AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Mar 24 Aoû - 8:38

Une douce brise s'éleva dans les rues de la cité de lumière, on ne pouvait pas voir les étoiles au dessus de sa tête à cause des nombreuses affiches et panneaux lumineux qui éclairaient le ciel sombre. Le vent doux continua sa route, faisant volé des cheveux, claqué des capes, soulevés des jupes, tout ça dans l'indifférence des gens trop pressés pour s'amuser de ce petite jeu de la nature. le caprice de l'air ne s'arrêta pas pour autant faisant se détaché quelques feuille d'un arbre ou courbés de petites violettes qui arrivaient encore à pousser dans cette ville faite de béton. Il souleva la poussière accumulée depuis le dernier passage d'un de ses compagnon, tout ceci était un spectacle magnifique, voir magique pour quelqu'un sachant le voir. Un fin soupire s'échappa doucement des lèvres rosées d'une personne adossées à un tronc d'arbre, il regarda le vent souffler encore et encore par petit à coup, jamais très longtemps, il regarda également sans les voir les passant pressés qui continuaient leur routes coincés dans leur monde rempli d'argent, de boulot et de métro. La silhouette soupira une nouvelle fois devant ce spectacle légèrement écoeurant. Une feuille aux coins légèrement jaunis tomba doucement devant lui sans qu'il la voit vraiment, tellement plongé dans ses pensées. La ville continua d'avancer sans lui, comme si le temps c'était arrêter autour de lui. Ses cheveux blancs, presque irréels flottaient, ballottés au gré des brises et vents présent en cette nuit d'août. Ses yeux mauve pâle, vide d'émotions, qui se posaient sur nulle part et à un endroit précis. On aurait pu le prendre pour un fantôme, un spectre tout droit sortit d'un mauvais film d'horreur. Pourtant personne ne lui prêta attention, pas qu'il la veuille, non loin de là ! Mais tout de même, cette ville où tout le monde ne se souciait que de son propre petite bonheur égoïste dégoûta un peu plus Ablyss. Il n'était même pas jaloux de leurs petites vies pathétiques et tellement chronométrées que dès qu'il y avait un imprévus ils étaient totalement perdu.

Il bougea légèrement pour ne pas engourdir ses membre, il posa un de ses pieds à plat contre l'écorce de l'arbre tandis qu'il croisait ses bras pour attendre. Attendre quoi ? ou plutôt qui. Ablyss attendait une jeune fille qui lui ressemblait vraiment physiquement, les même cheveux lunaires, les même Améthys comme yeux, la même peau nacrée. Un nouveau soupira passa la barrière des lèvres serrées du Noah alors qu'il fouilla à l'intérieur de son long manteau en cuir noir qui lui arrivait un peu plus bas que ses genoux. Après une petite minute de recherche il sorti enfin ce qui allait lui permettre de tenir le temps qu'il faudrait. Un paquet de Chamallows encore à peine entamé qu'il avait acheté le matin même sous les yeux étonnés du vendeur d'une petite supérette dans le Bronx. Il plongea sa main dans le paquet en plastique et en sorti quelques secondes plus tard une petite sucrerie roses et molle qu'il s'empressa de mettre en bouche et de savourer. Un léger gémissement de plaisir sorti de sa gorge avant qu'il enfourne une nouvelle friandise. Seulement les paquets de bonbons ne sont pas éternelles ni ne se remplissent pas indéfiniment. Il arriva bien vite le moment où il ne restait plus que de la poussière de Mashmallow. C'est donc un Ablyss passablement énerver qui jeta en boule le plastique vide dans une poubelle métallique présente dans le parc -vide le parc-.

Il décida finalement de s'assoire dans l'herbe fraîche en posant son dos contre l'arbre. Il ferma les yeux, faisant abstraction de tous les bruits venant à ses oreilles, ressentant juste la nature à ses côtés. Un fin sourire sincère fleurit sur le visage au teint de porcelaine alors qu'il fredonnait doucement une chanson, comme un vent doux et frais qui vous caresse la peau, ou l'eau qui vous chatouille doucement les orteils. Quelque chose d'à la fois reposant mais aussi rafraîchissant. Son esprit commença doucement à dérivés vers des pensées que nul autre que lui connaîtra, alors qu'il plongeait peu à peu dans le Sommeil. Morphée veillant sur lui.

[Désolé, c'est court et c'est nullisime T.T]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Mar 24 Aoû - 21:24

It's a secret no one tells
One day it's heaven, one day it's hell
It's no fairy tale
Take it from me
That's the way it's supposed to be

You will fly and you will crawl
God knows even angels fall
No such thing as you lost it all
God knows even angels fall ~ ♪


    Ah New York~
    Grande ville où grouille une population immense. Fourmilière géante où les journées sont mouvementées. Ah, une grande ville comme celle-ci est toujours très curieuse. Des gens se dissimulaient dans des endroits sombres et mal fréquentés, repères de voyous et de malfrats à l'affût de n'importe quel gentleman à détrousser histoire d’alléger son portefeuille sans doute trop lourd. Bref une ville parfois mal famée.

    A cette heure, le soleil, qui avait été si clément pendant la journée, avait laissé sa place à une lune des plus brillante qui soit. A croire que cette dernière avait revêtit ses plus beaux habits afin de parader ses grands rayons de lumière chatouillant chaque visage se promenant, faisant reluire la surface des petits cours d’eau.

    Grâce à de pareils rayons, la longue chevelure ondulée d’une jeune fille n’en était que plus voyante, cheveux aux couleurs de ce bel astre, maître de la nuit. Longs cheveux flottants au gré d’un petit vent doux et capricieux. Chevelure qui, de par ce léger vent, devenait comme sauvage, insaisissable. Un flot aux couleurs sombres attachait cette masse chevelue. En dessous de ses cheveux, le visage impatient et content de cette jeune fille. De grands yeux améthystes brillant avec l’éclat de la lune, ce qui rendait son regard plus expressif encore. Un petit sourire étant dessiné sur de fines lèvres. N’importe quel niais en déduirait aisément que cette jeune fille était heureuse. Elle marchait plus ou moins rapidement, laissant ses vêtements s’entrechoquer contre sa peau blanche. Un manteau blanc ouvert et assez long recouvrait une jolie robe aux même couleurs que le flot retenant ses cheveux. Était-elle pressée? Qui sait…

    La jeune fille se dirigeait vers un parc visiblement bien entretenu. Des petits arbres étaient plantés à égale distance l’un de l’autre. Tout était parfaitement bien ordonné. Les parterres de fleurs étaient disposés méthodiquement, tout avait été fait avec une exactitude parfaite que c’en était presque énervant. Bien, essayons tout de même de reconnaître notre jeune promeneuse. Une fille comme ça ne devrait même pas errer dans les rues à cette heure tardive du soir, des rôdeurs pouvaient surgir de nulle part. Mais elle était confiante et ne semblait pas être une de ces nombreuses Lady qui s’évanouissent à la moindre vue d’une goutte de sang. Bref. Ce visage ne vous rappelle rien? Ses longs cheveux, ses yeux améthystes, ce style vestimentaire, non? Si si, je sais que vous avez trouvé! Oui, il s’agit bien de Tasha Bloody, la Noah incarnant le Secret. Où se rendait-elle notre petite Noah?

    Eh bien elle s’approchait de quelqu’un. Quelqu’un qui lui ressemblait beaucoup physiquement. Bien sûr, cette personne n’avait ni de longs cheveux ni de robes ni de poitrine mais c’était presque Tasha au masculin disons. Un beau jeune homme était adossé à un arbre et semblait assoupi. Tasha sourit en continuant de s’approcher. Quelqu’un comme lui se serait fait déjà accosté par de nombreuses demoiselles. Mais Tasha n’était pas ici pour charmer le jeune homme. Pourquoi? Tout simplement car ce dernier était son frère. Ablyss, le Noah de la Jalousie. Belle incarnation n’est-ce pas? Tasha s’accroupit, genoux à terre, en seiza, une des nombreuses coutumes du pays natal de la Noah. Elle tendit la main vers son cadet et fourragea doucement les fins cheveux de son frère. Pourquoi cadet? En apparence, il est vrai qu’Ablyss semble plus vieux or Tasha s’est réincarnée avant la Jalousie ce qui fait d’elle l’aînée. Toutefois, elle le nomme comme étant son grand frère malgré les véritables âges. Elle glissa sa main jusqu’à la joue d’Ablyss et la caressa du revers de son doigt puis prit une voix douce et calme.

    - Neh~ Ablyss-niichan… Désolée de t’avoir fait attendre…

    Elle sourit en récupérant sa main et attendant une réponse de son magnifique presque jumeau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Ven 3 Sep - 21:59

Ablyss grogna quelque peu avant d'ouvrir doucement un oeil pour regarder qui avait osé le réveiller, n'ayant pas reconnu la voie de son interlocuteur dans son sommeil, cependant il le referma bien vite au vue des lumières diffuses de la ville qui agressèrent sa pupille. Il grogna une nouvelle fois puis décida de se réveiller quelque peu pour pouvoir apercevoir la jeune fille qui l'avait sortit de ses songes. Oui, il était abruti par son petit somme, mais pas complètement stupide ou sourd, il avait reconnu une voie féminine, même s'il n'avait pas percuter pour le surnom. Finalement, il prit son courage à deux mains et pu enfin regarder la personne devant lui, ayant réussit l'exploit suprême d'avoir soulever les deux paupières en même temps ! Attention ! Bref il resta une ou deux seconde à détailler la femme devant lui, avant de se re-connecter à la réalité et de reconnaître Tasha. Sa Tasha, sa presque jumelle, sa soeur adorée, une magnifique jeune fille qui lui ressemblait énormément physiquement. Les même cheveux blancs si étrange, ils avaient en commun également leurs iris pâles, si uniques. Un fin sourire étira ses lèvres légèrement pâles alors qu'il se réveilla totalement. Il bailla une fois avant de se relever à l'aide du tronc, sur lequel il s'était assoupi. Après avoir effectué la lourde et difficile tâche qu'est de rester debout après avoir dormi sur un sol dur et humide, il s'avança vers sa soeurette pour lui donner une bise sur la joue et caresser ses cheveux si soyeux.

- C'est pas grave, J'ai pu dormir un petit peu si tu as remarqué

Un nouveau sourire illumina les traits fins et doux du jeune homme alors qu'il se reculait quelque peu pour pouvoir bien voir sa cher et tendre Tasha. Il réfléchit ensuite à ce qu'il pourraient faire, ils avaient prévu une balade nocturne dans New-York, mais un problème de taille s'opposait à cette première idée. Ablyss avait fini tous ses Chamallows, il n'aurait donc sûrement pas l'énergie de marcher, parler, rigoler, sourire, tout ça en même temps sans son carburant principal. Une moue préoccupé se dessina sur son visage au teint de porcelaine. S'il ne bougeait pas d'un cil on aurait très bien pu le prendre pour une poupée grandeur nature de celles qu'on voit dans certaines vitrines de magasins anciens. Son grain de peau était très fin, lui donnant un air presque féminin. Il porta sa main gauche à sa bouche, ou plutôt son pouce, qu'il commença à mordiller, preuve qu'il était plongé dans une intense réflexion. Il resta bien deux bonnes minutes à rester planter la, réfléchissant si oui ou non il pouvait faire une promenade avec Tasha, sans risquer l'anémie pour cause de manque de Chamallows, le tout en mordillant la peau du haut de son pouce bien évidemment. Finalement il mis fin à cette torture en se prenant la tête en les mains, ébouriffant encore plus, si c'est possible, ses cheveux couleur neige. Il se résigna après et se re-concentra vers la demoiselle à ses côtés, il tendit un bras, inclinant légèrement le buste tout en déclarant d'une voix sérieuse, mais dans laquelle perçait une pointe d'amusement.

- Seriez-vous tentez pas une balade en ces jardins et cette ville merveilleuse, My Lady ?

Il releva la tête, ses yeux violets clairs brillant d'un éclat surnaturel sous les rayons argentés de Madame la Lune qui était de sortie en cette douce nuit d'été. Ses iris Améthys regardaient attentivement la jeune blanchâtre, un lueur de malice logée au fond de ces prunelles hypnotisante et pourtant magnifiques. Ses cheveux éclairés par l'astre de la nuit, voletaient un peu partout autour de son visage, soulevés au gré des vents capricieux qui étaient présent ce soir. Ces mèches presque argentées, voilaient parfois le regard troublant de notre gentleman, mais lui donnait un halo irréel, comme s'il n'était pas humain. Qu'il était un ange descendu du ciel spécialement pour cette belle jeune fille. Un doux sourire illuminait encore plus ce visage, le rendant plus somptueux qu'il ne l'était déjà, mais lui donnant une touche d'humanité, comme preuve que cet Apollon était bien réel, avec nous, dans ce parc, qu'il n'était pas un simple mirage ou fantasme créé par l'esprit humain.Le tatouage mauve sous son oeil renforçait ses iris violettes, son regard plus pénétrant qu'avant. L'instant magique fût brisé par ce même magnifique homme.

- Mais on pourra passer acheter des Chamallows avant ?

Il était toujours aussi beau, mais son aura avait disparu, pour laisser place à un autre halo, encore plus mignon. Il ressemblait à un enfant ou un chaton candide, avec ses yeux interrogatifs et sa tête penchée légèrement sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Mar 7 Sep - 4:55

La jalousie engendre le Mal...
La jalousie, c'est le Mal ! ♥ (a)
(Owii /BAM/)





    - Seriez-vous tentez pas une balade en ces jardins et cette ville merveilleuse, My Lady ?

    Sacré Ablyss. Jamais il ne cesserait de faire le pitre. Enfin il le faisait avec modération. Sa galanterie fit sourire Tasha. Elle adorait réellement Ablyss. Tout en lui était aimé. Ses yeux améthystes, sa fine et délicate chevelure lunaire, son visage fin et son teint clair, bref l’image parfaite du prince charmant. S’il n’avait pas été le frère de Tasha, elle serait peut-être tombée amoureuse qui sait ~ La jeune fille s’inclina respectueusement et en souriant.

    - Avec plaisir noble prince ~

    Tasha passa sa main autour du bras d’Ablyss et, les yeux fermés, sourit aux souvenirs récents qu’il avait eu. Oui oui, Tasha ne devrait pas utiliser son pouvoir de cette façon mais c’était plus fort qu’elle. Dès qu’elle touchait une personne, elle ne pouvait s’empêcher de s’introduire discrètement dans l’âme des gens. Fourbe me direz-vous, c’est à peu près ça~

    - Mais on pourra passer acheter des Chamallows avant ?

    La Noah éclata d’un rire presque cristallin. Elle savait pertinemment qu’un rendez-vous avec ce dévoreur de Chamallows ne se déroulerait jamais, je dis bien jamais, sans cette sucrerie colorée. Ce côté enfantin chez son frère était adoré par la Noah. Elle aimait aussi quand il était d’une galanterie à en faire rougir une pierre mais ce côté enfantin était encore plus charmant. Tasha était à sa manière aussi une enfant. Son grand sourire était uniquement destiné au beau jeune homme. D’un geste vif, Tasha sortit un petit paquet de ces fameuses sucreries et le donna à son frère.

    - Je me doutais bien que tu n’aurais pas résister sans alors j’en ai pris un paquet, histoire que tu ne me lâches pas entre les doigts jusqu’à ce qu’on trouve mieux ~

    De la taquinerie, c’était le mot oui. Quoi de plus agréable que d’embêter un grand gamin comme Ablyss? Bien sûr, Tasha ne le considérait pas comme un idiot, loin de là. Elle était idiote, pas lui. Pourquoi penser ça? Tomber amoureuse d’un certain exorciste n’est pas quelque chose de censé après tout, non? Bien heureusement, personne n’était au courant de ce fait. La Noah du Secret porte bien son nom après tout ~

    - Alors, comment trouves-tu New York Ablyss-nii?

    Tasha n’était pas spécialement amatrice des grandes villes comme celles-ci mais c’était toujours intéressant à regarder et à découvrir. Les gens se terraient dans les ruelles, dissimulant leurs secrets bien au fond de leur être, et ça, Tasha en avait l’eau à la bouche. Mais elle n’était pas là pour effrayer les quelques misérables humains qui s’y trouvaient ~ Misérables dans le sens de pauvre, rassurez-vous. Tasha ne déteste pas non plus les humains comme elle le devrait mais bon… Elle était ici pour une promenade avec son cher et tendre frère dont la compagnie était toujours très appréciée.

    Contre toute attente, Tasha se mit à chantonner dans sa tête. Signe qu’elle était particulièrement bien. Chose qu’elle faisait uniquement lorsqu’elle était en la présence de son frère Ablyss. Elle n’avait presque aucune pudeur avec lui, comme s’il faisait partie entière d’elle. Sentiment étrange non? Mais ce sentiment, Tasha pensait être la seule à le ressentir. Bien sûr, je ne parle pas d’amour rassurez-vous hein ~ Tasha était juste très…très très attachée à Ablyss. Elle ne voudrait le perdre pour rien au monde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Sam 25 Sep - 5:49

    Ablyss regarda sa jolie petite soeur avec des étoiles dans les yeux lorsqu'elle sorti un paquet de ses sucreries préférées d'on ne sait où. Mais Ablyss s'en fichait bien. Tout ce qui comptait pour lui à l'instant est qu'il n'allait pas mourir prématurément par manque de Chamallow. Dès qu'il eut le plastique entre les doigts, il l'ouvrit d'un geste vif pour y plonger sa main dedans. À peine une seconde plus tard il ressorti un Mashmallow rosé pressé légèrement entre son index et son pouce. Il ouvrit grand la bouche et savoura la sucrerie qui fondait doucement sur sa langue. Il ferma pendant quelques instant les yeux avant de les ré-ouvrir pour en reprendre une. Au bout d'un demi-douzaine de bonbon enfournés et qui se sont retrouvés dans son estomac il se re-connecta à la réalité. Il n'avait pas vraiment écouter ce que lui avait dit Tasha mais décida quand même de répondre à la question qu'elle lui avait sûrement posée à la vue de son regard interrogatif.

    - Oui, je trouve aussi qu'il fait légèrement froid cette nuit ...

    Sans attendre la moindre réponse de la part de sa chère jumelle, il empoigna doucement son poignet droit et la traîna vers la ville illuminée même à cette heure de la nuit. Il quittèrent vite la quiétude et la tranquilité du parc, ainsi que son presque silence. Les feuilles, formaient une espèce de barrière contre le bruit de la circulation ou même de certains vendeurs qui criaient leurs promotions diverses. Il grimaça légèrement et se frotta même un des oreilles dans l'espoir vint de baisser le volume sonore. Il ne s'en formalisa pourtant pas et parti au pas de course, slalomant habilement entre les passants tenant toujours Tasha par son poignet. Bon c'est vrai que cette marche et rapide n'avait rien de bien romantique, mais Ablyss avait un endroit en tête. Il l'avait remarqué un peu plus tôt dans la journée et il voulait y amené sa soeur. Seulement entre le coin de Paradis désiré et le parc dans lequel se trouvait il y avait une certaine distance, et il ne voulait pas prendre trop de temps dans les rues bétonnées. Pas qu'il n'aime pas les villes, mais .... tout ce ciment, ces routes, ces peintures, ce verre, ce métal, ces lumières. Tout , c'était trop .. industriel. Il aimait bien aller dans des villes de temps en temps, mais New-York était vraiment un endroit trop "moderne" pour notre rêveur. Il préférait de loin les lieux calmes, où il pouvait voir les étoiles sans les confondre avec un lampadaire.

    En plus de tout ça, les lieux surpeuplés lui donnaient mal de tête, et pas seulement à cause de la pollution sonore, enfin elle y était pour quelque chose mais il y avait d'autres éléments à prendre en compte. La jalousie, oui c'est bien souvenir de Noah. La jalousie est un sentiment se trouvant dans tous les hommes présent sur cette Terre. Chez certains cette émotion est plus développée, néfaste, mais elle existe partout. Dormant dans nos coeurs. Mais cette jalousie Ablyss la ressent, il veut l'aider à s'éveiller, la cultiver, rendre les gens jaloux de tout et n'importe quoi. C'est presque un besoin compulsif, qui ne lui arrive cependant que dans les grandes métropoles. Et le fait de résister à cette pulsion lui donne des mal de tête carabinés. Il soupira un instant et se retourna très vite, simplement vérifié si sa jumelle de coeur la suivait toujours. Bien que ce qu'il tenait dans la main aurait pu le rassurer, il préférait le voir pour y croire. Il marcha à ce rythme soutenu pendant 4 bonnes minutes, zigzagant entre les passants, les évitant à chaque coups. Pas qu'il n'aime pas les contacts humains mais ... en faite oui. Même si ça ne se remarque pas du premier coup d'oeil, Ablyss n'aime pas temps que ça être entouré. Il y a bien des exceptions telles que Tasha , Hideki ou encore Elliot ou bien même Cielle. Mais bon, il n'aime tout de même pas les contacts humains, préférant de loin rester dans sa bulle.

    Il s'arrêta d'un coup lorsqu'il remarqua la grille en fer forgée, dont les pics s'élevaient vers le ciel, menaçant. Ce grillage métallique était assez stylisé, mélangeant le gothique au moderne. Ce qui donnait un étrange résultat mais totalement charmant. Ablyss observa le haut des pointes songeur avant qu'un sourire un brin maléfique ne fasse son apparition sur les traits. Il continua à marcher le long de la clôture, essayant de percer les ténèbres de la nuit. Il s'arrêta enfin pour prendre par la taille Tasha. Il la regarda dans les yeux avant de la lancer au dessus de la grille en lui souriant de toutes ses dents. Il avait bien prévu son coup, et s'il avait bien lancé, elle ne devrait pas se faire mal, mais sait-on jamais .. ~ 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 26 Sep - 23:37

La jalousie naît toujours avec l'amour
Mais elle ne meurt pas toujours avec lui.




    - Oui, je trouve aussi qu'il fait légèrement froid cette nuit ...

    Tasha tourna ses yeux améthystes vers le visage d’Ablyss. Il n'avait pas écouté visiblement. Elle aurait du lui poser la question avant de lui donner le paquet de Chamallows. Tasha poussa un petit soupire. Ablyss semblait heureux de pouvoir déguster ces petites friandises. La Noah du Secret n’aimait pas les bonbons. Ce sentiment de bonheur lui était donc inconnu.

    Tasha éprouvait souvent ce sentiment d’écart par rapport aux autres Noahs. Ce sentiment d’inconnu, elle le connaissait que très bien. Ses autres frères et sœurs Noahs pouvaient se toucher, rire, s’enlacer sans soucis. Tasha ne le pouvait pas. Dès qu’elle touchait quelqu’un, elle explorait automatiquement ses souvenirs et enregistrait ces informations par l’intermédiaire d’une plume noire griffonnant sur un papier délicat et ancien.

    Cette plume qui, d’ailleurs, était en train de consigner chaque parole, chaque geste, chaque expression sur ce même papier. Les pages se rempliront au fur et à mesure. Tasha connaissait déjà tout du passé d’Ablyss, son très cher frère, ce qu’elle ne savait pas, c’était les sentiments qu’ils avaient eu lors de ses événements. Les images et les paroles prononcées dans les souvenirs n’étaient pas toujours évident à interpréter.

    Soudain, alors que la blandinette rêvassait, son adorable frère vint lui prendre la mainet commença à la traîner derrière lui. Le contact fit frémir Tasha. En instant, elle se retrouva dans le couloir de l’âme de son frère. Couloir possédant de nombreuses portes. Chaque porte renfermait un secret. Au début du couloir apparaissaient les portes contenant les souvenirs les plus anciens. Plus la Noah s’engouffrait au fond du couloir, plus les secrets et souvenirs étaient récents. Le plus frais apparaissant comme un livre sur un pupitre dans un coin sombre. Tasha se refusa d’aller le lire. Résister à cette tentation était éreintante et très dure à supporter.

    En attendant, Ablyss marchait assez rapidement. Tasha savait pertinemment que les grandes villes étaient des endroits quelque peu inappropriées pour emmener son frère. Mais la Noah voulait visiter CETTE ville avec Ablyss SEULEMENT. Un petit caprice de sa part, elle l’avouait elle-même mais c’était avec Ablyss qu’elle se sentait le mieux. C’était assez difficile d’expliquer ce curieux sentiment. Une sorte d’amour très fraternel. Quelque chose comme ça…

    Son presque jumeau sinuait entre les individus, gardant toujours le poignet de sa sœur dans sa main. Tasha, elle, avait les yeux fermés. Pourquoi? Elle luttait contre cette plaie qu’était son don. Elle l’aimait autant qu’elle le détestait. Et à cet instant, elle le détestait. Ce contact avec son beau prince, comme elle aimait l’appeler, était une véritable lacération. Ce contact la rendait presque folle. Non pas de haine, de colère ou de tout sentiment y ressemblant, non. Ici je parle de la folie folle, celle qui nous rend invulnérablement faible. Soudain, il s’arrêta et elle ouvrit les yeux. Etaient-ils arrivés? Visiblement non puisqu’Ablyss repartit aussitôt.

    Slalomer entre tous ces passants, les bousculer, s’excuser…Ablyss comptait-il faire faire un parcours du combattant à sa sœur? Si tel était le cas, Tasha le punirait à sa façon. Les Chamallows n’étaient pas que de vulgaires friandises sucrées, elles étaient aussi un excellent moyen de pression sur le Noah de la Jalousie.
    Ils s‘arrêtèrent enfin devant des grilles sombres. Tasha s’empressa de détacher sa main de celle de son frère et reprit peu à peu ses esprits. Tasha en profita également pour reprendre son souffle. Crapahuter dans la rue de cette manière vêtue d’une robe et des chaussures, c’était pas facile. Si la Noah avait été pieds nus, l’affaire aurait était surement différente. Or, ce n’était pas le cas. Lorsqu’elle allait en ville ou en mission, Tasha portait des chaussures. Elle n’appréciait pas tellement mais bon…

    Sans qu’elle n’eut pu manifester, elle se retrouva dans les bras de son frère. La parfaite image du prince portant la princesse. Enfin…Tasha ne se considérait pas comme une princesse mais plutôt comme une poupée qui fut brisée maintes et maintes fois, le visage recollé de nombreuses fois. Bref. Ablyss esquissa un grand sourire étrange auquel Tasha en déduit que ce qui allait suivre ne serait peut-être pas une bonne chose. En effet… Ablyss lança Tasha par-dessus la grille. N’était-il pas fou? La Noah, qui n’avait pas vu le coup venir, se torcha magnifiquement au sol. Heureusement pour elle, la régénération cellulaire propre aux Noahs la remit rapidement sur pieds. Elle adressa, sans doute pour la première fois, son regard le plus noir à Ablyss.

    - Mais ça va pas non?! Pourquoi t’as fait ça?! Si tu me détestes tant que ça, il faillait le dire bon sang!

    Elle était en colère contre Ablyss. Chose assez normale après ce qu’il venait de faire. De petites larmes venaient d’ailleurs perler au coin de ses yeux améthystes. Étaient-ce des larmes de douleur, de colère, de tristesse? Difficile à dire en réalité. Elle baissa la tête et lui tourna le dos. Blessée? Oui, mais pas physiquement. Oh bien entendu, ils risqueraient de se réconcilier rapidement. Quoi qu’il arrive, Tasha aimera toujours Ablyss…même si ce dernier se permettait ce genre de mauvaise plaisanterie ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Lun 27 Sep - 1:17

    Ablyss se mordit légèrement la lèvre en entendant le bruit sourd que fit la chute de sa chère princesse contre l'herbe. Il y avait peut-être été un peu fort, mais bon il voulait aller là-bas et malheureusement les portes étaient fermées à une heure pareille. S'il y avait eu une autre alternative il l'aurait employée avec joie, mais bon. À cet instant là, balancé tasha au dessus de la grille lui avait parut une bonne idée. Il ferma les yeux lorsqu'il entendit la douce voie de Tasha, légèrement rauque , comme si elle allait pleurée.

    - Mais ça va pas non?! Pourquoi t’as fait ça?! Si tu me détestes tant que ça, il faillait le dire bon sang!

    Quelque chose se brisa en Ablyss et il se mordit plus férocement la lèvre inférieur, il ne sentait pas la douleur occasionnée par cette action, tellement son coeur lui faisait mal. Ça n'avait pas du tout été dans ses intentions de faire mal à sa soeur, et encore moins de la faire souffrir. Sa canine s'enfonça encore un peu plus dans la pulpe de ses lèvres, déchirant la peau. Un fin filet de liquide carmin coula le long du menton, glissant entre les clavicule, pour laisser une traînée rougeâtre sur la chemise blanche. Il resta quelques secondes, la tête baissée, à penser on ne sait à quoi avant de re-saisir. Il s'accrocha aux barreaux en fer, testant un peu leur solidité. Il s'accroupit, regardant les soudures, pour vérifier quelles ne plieraient pas sous son poids. Il recula de quelques pas, gardant toujours son regard posé sur le tiers de la longueur des barreaux. Il s'élança, assez rapidement, pris appuis sur le rebord de la clôture, et se hissa jusqu'au sommet.

    Il se releva, les pieds entre deux piques et en équilibre instable. De là-haut la ville était superbe, mais Ablyss n'était pas vraiment préoccupé par le paysage qu'il pouvait appercevoir de son perchoir. Il scruta le parc à ses pieds, à la recherche d'une chevelure blanche, mais les feuilles des arbres rendaient l'observation assez difficile. Il soupira et décida de descendre de l'autre côté pour retrouver sa soeurette adorée. Il s'accrocha aux piques, tailladant la peau fragile de ses paumes et sauta. Il resta quelques secondes, les pieds aux dessus du sol, ses mains serrant les lames qui servaient de piques au dessus de la grille avant de se laisser tomber au sol. Il se réceptionna aussi bien qu'il put et fit un roulé-boulé pour amortir le choc. Il se releva assez vite, ne prenant même pas le temps d'enlever de ses habits les brins d'herbe et les petits insectes qui s'y étaient glissé. Son regard scruta l'obscurité de la nuit, qui était encore plus dense qu'en ville à cause de la végétation assez présente. Tout était calme, on entendait seulement le lointain brouhaha constant de la ville.

    Il entendit des sanglots étouffés, venir d'un peu plus loin. Il avança doucement, faisant le moins de bruit possible mais remarqua bien vite les cheveux blancs de sa princesse, son soleil. Il pressa le pas, un lueur d'inquiétude profonde au fond du regard lorsqu'il vit les perles salées couler le long de ses joues. Il augmenta encore le rythme de sa marche et une fois devant elle il voulu la prendre dans ses bras, mais il se rappela du don de Tasha et que ça ne ferrait que la faire souffrir encore un peu plus que de la toucher. Pourtant il l'enlaça tout de même, une seconde ou deux pas plus, juste pour lui montrer qu'il était là, qu'il ne lui voulait aucun mal. Il s'accroupi à ses pieds et voulu prendre ses mains dans les siennes mais se contrôla cette fois-ci. Il la regarda dans les yeux, sondant son regard si semblable et pourtant si différent du sien.

    - Je suis désolé Tenshi. Je ne pensais pas à te faire mal, ou à te faire une blague. Seulement j'avais trouver un endroit magnifique cet après-midi en arrivant et je voulais te le montrer. Seulement les portes de ce parc sont fermées à cette heure-ci, et pour passé, j'ai donc du te faire passer de l'autre côté d'une manière très très brutale. Je suis désolé ... Vraiment ...

    Il resta là, accroupis, à ses pieds. Il baissa le regard pour ne pas savoir la réponse de sa chère soeur. Il l'aimait, plus que tout. Rien d'amoureux dans ces sentiments, mais leur lien était bien plus complexe qu'un simple lien Frère-soeur. C'était sa petite princesse qu'il voulait chérir et chouchoutter. Il ne veux que la voir sourire et non pas pleurer comme à l'instant précédent. Surtout lorsque c'était de sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Lun 27 Sep - 7:09

L'amour est le désir d'une union durable.
L'amour se veut durable.
L'amour qui ne dure pas est un échec de l'amour.




    Elle en était sûre. Son cœur souffrait et celui d’Ablyss aussi. Un étrange lien. Tellement étrange et fort qu’il pourrait sans doute rivaliser avec celui de Debitto & Jasdero. Pourtant Ablyss et Tasha n’étaient pas l’incarnation du lien. Il était la Jalousie et, elle, le Secret. Et pourtant, Tasha ressentait une vive douleur dans la poitrine. Son cœur la faisait souffrir et elle savait qu’Ablyss ressentait la même chose. Comme si leurs cœurs étaient reliés à un fil invisible.

    Tasha s’éloigna de la grille. Elle ne voulait pas qu’Ablyss la voit ou ne l’entende pleurer. Il était le seul à l’avoir vu pleurer, et il resterait surement le seul. Avec lui, elle était moins pudique. Avec lui, elle pouvait chanter, pleurer et n’avait jamais peur. Sa présence, sa carrure, son aura toute entière apaisait la Noah. Elle avait besoin de lui, un besoin vital qu’elle n’oserait jamais lui avouer de peur qu’il ne croit que sa sœur l’aimait d’un amour plus que fraternel.

    Elle l’entendit grimper à la grille mais ne voulut pas se retourner. Sa priorité était de stopper ses grossières larmes qui perlaient à ses yeux améthystes. Non vraiment, Tasha ne pleurait que très très rarement. De ce fait, la Noah avait beaucoup de mal à stopper ces douloureuses larmes. Son prince ne devait pas la voir ainsi, il ne devait surtout pas. Malheureusement pour Tasha, il apparut devant elle, arborant une mine douloureusement inquiète. Elle releva machinalement le visage pour croiser les identiques améthystes de son frère qui l’a prit dans ses bras sans pour autant être long. Il savait pour le don de sa sœur. Touchante attention. Ablyss s’accroupit devant elle et lui parla de sa voix si gentille, si adorable.

    - Je suis désolé Tenshi. Je ne pensais pas à te faire mal, ou à te faire une blague. Seulement j'avais trouver un endroit magnifique cet après-midi en arrivant et je voulais te le montrer. Seulement les portes de ce parc sont fermées à cette heure-ci, et pour passé, j'ai donc du te faire passer de l'autre côté d'une manière très très brutale. Je suis désolé ... Vraiment ...

    Il baissa la tête, comme honteux. Tasha ne supportait pas le voir dans cet état et ces paroles étaient si touchantes. Quoi qu’il aurait pu dire, Tasha l’aurait pardonné. Il serait venu devant elle et lui aurait sourit d’un air taquin, elle l’aurait pardonné. La Noah se laissa tomber à genoux devant son frère et brava cette foutue peur de toucher les gens. Tasha attrapa délicatement le visage de son frère qu’elle releva afin de scruter ses prunelles tout en luttant contre son don qui commençait déjà à fouiller dans la mémoire d’Ablyss.

    - Chht… Tais-toi… Je t’en supplie, ne t’excuse pas…

    De nouveau, ses larmes coulèrent à flot. Elle relâcha le doux visage de son frère et se blottit contre lui. Jamais au grand jamais elle ne voudrait qu’il meurt. Pourquoi penser ça? Bonne question. Tasha ne voudrait perdre Ablyss pour rien au monde. Ablyss était à Tasha ce qu’un soleil était une fleur. Jamais rien ne pourrait altérer l’amour qu’elle portait à son frère, rien. Pas même cet exorciste que Tasha aimait éperdument. Pas même lui ne pourrait s’interposer entre Ablyss et elle.

    - Je n’aurais pas dû me mettre en colère, pardonne-moi Ablyss-nii… Je…je t’aime tellement si tu savais, pardonne-moi…

    Elle se blottit davantage contre le corps fort et musclé de son frère. Ces deux là vraiment, s’ils n’avaient pas été frères et sœurs, peut-être auraient-il fini par s’aimer réellement. Elle s’écarta de lui afin de pouvoir observer son doux visage d’ange. Et aussi pour mettre un terme à ce foutu don qui s’amusait à lui lacérer l’esprit. Timidement, elle tendit sa main pour fourrager les cheveux d’Ablyss sans toucher son crâne.

    - Tu m’en veux Ablyss-nii…?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Lun 11 Oct - 21:10

    Ablyss regarda toujours par terre mais lorsqu'il vit les délicats genoux de sa princesse se poser au sol il voulut remonter ses yeux vers son visage, pourtant elle ne lui en laissa pas le temps. Elle pris délicatement son visage en coupe pour pouvoir voir le regard de son frère. Celui-ci se laissa faire sans résister, il observait les prunelles de sa princesse. Ils se ressemblaient tellement, tant de gens les avaient pris pour des jumeaux. Leur relation était plus que fusionelle, elle était bien plus que ça. Ils comprenaient la souffrance, la joie, les peines de l'autre. Parfois les mots étaient inutile entre eux. Ils n'avaient besoin que d'un regard pour se comprendre. Si Debitto et Jasdero n'incarnaient pas déjà le lien, ces deux là l'auraient fait. Ce qui les liait était complexe et tordu, si difficile à comprend lorsqu'on était pas un des deux concernés. Beaucoup ont crus qu'ils étaient amants lorsqu'ils ont vu leurs gestes tendres et leurs regards empli de tendresse. Pourtant aucun des deux ne ressentait quelque chose lié au désir. Ils s'aimaient, c'était sur mais d'un amour si différent que celui qui lie deux amants. On pourrait les qualifier "d'amoureux" et ce ne serait pas une faute, vu que c'est ce qu'ils sont, pourtant c'est d'un point de vu différent. Leur relation est surtout basée sur la tendresse entre eux. Jamais ils ne pourraient blessé volontairement l'autre, et même si c'est accidentel, ils s'en veulent tellement. Ils ne veulent que voir l'autre heureux, ne se souciant pas de leur propre souffrance. Lorsqu'ils sont ensemble seul leur homologue compte, eux-mêmes ne sont plus rien, ne ressentent plus rien, si ce n'est ce besoin de voir sourire son frère ou sa soeur. De ne pas le voir pleurer maintenant. Leurs relation est si étrange, elle dérange de nombreuses personnes mais Ablyss et Tasha s'en foutent. Ils vivent leur amour si spécial sans se soucier des autres qui gravitent autour d'eux. Lorsqu'ils sont ensemble l'autre est presque le centre de leur univers. Il y a bien quelques personnes qui viennent également s'y glisser, mais c'est l'autre blandinet qui a la place la plus importante dans leur monde. Sans leur double ils seraient sûrement perdu, déboussolé. Ablyss ne pourrait pas vivre sans sa princesse, il en est convaincu et Tasha le sait aussi. Ils ont besoin l'un de l'autre.

    Revenons au temps présent et à Tasha qui regardait dans les yeux son cher frère.

    - Chht… Tais-toi… Je t’en supplie, ne t’excuse pas…

    Ablyss voulut répondre , bravant l'interdiction de sa soeur, mais les larmes qui coulaient sur les joues de celle-ci lui firent refermer la bouche. Lorsqu'elle se blottit contre lui, il l'enlaça doucement, l'enfermant dans une étreinte douce, un cocon confortable, où l'on se sent en sécurité. Bien qu'il sache que c'était dangereux pour lui comme pour elle de se toucher, il continua à la serrer contre elle. Comme si elle était sa bouée de sauvetage, sa lumière à suivre dans un monde rempli de lumière. Elle était son phare, celle qui la sauverai des flots déchaînés de sa vie de Noah. Alors qu'il la berçait doucement il sentit une douce chaleur bien connue s'infiltrer par tous les pores de sa peau, cette sensation qui apparaissait lorsqu'il commençait à copier le pouvoir de quelqu'un. Il grimaça un peu, il ne voulait pas copier le pouvoir de Tasha et donc violer sans le vouloir son âme et son intimités ainsi que ses secrets.

    - Je n’aurais pas dû me mettre en colère, pardonne-moi Ablyss-nii… Je…je t’aime tellement si tu savais, pardonne-moi…

    Elle se blottit un peu plus contre son torse musclé et la diffuse chaleur qu'il dégageait. La chaleur humaine, qui réchauffait le coeur de Tasha. Elle ne resta cependant pas bien longtemps dans les bras de son frère, leurs dons respectifs étant une véritable épreuve à surmonter. Ablyss regarda une nouvelle fois le visage de sa tendre soeur, elle était toujours aussi belle, malgré sa chevelure blanche qui partait dans tous les sens, les traces de larmes qui sillonnaient ses joues et ses yeux légèrement rougit à cause de ses pleurs. Elle tendit doucement sa main pour fourrager timidement les mèches neigeuses de la jalousie. Ablyss sourit sous cette attention, son regard se faisant encore plus tendre et doux, faisant fondre les pierres précieuses qui lui servaient de prunelle.

    - Tu m’en veux Ablyss-nii…?

    Son sourire s'agrandit encore plus et il se pencha en avant pour embrasser délicatement le bout du nez légèrement relevé de sa princesse. Il observa ses iris si semblables pendant quelques secondes avant de se relever doucement, tendant une main vers la jeune fille encore à ses pieds. Il était de retour, le prince Ablyss, fier et beau. Respirant la grâce et le charme. Il était tout aussi beau que tout à l'heure et ressemblait vraiment au prince charmant qui venait sauvé son ange sur son fier destrier blanc. La main toujours tendue vers le sol et sa soeur adorée, le blandinet se tourna vers le nord, à l'opposées ses grilles qu'ils avaient tous les deux passé tant bien que mal.

    - Maintenant, allons voir ce pourquoi je t'ai amené ici ...

    Il retira sa main de celle de Tasha, ne voulant pas la faire souffrir encore plus qu'il ne l'avait déjà fait et s'avança doucement, slalomant avec dextérité entre les arbres et bosquet. Pourtant il ne courrait pas, prenant le temps d'observer son environnement et s'attendre sa princesse. Bientôt ils arrivèrent tous les deux à l'orée du petit bois et un spectacle magnifique s'étendait devant leurs yeux. Ablyss sourit un peu plus, ce qu'il avait vu cette après midi ne valait rien par rapport à ce qui était présent sous son regard. Il se tourna vers Tasha, ses yeux pétillant de joie.

    - Bienvenue Hime ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 17 Oct - 4:33

Moi ? Jalouse ? Certainement pas !
On s'inquiète, on questionne mais on n'avoue jamais !
Et pourtant être jaloux, n'est-ce pas une preuve d'amour ?




    Il lui tendit la main en souriant. Un sourire si doux, si tendre. Un sourire que Tasha aimait énormément. Ablyss était presque tout pour elle. Il était le soleil qui dissipait le mauvais temps, l’étoile la plus brillante parmi toute les autres, la fleur la plus belle, comme un ange. Son ange à elle. L’ange qu’elle protégerait toute sa vie et bien au delà encore. Et Tasha se saisit de cette main avec un petit sourire heureux.

    - Maintenant, allons voir ce pourquoi je t'ai amené ici ...

    Par le contact, Tasha revit quelques souvenirs d’Ablyss. Plus particulièrement leur rencontre.

      Flash Back

      Tasha se promenait seule dans l’arche, comme à son habitude. Elle méditait à sa façon. Elle avait récemment appris à maîtriser correctement son don. Tasha avait compris que le contact avec les gens lui était presque prohibé. Alors elle s’éloignait des gens le plus possible. Elle se renfermait peu à peu sur elle-même et laissait rarement les autres Noahs l’approcher. Même le Noah qu’elle respectait le plus, Tyki. Elle n’osait jamais le contredire. Un mélange de crainte et d’admiration.

      Soudain, elle le vit. Qui était ce nouvel arrivant? Un Akuma? Non. Cette aura qui s’échappait de lui indiquait qu’il était un Noah. Et quel Noah. De magnifiques cheveux semblables aux siens, un sourire étincelant. Tasha ne put savoir ce qui lui arrivait qu’elle avançait déjà vers lui alors que, par habitude, elle fuyait les autres. Une fois devant lui, elle s’était retrouvée. Comme dans un miroir. Et elle n’avait pu s’empêcher de tendre sa main pour la poser sur la joue de ce beau jeune homme. Un frisson la parcourut et elle imprima simplement les secrets et souvenirs de cette nouvelle rencontre puis récupéra sa main, les joues un peu roses.

      - O kaeri Ablyss-niichan…

      Elle lui avait sourit tendrement et, par cette rencontre, était tombée sous le charme, le charisme d’Ablyss. Et peu à peu, il lui avait redonné le goût de se joindre aux autres, de sortir de cette coquille qu’elle s’était faite. L’arrivée de son soleil à elle. Tasha se souviendrait toujours de cette rencontre. Encore maintenant, cette pensée la faisait sourire.

      Fin Flash Back


    Et là Ablyss rayonnait. Il rayonnait comme ce fameux jour. Tel un magnifique prince. La lune éclairait les fins cheveux blancs de son frère. Tasha en fut sans voix. Elle le voyait vraiment le prince. Elle se sentait princesse et pourtant elle n’aimait pas être traitée ainsi. Tasha n’aimait pas être prétentieuse et lorsqu’elle s’en rendait compte, elle gueulait. Gueulant contre elle-même en réalité. Et elle savait bien qu’Ablyss prenait sans doute un malin plaisir à la traiter comme tel. Il retira sa main de la sienne et se mit a slalomer entre les bosquets.

    Si Tasha avait eu des oreilles de chat, ces dernières se seraient dressées en voyant Ablyss s’éloigner. Machinalement, elle se leva et le suivit comme une petite fille suivant son grand frère. Ce qu’ils étaient en réalité. Agrippant le bas de sa robe afin d’avancer plus vite, Tasha semblait pressée de le rejoindre et remarqua qu’il s’arrêtait pour l’attendre. Elle le rejoignit rapidement et prit le temps de voir ses prunelles améthystes pétiller de joie. Que voulait-il bien lui montrer? Ce secret impatientait Tasha.

    - Bienvenue Hime…
    - Je ne suis pas une princesse, Ablyss-nii… J’en suis très loin. Que veux-tu me montrer, neh? Tu attises le feu de ma curiosité mon beau prince ~

    Que de surnoms tendres pour son prince à elle. Possessive? Oui, très. Si une femme souhaitait se marier avec lui, il lui faudrait l’accord de Tasha. Pourquoi? Tasha aime énormément Ablyss et elle veut son bonheur. Si une femme le faisait souffrir, Tasha se verrait forcée d’agir. Un meurtre prémédité. Pour la Noah, toute personne blessant Ablyss se verrait tuée. Radical mais efficace. Tasha est très protectrice.

    - Hm?

    Elle se pencha un peu sur le côté pour voir ce qu’Ablyss avait voulu lui montrer en la traînant jusqu’ici.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Sam 6 Nov - 2:38

Listen ..

Le bonheur le plus doux est celui qu'on partage.
    Ablyss tout en se retournant une nouvelle fois vers le paysage qu'il voulait faire partager à Tasha, se décala de quelques centimètres, pour permettre à la jeune fille de profiter du spectacle qui s'étendait devant leurs yeux améthys. En journée cette vue aurait été banale, simple, elle n'aurait rien eu de spéciale et n'aurait pas attirer l'attention d'Ablyss au point de vouloir le montrer à sa si chère soeur. Un lac, voilà ce qu'il pouvait observer aux côtés de sa princesse, une étendue d'eau pas si importante que ça, mais qu'on remarquait tout de même lorsqu'elle tait entourée de toutes ces constructions en béton. Ce petit coin de nature perdu au milieu de cette jungle urbaine faisait du bien, permettait de se reposer, se détendre de souffler quelque peu. De s'arrêter quelques instants pendant notre vie chargée, qu'on vit au pas de course. Un petit coin de paradis à lui tout seul. Mais ce qui rendait tout ceci sublime c'était les petites lucioles qui virvoltaient au dessus de la surface, leur offrant un vrai ballet aérien baigné par les rayons de la Lune. On aurait pu donné tellement d'adjectifs à tout ceci, on pourrait en faire une liste, une énumération, mais rien n'aurait vraiment pu décrire ce que ces deux la avaient sous leurs yeux. C'était une vue banale pour quelqu'un d'assez terre à terre ou scientifique, mais le coeur romantique d'Ablyss avait été ému par tout ceci, enchanté et une forte envie de faire partager ça à Tasha l'avait pris aux tripes. Il resta quelques instants sans bouger, observant la surface liquide qui ondulait par moment lorsqu'une aile d'un de ces petits insecte frôlait l'eau. Il regarda sa chère soeur du coin de l'oeil vérifiant qu'elle appréciait, qu'elle aimait qu'il l'est emmenée ici. Il soupira avant de se tourner une nouvelle fois, demandant légèrement gêné, le rouge colorant doucement ses pommettes si pâles habituellement

    - Tu aimes ?

    Cette question aurait pu paraître gamine, enfantine voir déplacée, seulement sortant de la bouche d'Ablyss elle était totalement à sa place. Malgré son corps d'adulte ce n'était encore qu'un grand enfant, perdu dans ses rêves qui s'était juste ouvert pour quelques personnes en particulier, dont la jeune fille faisait partie. Son sourire à la fois tendu et timide rendait cette impression d'être en face d'une jeune personne encore plus forte. Il n'était qu'un gosse qui se raccrochait à l'avis de sa soeur, qui espérait lui faire plaisir, la faire sourire, comme n'importe quel petit garçon qui aurait perdu tous les êtres auquel il tenait. Comme si le fait que Tasha n'aimait pas son présent pouvait l'éloignée de lui, qu'elle ne l'aimerait plus à cause de cale. Peur puérile et stupide mais bien présente dans le petit coeur de ce jeune homme aux cheveux blancs qui avait oublié de grandir. Mais sans attendre de réponse de Tasha il prit délicatement la douce main de la jeune fille dans la sienne, n'oubliant pas ce don si ennuyant lorsqu'elle touchait les autres. Cependant au lieu de la laisser vagabonder dans son esprit, essayant de résisté, de ne pas visiter ses souvenirs il l'a força à rentrer dans l'un d'eux. Un des souvenirs qu'il chérissait plus que tout et qu'il voulait faire partager à sa soeur, tout comme ce lieu qui lui rappelait les moments heureux de son enfance aux côté de Morgan.

    Flash-Back

    Ça faisait 6 mois qu'il voyageait aux côtés du vieil homme qui l'avait sorti de sa misère. Certaines mauvaises langues aurait pu dirent que la vie qu'il menait maintenant n'était pas mieux, surtout qu'il était élevé par un homme, sûrement un pédophile. Mais Ablyss était vraiment heureux, il avait déjà visité de nombreux pays, appris plein de nouvelles choses, Morgan avait décidé de lui apprendre à écrire et à lire, choses qui manquaient crucialement à son éducation. Peu à peu il s'améliorait, il arrivait à écrire de courtes histoires lorsqu'elles lui passaient par la tête. Il avait aussi appris à dessiner, épaulé par ce vieil homme si étrange et pourtant si rassurant. Ils étaient maintenant tous les deux au Nouveau Monde, à New-York plus précisément, ils avaient passé la journée à dessiner de nombreuses choses telles que des habitations typiques à cette ville, des arbres, des objets de la vie de tous les jours. Plein plein plein de choses que les "artistes" ne désigneraient pas de modèle, mais ça leur plaisait à tous les deux alors pourquoi les obliger à arrêter avec comme justification des règles et des lois préétablies ? Ils étaient donc épuisés mais heureux par leur journée, ils avaient du acheter plusieurs crayons et fusains tellement leurs anciens avaient été usés à gratter sur des feuilles. Le soir Morgan était parti faire quelques commissions et il avait demandé à Ablyss de trouver un parc pas trop loin de l'endroit où il l'avait quitter. Malgré que la ville était dangereuse pour un enfant de son âge, ses antécédents de voleurs lui permirent de se faufiler adroitement entre les passants et même de faucher une ou deux bourses, les habitudes étant encore ancrées.

    Au bout de 15 minutes de recherches il avait enfin trouvé un parc, assez éloigné du bruit constant de la ville mais pas trop, pour que le vieil homme le retrouve quand même. Heureusement pour lui, les grilles étaient encore ouvertes à cette heure-ci. Etait-ce une négligence du gardien ou le fait qu'il fasse encore clair alors qu'il était 21 heure passée ? Aucune idée, mais Ablyss était bien content de cet oubli peut-être involontaire et il entra donc dans ce petit coin de verdure perdu au milieu des pierres et du béton de la ville encore en construction par endroits. Il s'arrêta, encore essoufflé par sa course dans les rues, au milieu de parc, entouré d'arbres plus ou moins grands. Oubliant qu'il attendait Morgan il s'avança vers la partie la plus dégagée du mini-bois et déboucha sur un lac gigantesque de son point de vue d'enfant. Il n'avait jamais vu autant d'eau à l'intérieur des terres, car bien-sûr il avait déjà pu observer l'océan lors de la traversée de l'Atlantique, mais aussi la manche lorsqu'il avait quitter son Angleterre natale avec le vieil homme. Il observa quelque peu les alentours puis s'assit sur un banc non-loin attendant son "père".

    À peine quelques minutes après qu'il se soit installé qu'il remarqua les cheveux roux grisonnant de celui qui l'avait pris avec lui et un énorme sourire apparut sur son visage aux traits enfantin. Il se leva comme un diable sortant de sa boite et agita ses bras tout en sautant pour que Morgan le remarque, quoiqu'avec ses cheveux blancs ça n'aurait pas été bien difficile. Le vieil homme sourit lui aussi lorsqu'il vit l'enfant et s'approcha de lui, les bras occupés à porter quelques paquets. Il s'assit lui aussi sur le banc et sorti un sandwich pour Ablyss et un autre pour lui. Ils mangèrent rapidement, fatigué par cette journée folle, alors que le soleil se couchait et qu'on pouvait observer un ciel rose/rouge, disant qu'il allait bientôt faire nuit. Ils restèrent quelques minutes sans rien faire, appréciant seulement le calme que leur offrait ce parc désert à une heure pareille. Soudain Morgan se releva, et commença à chercher frénétiquement dans ses sacs sous le regard interloqué de l'enfant. Il sorti quelques secondes plus tard, triomphant, un petit carnet noir, tout ce qu'il y'a de plus simple et le donna au blandinet totalement ébahis. Celui-ci pris le livre délicatement dans ses petites mains lançant un regard interrogatif au vieil homme. Celui-ci sourit et dit doucement sa voix grave et chaude

    - Cadeau, pour que tu écrives tes histoires dedans ...

    Très rapidement les larmes perlèrent au coin des yeux d'Ablyss et ne tardèrent pas à couler librement le long de ses joues alors qu'il regardait toujours ce qu'il tenait entre ses mains, halluciné. Son premier cadeau, il n'en avait jamais eu. Morgan lui avait bien acheté des crayon, prêté des feuilles, mais il n'avait jamais vraiment eu quelque chose rien qu'à lui et donc le geste du vieil homme l'avait terriblement touché. C'est d'ailleurs pour cela qu'il se jeta dans les bras du rouquin, pleurant toujours

    Flash-Back

    Peu à peu le souvenir s'effaçait et devenait floue, alors que certains détails échappaient au blandinet. Alors qu'il se souvenait de ce moment un sourire nostalgique et empli de mélancolie avait étiré ses lèvres pâles. Il se re-connecta cependant peu à peu à la réalité et remarqua qu'ils avaient marché quelques temps et il décida donc de s'assoir sur le banc, sa main toujours liées à celle de sa soeur noah.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 7 Nov - 11:32

On ne peut jamais tourner une page de sa vie sans que s'y accroche une certaine nostalgie.



    - Tu aimes?

    Question des plus idiotes sans nul doute. Les améthystes de Tasha brillaient d’un nouvel éclat. Un mélange d’admiration et d’émerveillement. Un décor si magnifique existait-il réellement? La Noah se pinça pour s’en assurer. Son cœur fit un bond en contemplant pareil paysage. Elle comprit pourquoi son bel Ablyss avait tant tenu à lui montrer cet endroit. C’était magnifique et mieux encore. Lors du trajet où ils avaient été en contact, Tasha s’était efforcée de ne pas s’aventurer dans les récents souvenirs de son aîné afin de ne pas gâcher cette surprise.

    Tasha ne put s’éterniser plus longtemps à la contemplation de ce paysage de rêve. Ablyss avait glissé sa main dans la sienne. La Noah entremêla leurs doigts, ressentant la chaleur de la paume de son frère contre la sienne. Elle sourit et vit ses souvenirs encore et encore. Elle les connaissait par cœur. Toutefois, le bel ange imposa un souvenir en particulier dans son esprit. Celui d’un moment passé avec Morgan, un roux qui l’avait emmené avec lui sur les routes du monde. Un moment de convivialité, un cadeau, une étreinte. Tout était allé si vite. Ils passaient leurs journées à dessiner, à marcher. Tasha les admirait pour ce courage et cette force de volonté peu communes aux gens ordinaires. Les prunelles améthystes de la Noah se tournèrent vers les identiques prunelles de son frère. Elle lui sourit. Un sourire simple mais aimant.

    Ablyss la guida ensuite vers un banc où il prit place sans lâcher la main de Tasha. Cette dernière était heureuse de pouvoir toucher Ablyss, même si l’accès à ses secrets était grand ouvert. Elle resserra la main de son frère dans la sienne et s’installa sur ses genoux. Un comportement sans gêne certes, mais elle avait besoin de lui à cet instant. Pourquoi? Un sentiment nostalgique commençait à l’envahir et elle avait peur. Peur de pleurer à nouveau, peur d’inquiéter Ablyss encore une nouvelle fois. La blandinette se blottit contre son aîné, tentant de ne pas l’écraser. Elle ferma les yeux, la tête posée contre l’épaule d’Ablyss. Son Ablyss. Celui qui la comprenait mieux que quiconque. Celui qui serait toujours là pour elle. Celui qui sèche ses larmes et qui la fait rire et sourire. Celui qu’elle aimait par-dessus tout. Celui qui lui rappelait tant son frère Seidji…

    - Merci Ablyss-niichan… pour ça, pour tout. D’être là, de me serrer dans tes bras, de sécher mes larmes, de me faire sourire, de m’aimer, merci… je t’aime tant…

    Eh non, elle n’avait pas pu se retenir. Malgré ce sourire qui étirait ses lèvres, elle n’avait pu retenir ses larmes. Gouttes d’eau salées qui coulaient le long de ses joues, parcourant avidement sa peau pâle et terminant leur course sur sa robe. Elle se resserra contre Ablyss, dissimulant son visage dans le cou de son aîné. Pourquoi pleurait-elle? Cet instant était similaire à une des scènes passées avec Seidji, son frère.

    - P-pardon Ablyss-nii… Je… Excuse-moi, vraiment…

    Tasha se leva rapidement et s’éloigna en vitesse de son frère, allant se dissimuler dans les arbustes. Ceux-ci étaient assez hauts pour la cacher. Tasha n’était pas grande de toute manière. La Noah s’isolait, elle ne voulait pas qu’Ablyss s’inquiète ou qu’il souffre à cause d’elle. Non, elle ne le voulait pas. Surtout pas. Tasha avait peur de le perdre comme elle avait perdu Seidji. Elle tremblait tout en s’enfonçant dans la pénombre des arbres et arbustes. Elle tomba à genoux dans un parterre de roses blanches. Ses fleurs préférées comme par pur hasard. Tasha disait que les fleurs aussi avaient leurs secrets. Elles étaient les mieux placées pour garder les secrets. Les gens avaient parfois pour habitude de parler aux fleurs, se confiant à elles en toute franchise et en toute liberté. Les fleurs ne peuvent parler et sont donc des boîtes à secrets incroyables. Tasha enviait ses douces et magnifiques fleurs. Elle ne se comparait pas à elles. Ses prunelles améthystes fixèrent le blanc immaculé des pétales.

    - Une mauvaise herbe comme moi ne pourra jamais atteindre votre élégance ni votre beauté, soyez-en rassurées…

    Ablyss, oh Ablyss. Elle espérait, elle priait pour qu’il ne lui en veuille pas. Elle voulait retourner auprès de lui, revenir avec un sourire aux lèvres en déclarant que tout ça n’était rien et qu’il n’avait pas de raisons de s’inquiéter. Tasha le voulait tant. Mais ce n’était pas rien. Ce sentiment de confusion l’envahissait peu à peu. Elle voyait Seidji en Ablyss et ça la perturbait énormément. Pourtant elle ne lui en voulait pas. Même avec cette ressemblance, jamais elle ne voudrait quitter Ablyss. Jamais.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 5 Déc - 13:19

    Il sourit doucement en sentant les doux cheveux de sa soeur chatouiller son cou, lorsqu'elle posait délicatement sa tête au creux de celui-ci, les yeux fermés. Il soupira de bien-être, heureux d'être là et de partager ce moment avec Tasha. Le faible murmure de la voix de sa belle le sorti de ses pensées, lorsqu'il entendit

    - Merci Ablyss-niichan… pour ça, pour tout. D’être là, de me serrer dans tes bras, de sécher mes larmes, de me faire sourire, de m’aimer, merci… je t’aime tant…

    Au début il fut soulagé d'entendre ces mots sortir des fines lèvres ourlées de sa princesse, malgré l'angoisse qui restait logée dans son ventre, tapie, ne voulant pas partir. Elle augmenta lorsqu'il sentit les épaules de son ange tressauté doucement, de fines larmes coulant le long des joues délicates de sa soeur, mouillant légèrement son cou et sa chemise. Pourtant il ne dit rien, il ne réagit pas pendant quelques secondes, tout d'abord abasourdit par sa réaction. Et quand enfin l'information arriva au cerveau c'est pour comprendre la dernière phrase que sa jumelle venait de prononcer.

    - P-pardon Ablyss-nii… Je… Excuse-moi, vraiment…

    Il voulut la prendre dans ses bras, la rassurer, sécher ses larmes, la faire sourire. Seulement la demoiselle se leva rapidement et s'enfuit, s'enfonçant dans les arbustes qui bordaient l'endroit où ils se trouvaient, certains étaient replies de ronces et d'orties, pourtant elle ne semblait rien remarquer, voulant fuir à tout prix Ablyss qui ne comprenait pas tout. Pourtant il se leva à son tour, partant à sa recherche, ne pouvant pas la laisser dans cet état là toute seule, dans un lieu inconnu. Elle n'était pas faible, mais c'était presque instinctif, il devait la protéger peu importe la situation dans laquelle elle se trouvait. Il emprunta le même chemin qu'elle et la retrouva à genoux devant une parterre raffiné de roses blanches, qui s'épanouissaient malgré l'ombre que les arbustes devaient projetés sur elle. Tasha, elle pleurait encore à chaude larmes, ne pouvant les retenir, ses genoux salis par un mélange de terre et de sang provenant des légères coupures qu'elle s'était faites auparavant, en tentant de s'éloigner de son frère. Celui-ci la regarda sans savoir quoi faire, pris dans un dilemne. Il voulait la rassurer, mais ne craignait-elle pas justement de le voir ? Il se mordilla doucement la peau du pouce, réfléchissant intensément à ce qu'il devait faire. Son sang se glaça et il décida d'agir lorsqu'il entendit la phrase qui sorti de la bouche de son ange. Tout son être se révolta contre cette affirmation horrible et totalement fausse.

    - Une mauvaise herbe comme moi ne pourra jamais atteindre votre élégance ni votre beauté, soyez-en rassurées…

    Il s'avança doucement vers sa princesse agenouillée par terre, totalement perdue et découragée. Elle avait peur, il le sentait, elle était terrorisait, tous les pores de sa peau le criaient et ces sentiments entraient en résonance avec ceux d'Ablyss. Il avait l'impression qu'elle l'appelait au secours lui ainsi qu'un autre qu'il ne connaissait pas, mais il ne s'en formalisa pas. Il s'accroupit derrière elle, félinement silencieusement, puis entoura ses frêles épaules de ses deux bras musclés, pour lui montrer sa présence, pour lui dire qu'elle n'était pas seule, mais qu'il respectait son besoin d'intimité. Sa bouche, aux lèvres rosées se retrouva par on ne sait quel miracle, collée aux oreilles de Tasha, lui murmurant des mots sans sens, dans le seul but de la rassurer, de la consoler d'une peine qu'il ne connaissait même pas. Mais il avait besoin de faire quelque chose. Ses pouces caressèrent doucement ses épaules nues et il la retourna, pour la prendre encore plus dans ses bras, la refermant dans une étreinte protectrice, rassurante, à la limité étouffante, selon certaines personnes. Mais Ablyss s'en fichait, tout ce qu'il voulait c'était qu'elle arrête de pleurer et de se souvenir de quelque chose de douloureux. Une de ses mains vogua doucement dans son dos, le caressant avec délicatesse, comme lorsqu'on rassure un enfant après qu'il est fait un cauchemar. Il la ramena encore un peu plus contre son torse, son souffle agitant les cheveux blancs de la demoiselle, tandis que le nez de cette même demoiselle se retrouvait logé dans le cou de son jumeau. Ils restèrent dans cette position pendant quelques minutes, avant que l'albinos se recule avec regret, brisant le lien qui s'était lié entre eux à ce moment-là. Mais il ne regretta pas ce qu'il fit lorsqu'il la regarda droit dans les yeux en déclarant d'une voix forte qui n'acceptait aucune réplique.

    - Si tu répètes encore une fois que tu es une mauvaise herbe, je ne te parlerai plus jamais !

    Cette menace aurait pu paraître puérile, enfantine, déplacée dans cette situation, mais c'était tout ce qui était venu à l'esprit du Noah de la jalousie à ce moment-là. Il ne comprenait pas pourquoi sa princesse se rabaissait sans cesse alors qu'elle était magnifique, intelligente, très douée dans tout ce qu'elle entreprenait. Il n'acceptait pas qu'elle dise du mal d'elle alors qu'elle était si parfaite à ses yeux. C'est donc pour ça que ses orbes améthystes restèrent vissées à celles de sa jumelle d'âme. Cependant il se lassa bien vite de cette intimidation, et il abandonna en soupirant puis en se relevant doucement. Il retira d'un geste négligent la terre et les bouts d'herbe restés collés sur son pantalon, tandis qu'il tendait la main vers Tasha pour l'aider à se relever. Il lui offrit un sourire doux et empli de toute la tendresse qu'il éprouvait à son égard.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Jeu 9 Déc - 3:52

Rose, oeillet, lys, tulipe ou glaïeul... Qu'importe le parfum, pourvu qu'on ait la fleur ! Qu'importe le jardin pourvu qu'on y soit bien.



    Il était venu. Encore. Il viendrait toujours. Inlassablement. Comme s’ils étaient attirés comme des aimants l’un à l’autre. L’un n’allait pas sans l’autre. S’il y avait Ablyss, on pouvait être presque sûr que Tasha n’était pas loin.

    Il était là, l’avait enlacé de manière protectrice et réconfortante. Elle aimait sa présence. Quoi qu’il lui arrive, il serait là. Oui, Ablyss serait toujours là pour elle, pour la protéger, la consoler, l’aimer. L’albinos tourna sa presque jumelle face à lui et l’enlaça de nouveau, passant sa main dans le dos de la jeune fille pour la rassurer. Chose qu’il savait très bien faire d’ailleurs puisque Tasha se sentit mieux tout de suite. Non décidément, Ablyss devait avoir un autre don que celui de la Jalousie pour réussir à apaiser sa jeune sœur ainsi à chaque fois. Elle posa sa tête contre son torse, répondant à son étreinte, heureuse d’être avec lui. Soudain, il la fixa avec sévérité et conviction.

    - Si tu répètes encore une fois que tu es une mauvaise herbe, je ne te parlerais plus jamais!

    La jeune fille écarquilla les yeux. Cette menace était certes enfantine mais elle eut l’effet d’un coup de poignard dans le cœur de la blandinette. Ablyss se leva. Tasha crut que tout s’effondrait autour d’elle. Il lui en voulait. Il allait partir, la laisser là, l’ignorer, la quitter pour toujours… Mais non rien de cela! Il se tourna vers elle et lui tendit la main en lui souriant. Ce sourire que Tasha aimait tant et qui lui était destiné à elle seule. Elle sourit à son tour et s’empara de la main de son aîné puis se releva.

    - Jamais plus je ne dirais que je suis une mauvaise herbe. Je ne veux pas te perdre…

    Ablyss avait tout ce qu’il voulait comme moyen de pression. Il suffisait de dire à Tasha qu’il ne lui parlerait plus pour obtenir ce qu’il voulait d’elle. L’idée de le perdre était une chose inenvisageable pour la Noah du Secret. Elle entremêla leurs doigts malgré le risque encouru. Elle avait besoin de ce contact là maintenant. Tant pis pour les secrets! De toute manière, Tasha connaissait Ablyss presque par cœur, il n’avait rien à lui cacher en particulier, il ne pouvait pas de toute évidence. Souriante, elle avança, heureuse. Les secrets d’Ablyss venait dans son esprit mais elle les ignora pour se concentrer sur eux deux et sur le jardin qui, décidément, était magnifique. Elle entraîna Ablyss vers une petite fontaine dont la sculpture représentait un ange tenant un vase.

    - Tu sais que c’est mal pour nous d’être ici? Si on se fait attraper, qu’est-ce qu’on fera, neh?

    Ses yeux étaient emplis de mystères et un sourire tout aussi mystérieux se dessina sur ses lèvres. Qu’avait-elle ressentit la fourbe? On entendit alors une clé ouvrir une serrure. La Noah alla se blottir dans les bras d’Ablyss, non par peur mais par excitation et amusement. Quel était le fou qui venait troubler la quiétude de leur promenade nocturne? Qui? Un gardien… Forcément. Il était obligé que quelqu’un vienne troubler leur agréable moment! C’est toujours comme ça que ça finiiiiiii raaaaah bon dieu! -cracage xD- Le gardien donc, briseur d’idylle fraternelle, pointa le bout de son nez d’ailleurs pointu, tenant une lanterne dans sa main.

    - Eh vous deux! Que faites-vous ici?! Je vais appeler la police!

    Tasha retint un rire, curieuse de voir ce qu’allait faire son bel Ablyss aodré. Toutefois elle ne se priva pas de répondre.

    - On joue à cache-cache.

    Elle esquissa un sourire des plus innocents tandis que le gardien s’avançait vers eux, les sourcils arqués et l’air surpris de voir deux albinos ensembles. La suite promettait d’être appétissante selon la Noah ~


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 19 Déc - 12:54

  • Ablyss se sentit légèrement mal lorsqu'il vit la peur panique envahir les douces prunelles de Tasha, mais bien vite il se rassurant en voyant le sourire qu'elle lui offrit, illuminant ses traits. Elle prit sa main, ne se souciant pas de leurs dons respectifs, qui entraient presque en résonance, c'était étrange, car le pouvoir de Tasha lui permettait de voguer dans les souvenirs de son frère, mais ceux du dit frère lui permettait de voler le pouvoir de sa princesse et donc de réaliser la même prouesse qu'elle. Certains auraient considéré ça comme de la magie à l'état pur, mais ils étaient habitués à ce genre de chose, voulant souvent se rassurer, savoir que l'autre était près et qu'il serait toujours là. La phrase de sa princesse le fit sourire, pas un sourire doux ou tendre, non, plutôt du genre bad boy, pleine de malice, canaille. D'ailleurs il se refléta dans ses yeux qui brillèrent de milles feux.

    - Tu sais que c’est mal pour nous d’être ici? Si on se fait attraper, qu’est-ce qu’on fera, neh?

    Il caressa du pouce le dos de la main de la jeune fille et lui répondit, son ton dégoulinant d'amusement, dont il ne prenait même pas la peine de cacher. Tout ceci était bien visible autant sur son visage que dans ses paroles

    - Alors on a qu'à pas se faire prendre !

    L'albinos releva la tête lorsqu'il entendit le cliquetis des clés qui tournent dans une vieille serrure, les quelques noms d'oiseaux assez originaux que poussa celui qui les dérangeait en plein moment de complicité et d'amusement. Il remarqua rapidement la casquette verte et son habillement -si on pouvait appelé ça comme ça- tout aussi vert que la casquette, qui le renseigna sur l'identité de cette personne ; Un gardien .. Qui ça aurait pu être d'autre franchement ? Ablyss soupira discrètement face à sa propre stupidité et reporta son attention sur la scène qui se passait juste devant ses yeux, toujours aussi amusé qu'avant. Par contre ce ne fût pas le cas de son sourire qui fondit comme neige au soleil pour former une moue à la fois boudeuse et toujours amusée lorsqu'il remarqua le physique vraiment peu avantagé de ce gêneur. Il plissa ses orbes violettes sous la lumière de la lanterne, beaucoup plus vive que celle des lucioles, qui s'étaient maintenant cachées dans l'éclat de la Lune.

    - Eh vous deux! Que faites-vous ici?! Je vais appeler la police!

    Le Noah de la jalousie grimaça quelques instant sous le timbre de voix rauque et le ton bourru avec lequel il les avait interpellés. Il n'avait vraiment aucune classe, aussi que devait-il attendre d'un homme tel que lui ? Un léger soupire de mépris sorti de sa bouche, mais celui-ci se transforma en petit pouffement amusé lorsqu'il entendit la réplique de sa soeurette.

    - On joue à cache-cache.

    Il retient avec mal son ricanement qui risquait à tout sortir d'éclater et de se faire entendre par tous, ce fût donc un gloussement étouffé qui ne fût perceptible que par Tasha qui était maintenant blottie contre son torse. Il reporta son attention sur le gardien qui les regardait sceptique, ses petits yeux perçants -et moches- les scrutaient attentivement, essayant de décelé le mensonge.

    - Vous voulez vous joindre à nous ?

    Ablyss haussa un sourcil parfaitement arcé, comme tout bon aristocrate qui se respecte, alors que sa moue malicieuse n'avait pas quitté les traits délicats de son visage. Ça se voyait tellement qu'il se moquait du pauvre homme ,qui n'avait rien demandé pour subir l'amusement de deux noahs complètements barges, mais bien sûr ce gardien -très moche- ne remarqua rien et aboya

    - Te fous pas d'ma gueule gamin !

    L'albinos le regarda droit dans les yeux, fouillant du regard les orbes ternes et éteintes de cet abruti fini-d'après Ablyss- et sourit une nouvelle fois, il avait vraiment l'air d'une fouine qui a trouvé un nouveau jeu et c'est exactement ce qui se passait.

    - Voyons, un tel langage devant une Lady et un Lord ! Ne vous a-t-on pas éduqué ?

    Il se retint un nouvelle fois de rire à la tête qu'avait tirée l'homme lorsque le mot "lady" était sorti de sa bouche, hilarant, voilà c'était le mot. Il s'amusait comme un petit fou, usant de son statu de lord anglais, qui s'étendait à Tasha, car il en avait envie. Ce soir elle se nommerai Miss Godspell ... Ça sonnait bien non ? Il se reconcentra sur la tête d'ahuri que le gardien tirait et d'un geste souple et maîtrisé il faucha les jambes de Tasha, pour la soulever comme une princesse dans ses bras forts de son prince /paf/

    - Puisque nous nous trouvons en une compagnie si peu agréable, nous nous en allons. Mais sachez que vous aurez de nos nouvelles pour votre impolitesse !

    Après cette tirade il s'enfonça de quelques mètres dans la nuit, ne laissant derrière lui qu'une vague lueur blanche, à cause de leurs cheveux de cette même couleur. Il pouffa, en voyant la réaction de ce gardien si stupide


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Sam 25 Déc - 14:12

Le monde est plein de midinettes prêtes à adorer les princes quels qu'ils soient.



Spoiler:
 

    Il avait rit. Ce n’était certes qu’un gloussement mais Tasha comprit qu’Ablyss se retenait de rire. Et il y avait de quoi rire justement! Ce gardien, simple civil bête et ignorant s’en prenait à deux Noahs. Bien sûr il était ignorant. Bien sûr il était bête. Mais c’était amusant de le voir s’égosiller inutilement face aux deux albinos. A cette époque, il était assez peu commun de croiser des albinos. En voir un était donc surprenant. Mais en voir deux, ensemble qui plus est, c’était comme une sorte de prodige. Cela annonçait-il un bon ou un mauvais présage? Tasha étouffa elle aussi un petit rire. La situation l’amusait grandement et l’échange de répliques entre son cher Ablyss et ce vermisseau était d’autant plus drôle. Avec Ablyss, il était difficile de ne pas s’esclaffer de toute manière.

    - Vous voulez vous joindre à nous ?

    Nouveau fou rire parfaitement contrôlé chez la blandinette. Voir ce simple gardien aboyer sur eux sans comprendre l’amusement de ses interlocuteurs était vraiment une scène si pittoresque qu’il était difficile de se retenir de rire. Tasha détailla alors ce gardien en souriant. Sourire se voulant le moins moqueur possible. Non pas qu’elle se moquait du physique d’autrui mais il y avait longtemps qu’elle n’avait pas observé un simple mortel. Les Noahs avait l’extrême chance de bénéficier d’une grande beauté. Surtout chez la gente masculine. Rien qu’à voir Ablyss suffit à être d’accord avec cet état des choses. Il était beau le Noah de la Jalousie avec ses fins yeux améthystes, ses fins cheveux couleur lune et son sourire ravageur.

    - Te fous pas d'ma gueule gamin !

    Tasha fut presque choquée par le langage de l’individu. Elle l’aurait tué sur place pour oser parler ainsi à son Ablyss. Non mais quel toupet! Pas que Tasha soit très distinguée comme l’est Tyki mais elle ne supportait pas le manque de respect sous cette forme particulièrement. Ses doigts se crispèrent sur la chemise d’Ablyss tandis que ses améthystes foudroyaient cet inconnu avec la nette envie d’arrêter sa vie. Tasha tentait toutefois de garder son calme, inutile de provoquer un bain de sang dans ce merveilleux jardin. Ce serait du gâchis pour ces magnifiques fleurs.

    - Voyons, un tel langage devant une Lady et un Lord ! Ne vous a-t-on pas éduqué ?

    Tasha tourna son regard vers Ablyss, le regardant avec des yeux énormes. Lady? Elle? Oh loin de là… très loin de là. Elle qui n’avait été qu’une simple fille de bibliothécaire, c’était un titre trop honorifique pour elle, même étant une Noah. Elle n’avait ni la distinction, ni la manière seyantes pour être une fille de bonne famille. Toutefois, Tasha laissa Ablyss faire comme bon lui semblait. Il semblait s’amuser fortement le petit malin. La blandinette esquissa un sourire en secouant doucement la tête, attendrie par ce côté enfantin chez son cher frère. Soudain, elle fut soulevée telle une princesse dans les bras de son prince. Bon sang mais quelle était donc cette manie chez Ablyss de la traiter comme une princesse? Tasha se sentir gênée par tant de dévotion à son égard et ne put s’empêcher de lâcher un petit soupire de désapprobation face à cette… transportation?

    - Puisque nous nous trouvons en une compagnie si peu agréable, nous nous en allons. Mais sachez que vous aurez de nos nouvelles pour votre impolitesse !

    Et il emmena Tasha plus loin, traversant l’ombre des ombres et s’enfonçant dans les tréfonds de ce sublime jardin. Une fois suffisamment éloignés, la Noah bondit au sol de manière légère. Elle n’allait pas se faire porter éternellement non plus, pas vrai? Tasha regarda alors son frère.

    - Tu t’es bien amusé mon beau?

    Elle laissa un petit rire amusé franchir la barrière de ses lèvres puis remit de l’ordre dans ses cheveux avant de prendre soin de la chevelure de son frère tant aimé.

    - Heureusement que tu as coupé court à la conversation, je l’aurais tué cet homme aussi impudent et hautain à ton égard.

    Tasha grommela quelques mauvaises pensées tandis que ses mains s’affairaient sur la personne d’Ablyss, remettant correctement sa veste, l’époussetant, bref. Elle aimait son frère. Énormément. Quelle langue faut-il utiliser pour vous le faire comprendre?! Malheur à celui ou celle qui fera du mal à Ablyss… Sa vie se finira bien rapidement dans les larmes et la douleur…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Ven 7 Jan - 16:19

    Les ongles et les cheveux sont donnés aux hommes pour leur fournir une occupation constante.
  • Ablyss sourit amusé par la réaction de Tasha une fois qu'ils furent hors de portée de vue et d'écoute de ce gros balourd de gardien. La nature avait créé des hommes et femmes parfaits comme eux, mais pas contre, elle avait dû contre-balancé et avait créé des ... choses de ce genre .. Enfin il n'était pas là pour s'extasier sur la stupidité et l'irrespect du machin vert. Il ne se départi pas de son sourire en entendant les mots de sa sœur, il s'agrandit même quelque peu si c'était humainement possible ;

    - Tu t’es bien amusé mon beau?

    Le blandinet fut tenté de fermé les yeux pour se laisser bercé par le rire cristallin qui passa la barrière des lèvres de la Noah, et se retint de justesse alors qu'il sentait les douces mains de sa princesse caresser ses cheveux pour les remettre "en ordre" .. Enfin c'était un bien grand mot, surtout lorsqu'on sait leur état naturel .. À croire qu'ils avaient décidé de faire fit de toutes les lois physiques existantes pour rebiqué dans tous les sens. C'était d'ailleurs une de ses plus grandes préoccupation le matin, dans la salle de bain lorsqu'il se trouvait devant son miroir un peigne en main. Il ressortait souvent de la salle d'eau avec la même coiffure, car il n'avait rien pu y faire malgré ses nombreux efforts.

    - Heureusement que tu as coupé court à la conversation, je l’aurais tué cet homme aussi impudent et hautain à ton égard.

    Le sourire amusé devint tendre en entendant la phrase de sa chère sœur et en la sentant s'occuper d'enlever la poussière de ses vêtements et de les remettre droits, car en effet le fait d'avoir porter Tasha avait laisser des conséquences plus que visibles sur sa tenue. On aurait pu la qualifier de débraillée, et c'est vraiment ce qu'elle était avant que la blandinette, qui était la cause de ce désordre, replace tout bien comme c'était avant.

    Les yeux d'Ablyss pétillèrent de bonheur en voyant la possessivité et l'amour éclairé les prunelles de sa cadette qui s'étaient quelques peu assombries sous le coup de l'irritation et de la colère envers l'humain .. Vraiment des bêtes étranges. En effet, malgré son ancien état d'être humain, le blandinet ne se considérait plus comme tel, il était une autre sorte d'espèce, et ce qu'il avait été avant était vraiment ... pitoyable, quoi que ce ne soit pas vraiment le mot approprié. De plus certains humains valaient vraiment la peine .. Tandis que d'autres beaucoup moins ..

    Enfin il n'était pas là pour parler de la différence entre Noah et Humain, mais plutôt pour faire visiter ce magnifique endroit à sa sœur adorée, cependant il n'avait pas prévu le petit imprévu en combinaison verte et donc ne savait plus quoi faire. Il se décida donc à demander l'avis du Noah du Secret ;

    - Oublions-le ~~ Il ne vaut pas la peine qu'on gâche notre rendez-vous pour lui ! (a)

    Aïe .. Pour une raison connue de lui seule, Ablyss avait du mal à aborder le sujet, à former une phrase correcte pour ne pas qu'elle puisse vexé Tasha par un malheureux concours de circonstances. Il plaça sa main opaline dans les mèches blanches de sa soeur et joua quelques secondes avec avant de reprendre la parole

    - As-tu envie de faire quelque chose d'autre ? ~ 

    Voilà ! Il avait lancé le sujet, il ne restait plus qu'à attendre la réponse de la blandinette, alors qu'il jouait encore avec ses cheveux, comme pour se déconcentrer. Son regard étant river sur son doigt et non sur les yeux de son interlocutrice ..


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Dim 16 Jan - 2:44

Les avenues de la rêverie sont la promenade préférée du diable.



    C’est vrai, Tasha aurait voulu tuer cet homme répugnant et irrespectueux. La Noah avait horreur du manque de respect. Et que l’on manque de respect à l’un des membres de sa famille l’énervait davantage. Oh bien sûr, elle savait que certains étaient aptes à se défendre tout seul, comme Jey ou encore Eris. De toute manière, quoi qu’on en dise, Tasha avait une sainte horreur que l’on ose s’attaquer à Ablyss. Et ce de n’importe quelle manière possible. Que ce soit physique ou encore par oral. C’était une chose qu’elle ne pouvait pas laisser impunie, tout simplement. Le fait que l’on puisse un jour lui prendre Ablyss la rendait aussi triste que furieuse. Jamais elle ne voudrait être séparée de lui.

    - Oublions-le ~~ Il ne vaut pas la peine qu'on gâche notre rendez-vous pour lui !
    - Hm…

    La Noah ne répondit pas plus. Ablyss avait, il faut croire, aussi le don d’apaiser Tasha. C’était assez curieux comme phénomène. Elle avait beau être aussi triste que les pierres ou aussi furieuse qu’un volcan en éruption, Ablyss trouvait toujours le moyen de la calmer. N’était-ce que par les mots ou les gestes. Ses sourires divins et magnifiques, ses mots doux et compréhensifs, Tasha succombait à tout ça. Son presque jumeau était le Noah qui se souciait sans doute le plus de la blandinette, suivi de prêt par Shin et Eris. Pourquoi Eris? Oh parce que celle-ci adore traumatiser la blandinette et ne supporte visiblement pas qu’une autre personne qu’elle le fasse. Rien de rassurant pour Tasha je vous l’accorde mais bref, passons.

    Ablyss se mit à jouer avec les mèches blanches de Tasha. Cette dernière le regarda, amusée. Il ne semblait pas en colère, plutôt préoccupé. Par quoi? Elle l’ignorait mais elle savait qu’elle ne tarderait pas à le savoir. Je me doute que cela ne sert à rien de dire, voir redire, à quel point Tasha aimait Ablyss, n’est-ce pas? Ils auraient pu s’aimer comme deux personnes normales. Pourtant ils n’étaient pas normaux. En plus d’être Noahs, ils étaient albinos. Raison sans doute pour laquelle ce gardien les avait houspillé. Tasha avait longtemps vécu sous les critiques et les moqueries à cause de cette particularité. Mais un jour, quelqu’un lui avait dit que sa différence était sa force. Depuis, elle se moquait bien des regards interloqués et autres qu’on lui faisait lorsqu’elle passait.

    - As-tu envie de faire quelque chose d'autre ? ~

    La douce voix de son aîné la sortit de ses pensées. Elle fixa alors ses prunelles. Curieusement, celles-ci ne la regardaient pas. Etrange… en temps normal, Ablyss l’aurait regardé. Quelque chose n’allait pas? Tasha fronça doucement les sourcils, inquiète. Que pouvait-il bien avoir? Était-il gêné d’une quelconque manière? Elle n’avait pourtant rien fait… Tasha attrapa délicatement la main joueuse de son frère et la posa sur sa joue. Tasha ne voulait pas spécialement fouiller dans ses secrets pour savoir ce qui se tramait, elle voulait juste un contact.

    - J’aimerais aller à la fête foraine des civils, tu veux bien?

    Elle relâcha doucement sa main et recula d’un pas pour le regarder, un sourire aux lèvres. Ses yeux améthystes scrutaient son aîné de manière inquiète. Elle ignorait ce qu’il avait. La Noah avait refusé de lire les secrets qui s’imposaient à elle lorsqu’elle avait touché Ablyss. S’il avait un problème, Tasha préférerait qu’il le lui dise de vive voix. Faire des secrets n’est pas toujours une bonne solution. Cela implique un renfermement sur soi-même et, par la suite, on finit par se détacher de tous les êtres qu’on aime afin de ne pas les inquiéter. Tasha refusait catégoriquement qu’Ablyss se renferme sur lui-même et la quitte. Elle ne le supporterait pas, jamais.

    - Tu sais, si ça ne va pas et que tu préfères rentrer, je comprendrais. C’est comme tu veux…

    Elle tourna la tête vers ce paysage toujours si envoûtant tandis qu’une légère brise vint jouer avec leurs cheveux, créant un ballet dansant sur un rythme lent, telle une valse. Les mains jointes dans son dos, elle ferma ses yeux et respira le mélange des nombreux parfums floraux. Une odeur exquise et douce, pas trop prononcé, quelque chose à la fois discret et omniprésent.

    - Cela ne sert à rien de faire des secrets Oniichan… tu sais que je peux les deviner aisément… et j’aimerais ne pas avoir à le faire. Tu peux tout me dire, tes paroles seront à jamais conservées dans mon cœur et dans mon âme.

    Elle le regarda alors de nouveau, un sourire radieux mais pourtant mélancolique peignant ses lèvres.

    - A faire trop de secrets, on finit par se renfermer sur soi-même et à chercher la solitude. Dois-je te rappeler que c’est toi qui m’a enseigné ça lorsque j’étais, au moment de notre rencontre, une huître solidement fermée?

    C’est alors que, toujours souriante, elle ouvra un œil et posa un doigt sur ses lèvres. Cette petite mimique qui la caractérisait si bien. Ne croyez jamais qu’elle laissera Ablyss seul dans ses tourments. Plutôt mourir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Lun 18 Avr - 20:55

Le rire est le premier pas vers la libération. On commence par rire. On rit donc on se libère. On se libère donc on peut combatrre.

  • Ablyss regardait toujours ses doigts opalins lorsque la main délicate de Tasha vint les prendre pour les poser sur sa joue. Son regard les suivit, et il sourit. Tout simplement, un sourire comme on en fait plus en ces temps de guerre. Pas un simple rictus, pas un grand sourire signe d'amusement ou d'éclat de rire prochain. Non juste un sourire tendre, rempli de confiance et d'amour. Un sourire que partagent les amoureux, et les parents lorsqu'on est enfants. Un sourire qui nous rappelle nos souvenirs les plus précieux. Ablyss adorait Tasha, et il faisait transparaître ses sentiments à travers son seul sourire. Il caressa doucement la peau aussi douce qu'un pêche, détaillant sa princesse une nouvelle fois, comme il l'avait fait de nombreuses fois auparavant. Il connaissait par cœur les traits fins de l'albinos, la courbe de ses lèvres roses, qui tranchaient avec la pâleur de son teint telles deux pétales de fleurs. Son nez mutin, légèrement recourbé, ses yeux dans lesquels pouvaient briller milles étoiles, ou flotter le sombre voile de la tristesse et de la souffrance.

    - J’aimerais aller à la fête foraine des civils, tu veux bien?

    Une fête foraine ? Pourquoi pas, il n'y avait jamais été enfant. Mais si il en avait l'occasion, il y irait. Si en plus c'est sa sœur adorée qui l'accompagnait, plutôt deux fois qu'une. Elle relâcha doucement la main du blandinet, sous le regard légèrement interrogateur d'Ablyss. Les yeux améthystes de Tasha scrutèrent ses prunelles, voulant trouver quelques chose. C'était une autre aspect de sa princesse qu'il adorait, elle était toujours occupée à savoir ses proches allaient bien, et au lieu d'utiliser son don si particulier pour fouiller dans leur tête elle préférait leur demander. Elle aimait croquer les secrets, mais encore plus la confiance de ses amis en elle. L'inquiétude flamboya de plus belle dans ses iris mauves, elle avait peur de quelque chose .. mais quoi ? Il allait lui poser la question lorsqu'elle répondit partiellement pour lui

    - Tu sais, si ça ne va pas et que tu préfères rentrer, je comprendrais. C’est comme tu veux…

    Ablyss ouvrit grand les yeux, un peu sous le choc de cette phrase. Rentrer ? Alors qu'ils avaient tant suer pour arriver ici ? Il n'en avait pas envie ! Il était si bien avec sa princesse aussi près de lui, sans personne pour les interrompre dans ce moment divin. Pas d'Akuma roux n'en faisant qu'à sa tête, pas de meilleur ami borgne, pas de petit ami jaloux aux cheveux mauves. Rien, personne. Tasha tourna la tête vers le lac et le paysage qui s'offrait à ses yeux, concentrant l'attention du blandinet sur celui-ci. Les cheveux de sa princesse volaient au gré du vent, créant un voile blanc autour de sa tête, comme celui d'un mariée. Il retient un rire à cette pensée, et s'approcha de la noah par derrière. Il prit ses mains pour les poser sur son ventre, et se plaça dans son dos. Ses propres mains sur celles de sa sœur. Il respira profondément le parfum des fleurs environnantes mêlé à celui de sa douce princesse. Il sourit une nouvelle fois et ferma les yeux.

    - Cela ne sert à rien de faire des secrets Oniichan… tu sais que je peux les deviner aisément… et j’aimerais ne pas avoir à le faire. Tu peux tout me dire, tes paroles seront à jamais conservées dans mon cœur et dans mon âme.

    Ablyss ouvrit à demi un œil, son sourire plein de tendresse toujours présent sur ses lèvres, alors que Tasha se retournait pour pouvoir le voir. Le menton du blandinet étant posé sur son épaule. Celle-ci lui fit un sourire radieux et pourtant mélancolique.

    - A faire trop de secrets, on finit par se renfermer sur soi-même et à chercher la solitude. Dois-je te rappeler que c’est toi qui m’a enseigné ça lorsque j’étais, au moment de notre rencontre, une huître solidement fermée?

    Oui, il se rappelait très bien. Il avait eu du mal à l'approcher et à briser sa carapace qu'elle avait fabriquée autour d'elle. Elle ouvrit uns de ses yeux, et posa son index sur ses lèvres en souriant. Sourire qu'Ablyss lui rendu, rempli d'amusement et de malice. Ses yeux clairs pétillant de joie, voyant la mimique tellement caractéristique de Tasha. Il resta là à regarder le paysage quelques instants avant de se relever doucement. Caressant encore du bout des doigts la main de Tasha encore présente sur son ventre. Il se re-coiffa une nouvelle fois, comme s'il avait une coiffure sophistiquée et compliquée, qu'il devait toujours remettre en place.

    - Alors cette fête foraine .. On y va ?

    Ablyss lui fit un sourire radieux, quoique un peu idiot et niais, mais c'était ça qui fait son charme. Il caressa une nouvelle fois les doux cheveux de Tasha, la regardant avec amusement et tendresse

    - Je n'ai encore jamais été à un évènement comme ça !

    C'était bien vrai, il n'avait pas eu l'occasion de pouvoir y aller étant enfant. Il voyageait dans le monde entier avec Rayleigh, pourtant il n'avait jamais pu s'arrêter dans un festival comme ça. Plus tard, il n'avait pas trop l'esprit à celà. Et ensuite, il devait rattraper son retard dans ses études. Maintenant qu'il était noah, il n'y avait plus vraiment pensé. C'était un rêve d'enfant n'est-ce pas ? Pourtant, maintenant que Tasha lui avait proposé, il mourrait d'envie, d'au moins jeté un petit coup d'œil. Ablyss prit la main de sa princesse, pour qu'ils sortent des fourrés dans lesquels ils s'étaient arrêté après leur folle course de tout à l'heure. Et se dirigea vers la grande grille en fer forgée, grâce à un petit sentier en terre. Il sourit encore plus en voyant que le gardien avait laissé unes des portes ouvertes et s'élança vers celle-ci en criait à Tasha, son grand sourire éclairant toujours son visage

    - C'est parti !!

    Il rigola comme un enfant en sortant enfin du parc féérique, sa main toujours présente dans celle de sa sœur.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha] Ven 29 Avr - 5:21


Il n’a jamais été à une fête foraine ? Lui qui a parcouru le monde ? Cherchez l’erreur. Sa main s’égara une nouvelle fois dans mes cheveux. Inutile de dire à quel point cette délicate attention me réjouit. J’aime Ablyss. Énormément. Il compte beaucoup pour moi. Il est celui qui m’a sorti de cette épaisse couche ténébreuse dans laquelle je me complaisais. Il est celui qui me tira vers la lumière. Mais je doute qu’il se rend compte de l’amour que je lui porte. Enfin, de l’intensité de cet amour. Jamais il s’en rendra compte. Ou peut-être le sait-il déjà. Je ne sais pas. Peut-être que je ne veux pas vraiment le savoir. Enfin… inutile de m’embrouiller les neurones en sa présence.

Serrant sa main dans le mienne, je suis heureuse. Je le suis toujours en sa compagnie. Il a ce charisme si particulier qui fait que je ne peux lui résister. L’éclat de son sourire, sa gentillesse naturelle. Je l’aime. Vraiment. Oh je sais ce que beaucoup pensent de nous deux. Non, on ne s’aime pas dans ce sens. C’est un amour purement filial et… très ambigüe je dois l’avouer. Et c’est ce qui est le plus délicieux dans cette relation. On s’en amuse beaucoup lui et moi. J’aime passer du temps avec lui. Il est mon évasion. Comme le jumeau que je n’ai jamais eu.

- C’est parti !

Et cet entrain propre à lui-même. Quel enfant. A se demander qui est le plus adulte de nous deux. Gardant sa main dans la mienne, je continue à voir le plus caché de ses souvenirs. J’avoue que c’est assez déplaisant en somme. C’est énervant de ne pas pouvoir toucher toutes les personnes que j’aime sans avoir cette désagréable sensation d’être une fouineuse. Je connais tout de chaque Noah touché. Absolument tout. Ce qui fait de moi un vrai livre à secrets. En l’occurrence, il s’agit de mon incarnation.

Du tréfonds de mon âme loge Caelum, mon Golem. Un Golem très particulier je l’avoue. Le Comte l’a spécialement créé pour moi après tout. C’est un grand chien certes un peu étrange mais absolument adorable. Je n’ai jamais parlé de lui à Ablyss quand j’y pense. Peut-être le sait-il tout compte fait ? Après tout, l’existence de Caelum n’a rien de secret. Je peux très bien m’isoler dans une ruelle un instant et le matérialiser.

- Ablyss ? Dis, tu… enfin… non rien.

Je n’ai nullement l’envie de lui imposer Caelum. Ce dernier aurait pu nous réchauffer un peu. J’avoue que cette fraîcheur nocturne me fait frissonner. Maligne comme je suis, je n’ai absolument pas pensé à prendre un veston. Et si jamais Ablyss ose me proposer sa veste, je la lui fais bouffer. Hors de question qu’il prenne froid à cause de moi. Non mais oh !

Plus on se rapprochait de cette fête foraine, plus le bruit s’intensifiait. J’avais oublié ce détail. J’ai pour habitude de fuir le bruit et la foule. Mais qu’importe. Je veux qu’Ablyss puisse découvrir les joies d’une fête foraine. Serrant davantage sa main à la vue de la foule, je déglutis difficilement, appréhendant avec angoisse ce que je vais subir. Oui, rappelez-vous. Il me suffit de toucher une personne pour tout connaître d’elle. Dans une foule, on ne touche rarement pas qu’une seule personne. Je vous laisse imaginer l’enfer psychique qui s’ensuivra pour moi. Mais je suis prête à souffrir pour faire plaisir à Ablyss.

- Par quoi veux-tu commencer Ablyss ? Un jeu ?

Je pointais d’ores et déjà certains jeux s’offrant aux visiteurs. S’étendait devant nous un nombre non négligent d’attractions foraines. C’est incroyable de voir à quel point la technologie nous rattrape. Un carrousel avait été établi plus loin. Je ne décrochais pas mes yeux améthystes de deux personnes. Il semblait à s’y méprendre un frère et sa jeune sœur. Le jeune homme portait sa cadette sur un cheval de bois. Je ne pus m’empêcher de me rappeler Seidji. Seigneur comme il me manquait. Je serre presque inconsciemment la main d’Ablyss, tremblant à l’idée d’être seule à nouveau. Je secoue la tête. Il ne faut pas que j’y pense. Je me tourne vers Ablyss et lui esquisse un sourire teinté d’une certaine touche de mélancolie.

- Alors, par quoi on commence mon Prince ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha]

Revenir en haut Aller en bas

Au Clair de la Lune ... ~ ♪ Dégage de là le nuage ! [Pv Tasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: « CITIES» :: GETTING ● LOST ● EASILY-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit