire, donc je me venge un peu. Je me fiche de ce que pense les autres, je veux voir de quoi est capable ces deux là. Si ça se trouve je les laisserais agoniser quelque parts, qui sait ? ~
Les Akuma nous avait repéré mais ils étaient tous trop lents à mon goût. Mon innocence toujours activé e partit tel le vent aller titiller leurs sens et les faire venir à nous. Ce fut assez simple en faite car une fois m'avait-il vu il suffisait de les faire me suivre. Enfin … je ne suis pas du genre à les attendre je dirais donc qu'il devrait me rattraper ! Une fois revenu, je dis à Cielle et Hélios de ne rien faire pour l'instant. Bien sûr ils devaient se défendre au cas où mais ils devaient rester passif et défensif. Quant à moi aucun soucis à me faire, restant dans « l'ombre » mon regarde cynique et froid observait tout. J'avais hâte de voir comment va réagir les deux faiblards.
Je n'ai en aucun cas l'intention de bouger ! ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit isolement ou pas?

Revenir en haut Aller en bas

Petit isolement ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: « CITIES» ::  A.T ● W.O.R.L.D'S ● E.N.D-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit