AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Hotel room. [PV makku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Hotel room. [PV makku] Dim 29 Aoû - 8:25

" Ahhh... La vie défile si vite parfois... Ou bien peut être que c'est moi qui n'avance pas assez ? "

Pensa Jax en soupirant, avec son air blasé qu'il avait en permanence. Lui qui semblait abattu, n'avait pourtant rien fait d'extraoridinaire... Sa mission actuelle consiste à retrouver son maréchal, Marian Cross dont il ne connait que le visage, et le nom. Pour cela Komui lui avait écrit sur une liste, le nom de villes dans lesquelles il aurait pu se rendre. Elle ne contenait que des grandes villes, où on trouve à boire, et de jolies femmes. Ce qui en disait déjà long sur le personnage d'entrée de jeu... Rome, Las vegas, Paris... Il était à Paris justement, dans une ruelle légèrement éclairée par les lampadaires. Ses deux valises noires à la mains, il arpentait les rues à pas rapide afin de trouver un hotel pour se reposer avant qu'il ne fasse entièrement nuit. L'exorciste aux cheveux argentés sortait tout juste d'une croisière luxueuse et cherchat déjà un Hotel.
Il avait pris le bateau en question de l'angleterre puis était arrivé au nord de la France. A partir de là il a continué en train pour finalement descendre à Paris. Il n'était pas particulièrement fatigué, mais il avait horreur des trajets de ce genre. De plus, entamer des recherches la nuit était débile, déjà que ses yeux de cadavre discernait mal les choses en plein jour, alors la nuit, n'en parlons même pas ...
Il valait mieux commencer les recherches en question dès demain donc, plutot que maintenant. C'est en partie sur ce genre de détail qu'on comprend pourquoi Jax met deux fois plus de temps pour réussir une mission que les autres exorcistes. Justifiant sans arrêt son manque de motivation total par de la prudence et de la sagesse, de manière assez habile d'ailleurs, comme quoi quand il le veux, il peux.
Il était maintenant 18h24 Jax erra encore une bonne demi-heure dans les rues de Paris, n'osant pas vraiment demander où se trouvait l'hotel à quelqu'un. Il n'était pas timide mais n'aimait pas être redevable envers une personne, quel qu'elle soit... L'exorciste chercha encore et encore pour finalement trouvé le lieu où il pourrait passer une nuit paisible et reposante ( c'est ce qu'il croyait à ce moment là du moins. ) il entra donc dans l'hotel en questions en tenant dans ses mains ses valises. Il alla à la réception afin de s'y présenter et de réserver.

" Hum... Bonsoir, désolé de venir réservé aussi tard. Je voudrais une chambre, pour une personne. "

" N'ayez craintes, il y a parfois des clients qui réserve bien plus tard. Puis avoir votre nom et prénom ainsi que la durée de votre séjour parmis nous ? "

" Nom et prénom ?... Euh... je m'appelle ... Jax... On va dire ça comme ça... Et euh... Je reste deux jours, je partirais ensuite. "

" ...? Jax comment je vous prie ?... "

" Je l'ai déjà dit papi. Jax on va dire comme ça "

" E..est ce que..est ce qu'il s'agit réellement de votre nom ?! Ou bien v.. "

Jax ne possédait pas de nom de famille... Enfin, il serait plus exacte de dire qu'il ne le connaissait pas. Il avait été recueilli par le propriétaire d'un dojo étant petit et ne souhaitait pas utiliser le nom de celui-ci pour lui. Après tous ce que ce vieil homme avait offert à Jax... Ce serait comme... Un sacrilège d'utiliser ce nom à sa guise. C'est comme ça qu'il le voyait du moins, et c'est d'ailleurs plus complexe à expliquer qu'il n'y parait. C'est pourquoi, ne voulant pas s'étendre sur ce sujet, il interrompit l'homme avec qui il parlait hurlant presque:

" Jax onvadirsacomssa ! C'est mon nom en effet, pourquoi est ce qu'a chaque fois que quelqu'un me le demande je dois m'étendre en d'interminable justification ? N'est ce pas votre boulot d'entendre correctement d'écouter d'une oreille attentive, d'enregistrer rapidement et de garder ce sourire niais sur votre visage ainsi que d'être payé sans broncher la moindre chose à l'égard de votre client ni même pensé quoi que ce soit ? Hein?! " Dit il rapidement sans prendre le temps de souffler un moment entre deux mots.

" T..Très bien. Veuillez m'excuser, hum... Voici votre clef, il s'agit de la chambre 114. Au premier étage "

Jax, agacé par les recherches qu'il avait menées jusqu'ici coupa court à la conversation qui l'énervait tout autant, il pris les clefs de sa chambre et y monta rapidement, laissant derrière lui l'homme qu'il venait d'incendier injustement.
Il n'y avait pas d'ascenceur apparament. Un hotel de 3 étages, mais d'une seule étoile. Il ouvrit la porte de sa chambre une fois arrivé devant et y entra lentement. Tournant la tête à droite et à gauche. L'endroit semblait propre effectivement, et il y avait bien assez de place pour une seule personne, bien que l'exorciste aimait étaler ses affaires. Il ne resterait ici que deux jours, et n'avait pas le temps de s'installer confortablement. Il laissa tomber ses valises sur le sol, puis tomba lui même sur le lit qu'il venait tout juste de trouver. Les draps sentaient bon, c'était reposant de pouvoir enfin s'allonger. Il est vrai que pendant sa croisière il avait fait la rencontre d'une femme. Mais rien de spécial ne lui était vraiment arrivé, il avait aussi passer son temps à lire des mangas dans le train. Tous ça, et toutes les activités de l'exorciste ne ressemblait en rien a quelque chose d'épuisant. Pourtant le simple fait de marcher un peu trop longtemps lui avait sapé son énergie. Drôle d'exorciste me direz vous. Et si il était attaqué maintenant ? Sans doute qu'il serait tué.
Peut être que ce soir encore, comme c'est le cas depuis quelques jours, il était épuisé mentalement. Naturellement, son physique avait fini par suivre ce mouvement...

Restez constamment sur ses gardes, toujours se méfier des nouvelles rencontres et voir chacune des personnes auquelles on parle comme si il s'agissait d'un akuma. Tous ces trucs n'était pas pour lui...
Il avait son propre code, ses propres limites. Rester sur ses gardes en permanence demandait trop d'effort pour lui, il était juste un humain fort, et flemmard a qui on avait confié une mission qui le dépassait peut être. Il ne savait même plus, à l'heure actuelle pour qui il se battait vraiment.

* La nuit porte conseil il parait ... Espérons qu'elle est les idées plus claires que moi... *
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Dim 29 Aoû - 22:53

Makkura était à Paris depuis le début de l'aprés-midi déjà. Revenant tout juste de Londres, là où elle avait croiser la jeune scientifique prénommée Eroize. Elle n'avait pas envie de retourner de suite "chez elle". L'arche. Cet endroit ne lui manquait pas, elle aimait flânait dans les rues de villes toujours plus différents les unes des autres, ses cheveux roses flottant doucement au vents. Dans ces moments là, elle ressemblait à tous ces cloportes qui s'affairait autour d'elle. A tout ces humaines, toutes ces misérables vies que d'un coup de pouce elle aurait pu écraser. Enfin, elle était là en tant que touriste, et visitait la ville semblait la chose la plus normales à faire. Ainsi, elle prit direction de la zone sûrement la plus touristiques de la ville: La grande dame de fer qui trônait dans cette jolie ville que Paris. Que l'on surnommée amicalement : La ville des amoureux. Quoi de plus niais que cette chose futiles apellée l'amour. Toute chose est éphémère, et celle-ci encore plus que le reste. L'amour existe pour amener à la guerre, la guerre existe pour amener la souffrance. Enfin, l'homme est idiot de se croire supérieur à tout, un jour tout reprendra son coeur tout à fait normalement, cet espèce arrogante disparaitrait enfin de la Terre. Et là, le Comte et ses Noahs pourront savourer leur malheureuse victoire.

Ayant fait le tour de la ville, Makkura se mit enfin en quête d'un hôtel, il devait être dix huit heures tout au plus. Prenant la direction que ses pieds lui disait, elle cherchait un hôtel, quand enfin elle finit par trouver. Elle entra doucement dans cet hôtel, celui-ci était désert, à peine si l'on remarquait le vieil homme assis derrière son comptoir. Makkura pris la direction de ce dernier, et tapant délicatement ses phalanges sur le boix de manière à attirer l'attention du vieux, elle lança:

- Bonjour, j'aimerais une chambre s'il vous plait.

- Bien bien. Votre nom demoiselle ?

Le nom. Quelle chose inutiles que les humains se donnait, à croire que chaque enfant était la chose de ses parents, portant le prénom qu'eux seuls décidait. Elle réfléchit un instant, si elle répondais à son nom de Makkura Akuma, elle prenait un risque de se faire repèrer, car ce n'est pas monsieur tout-le-monde qui s'appele " Démon ".

- Makkura Kuro... lâcha la Rose dans un soupire.

" Kuro " ou noir dans sa langue natale. Après tout, pourquoi s'embêtait à choisir un nom de famille compliqué, cet adjectif de noir convenait très bien. Après tout elle aimait le noir, et l'espèce couche de celui-ci autour de ces yeux en témoigner formellement.

- Tenez. Chambre 113 mam'zelle.

Makkura, après avoir pris les clés, prit la direction des escaliers, quand le bruit de la porte qui s'ouvre et se referme attira son attention. Un homme venait d'entrer dans l'hôtel, et à en croire sa tenue, il s'agissait bel et bien d'un exorciste. Le jeune homme arborait des cheveux blancs, légèrement argentés. Ce détail rappela une nouvelle fois la Russie à Makkura. Distraite par ce détails, les clés qu'elle tenait dans sa main gauche lui échappèrent, elle s'accroupie pour les ramasser, en profitant pour prêter une oreille discrète à la conversation qui se déroulait derrière.

" Je l'ai déjà dit papi. Jax on va dire comme ça "

" E..est ce que..est ce qu'il s'agit réellement de votre nom ?! Ou bien v.. "

Un sourire naquit sur les fines lèvres de Makkura. Jax, ainsi se nommait sa future proie, ne semblait pas tenir sa langue dans sa poche. Quel esprit intéressant elle avait là devant elle. Makkura pris ensuite la direction des escaliers et commença à les gravir doucement, son petit sac en bandouillère pendant au dessus de sa courte jupe rouge. Elle marqua une légère pose, de manière à entendre le numéro de la chambre de Jax. 114, parfait, la chambre juste à côtés de la sienne. L'exorciste n'était pas prudent, la Noah allait s'amuser avec lui. Enfin, postée là devant la porte de sa chambre, Makkura tourna nerveusement les clés dans la serrure, l'exorciste l'intriguait, elle voulait en savoir plus sur lui. Une fois dans sa chambre, elle prit bien soin de fermer la porte et se laissa glisser contre celle-ci. Les genoux ramenés contre sa poitrine. Elle réfléchissait. Mettant au point plusieur plans démoniaque pour attirer l'exorciste dans ses filets qu'elle allait s'empresser de tendre.

Les bruits de pas sur le parquet attirérent son attention, l'exorciste était là, a quelque mètre à peine d'elle. Ne se méfiant pas de qui il y avait derrière la porte en face de la sienne. Qu'en face de lui se tenait là une descendante de Noé, tentant de résister au pulsions morbides que l'exorciste lui inspirait. Elle reprit enfin ses esprits, si elle le tuer maintenant, elle n'aurait pas le temps de s'amuser. Une bonne douche froide servirai à lui remettre en place. Entièrement dévétue, Makkura se glissa dans la cabine, laissant couler l'eau sur elle pendant quelques minutes. Elle finit par en sortir et se sécha, enfilant un fin pyjama. Elle rejoignit ensuite son lit. Cela c'était vue à son expression, Jax était épuisé, rien ne valait la peine d'aller lui rendre visite maintenant, elle ne ferait qu'y perdre du temps.

Filtrants doucement au travers des fins rideaux foncés, les rayons du soleil qui perçait au travers des nuages à l'extérieur vinrent caresser le fin visage de la Noah. Makkura ouvrit doucement les yeux, puis entreprit de se préparer, aujourd'hui elle mettrait en place son piège pour l'exorciste, et le tout aboutirait très rapidement. Elle le voulait, elle l'aurait. On ne refuse rien à la Volonté.

Fin prête, Makkura sortit de sa chambre, s'arrangeant pour vérifier si l'exorciste était toujours là, elle passa devant le comptoir, contemplant la place de sa clé, indéniablement vide. Elle se pencha à nouveau sur le comptoir, comme elle l'avait fait la veille, et s'adressa d'une fois douce au vieil homme:

- Excusez-moi, savez-vous où je pourrait trouver un restaurant potable ?

L'homme lui sourit, puis lui expliqua la direction d'un restaurant qu'il semblait énormèment apprécier. Makkura prit la direction de celui-ci, midi approchait et elle avait extrèmement faim.Repas fini, la Volonté revint vers l'hôtel, l'exorciste était toujours là puisque sa clé était absente de son numéro. Elle prit la direction de sa chambre, puis, recouvrant la même position que la vieille, dos à la porte, surveilla les moindres bruits qui pourrait indiquer que l'exorciste se déplacer de sa chambre, et donc qu'à ce moment là elle pourrait l'intercepter, et l'avoir. Ce qu'elle voulait tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Lun 13 Sep - 3:28

Dans un silence des plus implacables, Jax était allongé sur son lit depuis un bon moment. Il était sur son ventre, entièrement habillé de ses vêtements noirs la joue droite contre l'oreiller observant les yeux presque clos la lampe de chevet qui se trouvait face à lui. Les fermants peu à peu il fut tiré brusquement de son sommeil par 3 bruits successifs. Jax releva la tête rapidement en se tournant vers la porte, quelqu'un y avait frapper 3 fois... Ah oui, il attendait justement quelqu'un.
Le vieil homme lui avait dit plus tôt qu'on lui apporterait à manger... Ou pas... Enfin, c'était très certainement ça. En général les nouveaux arrivants avec qui ont a fait mauvaise impression au début sont rachetés avec un accueil particulier. Etant un exorciste, il attirerait surement les akumas, c'est vrai. Mais il pourrait aussi les en protéger. La logique ce serait donc de ne pas faire fuir la seule personne capable d'arrêter ce fléau.
Peut être se faisait il des films au sujet des intentions des dirigeants de l'hôtel, mais en tout cas la raison de cette visite avait bien un rapport avec la nourriture. Un jeune homme vêtu de rouge attendait devant la porte de Jax avec une sorte de cadis remplis de bonnes choses.

L'exorciste en choisit quelques unes, et déposa dans la main du jeune homme quelques sous, histoire de le remercier et de faire bonne impression... Des sous en chocolat... Oh mince alors, quelle maladresse ! Et le pauvre enfant qui était déjà partit vers d'autres portes les "sous" en poche. Le blandinet avait confondu de l'argent avec ces chocolateries dégelasse, il faut bien le dire...
Non pour être franc il l'avait fait exprès, il était radin le bougre. Sa ce n'était pas une découverte, d'ailleurs il ne le cachait pas. Dans son enfance il n'avait jamais vraiment eu ce qu'il voulait. En tout cas, on ne lui avait jamais rien donné, donc pourquoi lui en donnerait ?
L'exorciste referma la porte derrière lui lentement et s'assit à une table où il mangea le contenu des assiettes qu'il venait de prendre au jeune garçon.
Après avoir terminé de manger, Jax s'allongea à nouveau sur son lit, et il entendit le bruit d'eau s'écouler. Les murs semblaient être fin et la personne qui était dans la chambre voisine à celle de Jax prenait apparemment une douche.

" Peut être que je devrais faire la même chose... "

Le blandinet tira son col vers le haut et se sentit lui même... Boh, ... Aucune odeur. De toute façon il était trop fatigué pour prendre une douche
Spoiler:
 
Avant de partir en mission de recherche demain, il en prendrait une rapidement et partirait ensuite. Avant ou après de toute façon, cela n'avait pas de réel importance. Il ne voulait plaire a personne en particulier, et il était seul ici. Donc, inutile de se tracasser d'avantage à se propos.

C'est là dessus que Jax sombra dans un sommeil profond, se reveillant le lendemain matin à 9h24, d'après le réveil posé devant sa lampe de chevet sur..la table de chevet. ( -_-' ) Il se leva lentement et pris une douche pour se réveiller. Ce matin là il était assez engourdi, du coup il ne déjeuna même pas. Il mit simplement son arme dans un étui à sa jambe et sortit de sa chambre, sans trop se soucier de ce qui l'attendait dehors.

" Je vais enfin pouvoir commencer mes recherches "

Dit il tout bas en se frottant la nuque avec sa main droite. Il n'était pas vraiment motivé pour ça en fait... Disons juste qu'il avait dit sa pour se motiver lui même... De l'auto persuasion... Voilà ce que c'était que cette phrase. Ou bien peut être était ce parce qu'il n'avait pas toute sa tête. Ouais, mettons ça sur le dos du matin plutôt !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Lun 13 Sep - 4:16

Les yeux clos et les bras croisés sous sa poitrine, Makkura écoutait attentivement, attendant le moindre signe de vie qui pourrait venir de l'exorciste. Enfin, le bruit de la porte qui s'ouvre attira son attention, elle se releva en toute hâte. Fixant distraitement sa jolie Kikyo dans un coin, elle réfléchit un instant si elle la prenait ou non. Non, la poupée risquerait de la géner. La main fermement plaquée sur la poignet de la porte, Makkura soupira, puis ouvrit la porte. L'exorciste se trouvait là, en face d'elle, et ne semblait pas l'avoir remarquer. Un instant elle songea à reprendre son apparence Noah, mais ce n'était pas le combat qui l'intéresser, c'était l'exorciste en lui-même.

Posant un instant ces prunelles grisâtre sur l'homme face à elle, elle pinça ses lévres, étrangement deroutée de son idée première. Elle avala durement sa salive qui passa doucement sur les paroi de sa gorge. Sa respiration devenait saccadée, la Noah soupira à nouveau et entreprit d'aller vers l'exorciste. Mais rester une question: comment engager la conversation ? Makkura n'était pas du genre sociable, elle était même tout le contraire. Ce n'était pas dans ses habitudes de lier des liens, ni même d'y penser. Mais là il fallait bien qu'elle tente de réagir comme une personne possédant un niveau de sociabilité minime. La télékinésiste se concentra un court instant et s'élança en direction de l'exorciste. Sûrement prise d'un trop grande élant, la Noah rentra, à proprement dit, dans l'exorciste. S'écrasant malencontreusement contre son torse. Makkura n'était pas adroite, et ça, elle semblait l'avoir oublier. Un fin reflet rouge pris ses joues d'assaut, tandis qu'elle cherchait une fausse excuse.

- Oh heu... Dé... Désolée !

Elle avait balbutier cette phrase de maniére génée. Sauf que ce n'était pas voulu. La Noah était genée d'être rentrée dans l'exorciste. Elle n'avait pas souhaiter faire ça, mais ayant pris un élan monstre en sortant de sa chambre -comme s'il y avait un incendie- elle avait fini contre l'exorciste, à deux métres de là à peine.

Glissant sa main sur son front, qui avait rencontrer de plein fouet Jax, Makkura massa son front, et sa chevelure rose par la même occasion. Elle fixa un instant le jeune exorciste dans les yeux, finissant par détourner elle-même son regard.

- Je... J'attendais quelqu'un, et en vous entendant dans les escaliers j'ai cru que c'était cette personne, donc je suis sortit en vitesse.

Cette fois-ci sa voix avait été contrôlée du mieux qu'elle pouvait. Un fin soupir s'échappa de sa bouche, espérons juste que l'exorciste gobera cette excuse bidon. Makkura se recula légèrement et lui afficha un signe de tête désolé, pour accompagner sa phrase. Elle tira légèrement sur son haut, de manière à le remettre en bon état, et épousta alors sa jupe. Sa chevelure rose reposait encore plus en bataille sur ses épaules. Elle passa ses bras dans son dos, nouant ses doigts entre eux, elle afficha un léger sourire, tout aussi gené que son attitude actuelle.

La descendante de Noé inspira un grand coup un dernière fois, reposant ses jolies prunelles grisâtres sur le jeune homme face à elle. Elle souriait plus légèrement cette fois, sans le quitter du regard, concentrer sur ses prunelles à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Dim 19 Sep - 23:20

Jax allait enfin commencer sa mission pas très périlleuse mais pour le moins éprouvante. Trouver Cross c'était une activité qu'à peu près toute l'unité connaissait bien. Le blandinet n'était pas à la congrégation depuis longtemps mais il avait déjà plus ou moins discuté avec ses camarades et en avait appris pas mal sur le personnage. Du coup il avait une furieuse envie de ne pas le chercher ce bougre de maréchal... Néanmoins, un ordre était un ordre et quand on en reçoit un de son supérieur on doit l'exécuter quel qu'il soit. Le truc c'est que l'exorciste n'aimait pas vraiment obéir aux ordres, et bien qu'il finissait toujours par le faire, chaque occasion qui se présenterai à lui et lui permettrait d'oublier un temps son travail était la bienvenue.
Si komui entendait ça il se retournerai dans son... Euh sur son bureau. Bizarre...

Quoi qu'il en soit personne n'attendrait Jax, et si il venait à être en retard le monde ne s'arrêterai pas de tourner pour autant, et il en avait conscience. C'est donc, un peu sous pression mais avec 0% de motivation que Jax entama cette nouvelle journée. D'abord en faisant les choses du matin, manger un bout, se laver, s'habiller avec des vêtements propre, lire quelques pages du Jump en manquant de se rendormir plusieurs fois, et finalement sortir de sa chambre sans ce brusquer. Enfin... Lui ne se brusque pas c'est sur mais...
Alors que l'exorciste ouvrit la porte e sa chambre d'hotêl il se fit bousculer par une jeune femme sans avoir eu le temps de refermer la porte derrière lui. Il recula d'un pas au moment du choc tandis que la jeune femme visiblement pressée venait de tomber au sol. [s]En garçon bien élevé il lui tendit la main pour la relever en s'excusant[/s]

" Hey, fait un peu attention où tu vas. "

dit il en regardant la jeune femme qui semblait un peu gênée, un peu beaucoup puisqu'elle détourna son regard de celui de Jax, les joues rouges. Elle balbutia un simple désolé et se repris un peu, en avouant à Jax qu'elle attendais en fait quelqu'un.

" Hum... J'espère que tu n'acceuilles pas tous tes proches comme ça. "

Répondit Jax en fermant à clé la porte vernie de sa chambre. Il rangea la clé dans sa poche lentement et passa a coté de la jeune femme a vitesse modérée.

" Bon et bien je te laisse, passe le bonjour de ma part au futur bousculé "

Rajouta le blandinet sur un air de plaisanterie en souriant légèrement à la jeune femme aux cheveux rose.
Puis il commença à partir en direction de l'escalier qui le mènerai au rez de chaussé qui lui même le mènerai à la sortie de l'Hotel d'où il pourrait enfin faire semblant de commencer sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Lun 20 Sep - 5:00

" Hey, fait un peu attention où tu vas. "

En temps normal, cette simple phrase aurait fait sortit Makkura de ses gonds, elle tenta de se contenir, une fine lame glissée dans sa main gauche, elle hésitait à attaquer l'exorciste. D'où venait cette lame ? Makkura gardait toujours des armes de Kikyo sur elle, au cas où... Dans le cas présent, ça aurait pu servir, si l'exorciste l'aurait attaqué, et qu'elle se serait trouvé seule, car la poupée était inerte dans sa malle qui servait à la transporter. Car une jeune femme de dix-sept ans d'apparence, accompagnée d'une enfant de cinq ans à peine, ça éveillait les regards, les soupçons et les questions. Or Makkura aimait passé incognito, déjà qu'avec sa masse rose elle se faisait repérer. Et chez les exorciste, le bruit qu'une Noah aux cheveux roses se balade avec une enfant aurait permis trés rapidement de la reconnaitre, et donc de la mettre en position de danger.

" Bon et bien je te laisse, passe le bonjour de ma part au futur bousculé "

Makkura n'avait écouter que de moitié ce que l'exorciste avait dit avant cette phrase. Une idée pour le retenir semblait alors de rigueur, bien qu'elle se tracassait pour en trouver une rien ne venait. Elle réfléchit à nouveau, puis, attrapant de sa fine main le poignet de l'exorciste, elle tenta de le tirer à lui, afin de le contraindre à rester.

- Hm, excusez-moi, mais, sur votre poitrine, c'est bien une croix de Rose non ?

Makkura pointa de son autre main le torse qu'elle venait de percuter, prenant un aspect innocent et curieux comme elle savait si bien y faire. Elle fixa alors Jax dans les yeux, attendant une réponse de sa part.

- Si je ne trompe pas, vous devez être un exorciste ! Parlez-moi de votre travail, cela m'as toujours intéresser !

On aurait cru entendre une enfant épanouie, joyeuse et curieuse de tout. Le parfait contraire de Makkura en somme. L'éternelle associable qu'elle était jouait les enfant curieux de tout, qui, lorsqu'il voyait un bout de métal brillait, s'empresser d'aller le ramasser, étant sûr d'avoir mis la main sur un trésor inestimable, qui n'était en réalité qu'une breloque sans importance ni valeur, à part aux yeux de l'enfant qui l'avait trouver.

Un petit sourire innocent, niais et faux pris place sur ses jolies lévres roses, renforçant son aspect enfantin qu'elle se plaisait à faire transparaitre lorsqu'elle voulait quelque chose. Et le mieux dans l'histoire était de savoir qu'elle l'aurait. Elle voulait Jax, elle aurait, cet exorciste était déjà sien à partir du moment où elle avait poser sa main sur son poignet, à partir du moment où un contact physique les avait relier. Makkura pourrait maintenant le manipuler aussi bien qu'elle le souhaiter, sa Volonté est sans limite, sans frontiére, et impossible à stopper pour un simple humain. Même possédé par l'innocence. Et Jax n'était pas une exception, Makkura n'aimait pas qu'on oppose résistance, et rien qu'a son expression, Makkura constater que l'exorciste serait une proie facile. Une proie de choix comme elle les aimait. Rien de mieux que se genre de proie, cette petite proie facile qui nous fait grandir de son expérience, car chaque proie est différente, chacune mérite sa place dans l'estime de Makkura. Et ici, Jax arrivait premier, car il l'intriguait. Oui, l'expression toujours fatiguée de Jax était intriguant, du moins pour la Volonté - et son esprit décalé -. La Rose attendait toujours une réponse du blandinet, le fixant de ses jolies prunelles grisées, elle ne lâchait toujours pas son poignet. Faisant mine d'avoir oublier ce faible contact physique qui les liait l'espace d'un instant.

Sa main aggripait toujours son poignet, elle prit un faux air surpris alors qu'elle le lâchait, s'excusant à nouveau de son caractére lunatique.

- Oh ! Excusez-moi ! Je... Je voulais juste vous retenir pour vous demander, et j'ai oublier que je vous tenais par le poignet.

Ses excuses devenait un jeu dont la Volonté finirait par se lasser, un jeu qui pour l'instant l'amuser toujours. Une parole que l'exorciste aurait bu, et qu'il buvait sûrement, lachais par ce joli visage enfantin qu'était celui de Makkura. Du moins celui qu'elle avait pris. Car son teint de porcelaine qu'elle gardait de ses neufs premiéres années en Russie lui donnait un joli air de poupée, et ses billes grises qui lui servait de prunelles renforçait son aspect candide. Et dire que cet ensemble harmonieux était en ce moment même tourner vers une seule et même personne : Jax. L'exorciste proie de la Volonté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Dim 3 Oct - 9:20

La journée commençais plutôt mal et Jax n'était pas au bout de sa peine. L'exorciste avait bousculé une jeune fille aux cheveux roses. Ou la jeune fille l'avait bousculé lui. Enfin ils s'étaient rentrer dedans pour résumer. Elle s'était tout de même excusée et s'était justifiée auprès du blandinet en disant qu'elle attendait quelqu'un dans le couloir de l'hotel. Jax en déduit qu'elle était visiblement pressée de voir cette personne vu l'accueil qu'il avait reçu à sa place, et que ce devait être quelqu'un de cher a ses yeux... Quoi qu'il en soit il avait suffisamment traîné comme ça et il ne voulait pas déranger, et de manière assez légère, sur un ton moqueur il s'en alla accomplir sa mission de recherche, partant lentement en direction du rez de chaussé, mais il fut stoppé brusquement dans son élan. La jeune femme avait rapidement agrippé le poignet de Jax qui se retourna avec une tête qui disait: " euh ... Oui ? "

- Hm, excusez-moi, mais, sur votre poitrine, c'est bien une croix de Rose non ?

Jax baissa la tête en regardant l'insigne de la congrégation sur son torse, l'insigne dont parlais la jeune femme. Il releva la tête et la regarda ensuite, intrigué. Il lui répondit simplement d'un signe affirmatif de la tête.
Sans avoir vraiment le temps de parler la jeune femme continua sur sa bonne lancé:

- Si je ne trompe pas, vous devez être un exorciste ! Parlez-moi de votre travail, cela m'as toujours intéresser !

" Mon travail consiste à éliminer des démons crée a partir d'humains... Vous avez un centre d'intérêt plutôt spécial on dirait. C'est intéressant, mais ça m'est difficile d'en dire plus. disons que je suis tenu à un secret professionnel particulier. Il en va de votre survie"

Ajouta Jax en souriant, surpris qu'une jeune femme s'intéressait a des choses aussi macabres, sans savoir qu'en réalité la plus apte à parler de ses choses là était certainement en face de lui. L'exorciste n'en dirait de toute façon pas plus au sujet de son " métier ", car on lui avait appris a tenir à l'écart les gens innocents de ce genre d'histoire. Car ceux qui s'occupe un peu trop près du compte finisse par tomber dessus, ou plutôt le compte leurs tombent dessus et ça c'est pas vraiment recommandé. Il jeta ensuite un coup d'oeil à son poignet qu'elle tenait toujours depuis le moment où jax avait été interpellé. Elle s'en rendit compte à son tour tout juste après... Peut être avait elle vu que Jax regardait sa main et elle s'est sentie gênée ou bien elle était aussi tête en l'air que le blandinet.( Ce qui n'aiderai pas pour le dialogue... )
L'exorciste nicha ses mains dans ses poches en regardant la jeune femme affichant un léger sourire, pour la rassurer un peu. Qu'elle ne soit pas plus gênée qu'elle semblait l'être.

- Oh ! Excusez-moi ! Je... Je voulais juste vous retenir pour vous demander, et j'ai oublier que je vous tenais par le poignet.

" Ne vous inquiétez pas. Ca m'arrive aussi de ne pas faire attention a ce genre de détails. Je ne suis pas non plus rancunier de toute façon. "

Jax ne savait pas vraiment quoi dire ni comment le faire. Il n'était pas contre le fait de discuter, bien que le sujet le dérangeait un peu. après tout Cross avait déjà une bonne longueur d'avance sur la congrégation et sur Jax... Voir même sur le compte sans vouloir trop s'enflammer, donc autant ne pas courir inutilement après quelque chose que l'on ne peux attraper aussi facilement. La seule chose qu'il pouvait faire était d'obtenir des infos sur lui, et des traces de son passage un peu partout afin de refaire le chemin qu'il a parcouru et de lancer des recherches utiles et en nombre conséquent ensuite. Il fallait de toute façon savoir s'arrêté de temps en temps, se justifiait t'il a lui même dans sa tête. Bien que sa conscience, pour être franc était très peu affecté par le fait qu'il profitait de n'importe qu'elle occasion pour aller à droite ou a gauche. Pour oublier l'espace d'un instant ce monde déchirer par la guerre, la haine, la tristesse te le désespoir. Sur ce tableau plein de noir se dressait de temps en temps quelques petites lueurs plus ou moins forte, plus ou moins vraie... Et Jax ne se priais pas pour y accourir tête baissée. Aujourd'hui encore il s'enfonçait dans les ténèbres qu'il croyait être la lumière.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku] Dim 17 Oct - 7:46

" Ne vous inquiétez pas. Ca m'arrive aussi de ne pas faire attention a ce genre de détails. Je ne suis pas non plus rancunier de toute façon. "

Makkura faisait semblant de boire ces paroles, ce montrant faussement intéressé. La jeune femme l'écoutais tout de même. Elle posa son coude sur le bord de la rambarde de l'escaliers, appuyant sa tête sur son poing, elle mettait son pentacle inversé en évidence. Le même pentacle que l'on voyait sur le front des Akumas. La Noah espérait ainsi attirer l'attention de l'exorciste, et quelque chose lui disait que ça ne manquerait pas.

- Ne voulez-vous pas me tenir compagnie ? Je n'aime pas patienter, et la personne que j'attend ne viendra peut-être pas.

Elle tourna les yeux vers le blandinet, à cet instant précis, la Noah aurait voulu recouvrir sa peau de cendre. Montrant à cet exorciste naïf dans quel piége il était tomber. Mais étrangement elle voulait captiver l'attention de ce jeune homme par son aspect humain, et non pas Noah. A vrai dire, elle ne voulait pas que l'exorciste sache qui elle était vraiment.

D'une maniére honnête, la Volonté savait que l'exorciste ne dirait pas non, il ne semblait pas presser d'accomplir sa mission, et ce, quel qu'elle soit. Il s'en fichait presque, du moins c'est ce qui transparait aux yeux de Makkura. La Noah attendait une réponse de son compagnon de fortune, ses yeux étranges rivés vers le jeune homme. Non pas qu'elle était impatiente, non, pour cette fois, elle aimait laisser passer le temps, elle aurait préferé qu'il tarde à réponse, pour ainsi pouvoir continuer de le fixait. Quelle envie étrange que l'exorciste aspirait à la Noah. Bizarrement, elle se sentait captivée par sa personne, comme peu de gens avaient été capables. Makkura, qui, elle, captivée généralement par son look androgyne, son regard trés profond et son habituelle provocation, n'avait quasiment jamais était captivé par quelqu'un d'étranger. Qu'elle connaissait à peine qui plus est.

Et elle attendait. Ses yeux décrivant délicatement le physique du Blandinet. Se posant trés souvent sur son visage, ses cheveux d'argent. Pour finir par son innocence. Tout porter à croire qu'il s'agissait d'une simple arme à feu. Mais la Noah n'était pas dupe, c'était bien une créature d'innocence, une arme mortelle pour n'importe qui de son rang. Et aussi pour ses akumas. Elle esquissa un sourire qui se voulait presque gamin, puis saisit doucement le poignet de l'exorciste.

- S'il vous plait ! Je vous montrerai ma poupée ainsi !

Oh oui. Quelle bonne idée que de montrer Kikyo à cet apôtre sacré. La petite poupée aux cheveux de jais reposait actuellement dans sa male de transport.
Soigneusement rangée comme une poupée inerte. La marionette semblait presque dormir. Makkura esquissa un sourire triste en repensant à la premiére fois où elle avait rencontrer la poupée. Là, au milieu des cendres et des débris de ce qui avait était sa maison de Russie. Et la petite poupée fixait un point inexistant. Makkura l'avait pris contre elle, revoyant les cheveux bouclés et noirs de sa mére dans cette étrange marionette vivace.

La petite Noah ne lâchait pas le poignet de son nouvel "ami". Enfin, petite, elle était sûrement beaucoup plus agée que lui, mais d'un point de vue de taille... Makkura n'était pas trés avantagé. En plus de ça, sa taille gracieusement et généreusement marquée lui donnait presque un air d'anorexique. Mais la Volonté s'en fichait. Si cette aspect fragile et fin lui donnait un air plus étrange et curieux, c'est ça qui l'intéressait principalement : Intriguait autrui. Ainsi, Makkura cernait de maniére presque sauvage ses yeux cendrés de noir, faisait pointait ses cheveux vers le haut, et ainsi, elle intéressait et attirait l'oeil.

Makkura finit par décrocher un instant son regard de Jax, fixant la porte de sa chambre, elle s'empressait de tenter de convaincre l'homme en face d'elle. Son regard s'accrocher à nouveau à celui de l'exorciste, un sourire malin s'afficha à ses lévres, tandis qu'une boule se formait à son ventre. Une étrange boule, non pas de stress, mais oppressante, comme si elle tenter de passer au travers de sa peau. Un fin voile rouge prenait sa place sur ses joues, les pupilles grisées de la Volonté quittérent celle ténébreuses de Jax. Le rougissement et la boule dans la ventre de Makkura la quittaient également à cet instant.

Elle hésita longtemps avant de reposer son regard sur le visage de l'exorciste. Finissant par lâcher son poignet, la Volonté se recula légèrement, attendant patiemment une réponse du blandinet.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hotel room. [PV makku]

Revenir en haut Aller en bas

Hotel room. [PV makku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: « CITIES» :: B.I.G ● T.R.I.P-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit