AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Lun 13 Sep - 13:53

Ablyss pestait, rouspetait et traînait des pieds. Il se fit finalement une raison et se mit à bouder. La raison de son état ? Une mission de dernière minute dans une des terres les plus hostile du monde ! Le Désert ! Et Pas n'importe lequel non !! Ça aurait pu être celui d'Australie ou encore le Sahara, il aurait crever de chaud mais c'était pas grave ! Non ! Lui il se tapait le Désert de Gobi ! Et le Comble du Comble c'était que son coéquipier ou coéquipière ne le rejoindrait qu'une fois au point de rendez-vous qui était une Yourte appartenant à des partisans du Compte. Il était partie de sa Chambre de bonne humeur. Car les missions se faisaient rare pour le moment et il commençait à s'ennuyer, mais là !! Il aurait préféré rester bien au chaud à manger des Mashmallows et complotant avec sa Nyra-Chan ou encore discutant dans un parc avec Cielle ! Mais la vie est ainsi et donc il se retrouvait à bord de l'arche, une porte ouverte sur un désert aride, sans aucune forme de vie à des kilomètres à la ronde et surtout du sable à perte de vue. Il souffla une ou deux fois pour se donner du courage avant de poser un pied sur le sol meuble et instable. Manque de chance, le sable c'est fin et Ablyss n'est pas un poids plume, il se retrouva donc les chevilles déjà bien enfoncée dans la poussière de roche. Il entoura vite fait bien fait d'un tissu couleur crème, avant de refermer les pans de sa veste sur lui, enfonçant ses mains dans les poches. Il faillit faire demi-tour toutes les trente secondes au début puis peu à peu il s'y habitua. Bon les conditions étaient pas génial, mais bon c'était pour une Innocence. Même si Ablyss n'en avait rien à foutre. Il restait juste à espérer qu'il ne tombe pas sur quelqu'un qu'il détestait ou qui le détestait, sinon ce serait vraiment une semaine de m*rde !!!

Au bout de deux heures de marches, presque à l'aveuglette à cause du sable qui tourbillonnait, et formait des vrais rideaux opaques, il remarqua enfin la forme floue d'un habitation Mongole. Aussi quelle idée de cacher un bout de cristal divin en Mongolie !! C'est le trou du Cul du Monde ! Quoique c'est encore mieux que le Luxembourg ou la Belgique, ici au moins il serait sur de pas se faire trempé. Une fois devant l'espèce de tente carrée il se permis un soupire de soulagement, croyant enfin le salut arrivé. Enfin, il avait légèrement oublié certains détails. Première chose qu'avait occulté la mémoire d'Ablyss ; Ils sont Mongoles et donc ils ne parlent ni Anglais ni Français, ils ne parlent que la patois du coin, ce que évidemment notre cher Noah ne connais absolument pas. Deuxième problème après celui de communication est le fait qu'il n'y a ni électricité, ni eau courante et encore moins de chauffage. Une goutte de sueur glacée coula le long de la colonne vertébrale du blandinet alors qu'il disait adieu à son repos entièrement et totalement mérité ! Il se baissa pour rentrer par la minuscule porte, essayant de faire entré le moins de ce satané sable possible et se releva pour observer son logement pour ce soir. Des peaux de Yack, Du lait de Yack, Un poele étrange qui réchauffait un peu l'intérieur, des bûches dans un coins, un lit, des coffres en bois et c'est à peu près tout. Très sommaire. Très, Très sommaires. Et apparemment ils aimaient bien le Yack. Cette vache toute poilue à très longues cornes. Ablyss s'assit sur le lit fait de paille et de ... pierre ? Il déglutit difficilement, alors qu'il faisait difficilement comprendre à ses hôtes qu'il avait soif. Ceux-ci leur proposèrent du lait de vache poilu, qui n'avait plus l'air très très frais .. Un regard halluciné écarquilla les Améthys du blandinet alors qu'il se demandait comment il allait survivre ici.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Lun 20 Sep - 3:50

Makkura soupira. Dans sa chambre de Noah, elle était occuper à nouer ses cheveux hirsutes. La raison ? Une magnifique mission dans un des désert les plus chauds de la planéte : le Désert de Gobi. Voilà pourquoi l'androgyne s'arrangeait de nouer correctement ses cheveux, sa magnifique tignasse rose dans laquelle beaucoup de pique naissait aux autres coins de sa tête, lui donnant un air d'hérisson en colére. Soupirant à chaque geste de sa brosse, elle finit par pester, pester contre la brosse qui accrochait ses cheveux, pester contre celui qui lui avait assigner cette mission, pester contre l'innocence qui était partit se rangeait dans un endroit aussi perdu qu'un pauvre désert. L'étrange envie de soudain s'évadait dans une ville grouillant de cloportes humains la rongeait. Pour une fois que l'éternelle associable qu'elle était voulait de la compagnie, on lui assigner une mission, seule. Enfin, pas tout à fait, elle avait juste à rejoindre un de ses fréres Noahs dans une Yourte complétement perdue. Encore fallait-il la trouver. L'élastique noir qu'elle avait enrouler autour de ses cheveux finit par tenir, par pure sécurité elle en mit un second. Seule une méche noire retomber sur son visage, barrant son oeil gauche de sa pointe. Elle soupira, faisant s'éleva les fins cheveux ébénes, qui retombérent aussitôt. Enfin, habillée d'une jupe et d'un débardeur seule, un ensemble rouge et noir comme à son habitude, elle sortit de sa chambre. Prenant l'arche elle rejoint le fameux désert, ne rester qu'à trouver la Yourte.

Dix minutes. Seulement dix pauvres minutes que la Volonté galérait dans ce sable fin, qui semblait l'aspirer encore plus à chacun de ses pas. Elle remerciait ses bottes noires d'être hautes, et ainsi de ne pas laisser filtrer le sable qui aurait pu prendre d'assaut l'intérieur des chaussures de la jeune femme, et génait encore plus sa marche déjà chiante. Un nouveau soupire rauque filtra entre ses lévres, elle en avait assez, assez de se baladais dans ce désert au sable fin, assez de le faire sous une chaleur pesante, et sous un soleil qu'on aurait pu croire éternel, tellement qu'il resplendissait et ne bouger pas de sa place initiale : juste au dessus du crâne de la Noah. Elle se félicita elle-même d'avoir penser à attacher ses pauvres cheveux roses, ceux-ci n'aurait surement pas tenue le choc de la chaleur, devenue tout raplapla, tout humide, gras et hideux. Ses beaux cheveux rose à elle, cette masse qui faisait sa fierté, cette jolie masse qui miroite joliment, même attaché en une queue haute, laissant à peine le bout de ses méches effleurer ses épaules tant ils étaient courts.

Et heureusement, Makkura avait trouver une compagnie. Sa jolie poupée Kikyo, jolie petite enfant douce, jolie petite fille qui suivait la Volonté sur cette terre instable qui fondait sous leur pas. Mais malgré tout, Kikyo suivait la Volonté, ses longs cheveux de jais n'avait pas changer depuis leur départ, toujours aussi beau et soyeux, ils retombaient délicatement jusqu'à ses hanches. Comment une telle masse imposante, car oui les cheveux ténébres de la poupée étaient épais, pouvait résister à une chaleur éprouvante, une chaleur qui aurait réduit une telle masse de cheveux humains en une serpillére en quelque instant ? Makkura aussi l'ignorait, une âme humaine dans un corps de poupée, voilà ce qu'était Kikyo. Une beauté artificielle, un corps articulé, mais un caractére doux, enfantin et au fond si sadique. Prononçant jolimment son " Veux-tu jouer avec moi ? " avant d'engager le combat, avant d'engendrer la mort. Et pourtant l'enfante gardait un aspect innocent, un aspect des plus normals. Car au fond Kikyo aurait pu être une vraie petite fille, son caractére n'aurait surement pas était changer. Puisqu'en réalité, Kikyo avait une partie d'humanité, qui animait son petit corps de porcelaine, qui lui donnait la parole, le mouvement et la conscience. Parce que oui, Kikyo avait conscience des actes qu'elle commettait, mais elle savait aussi que ce qu'elle infligé était mérité, elle ne punissait pas pour rien. Les humains était tous artificiels, hypocrite et égoïste. Il n'existait que pour servir leur propre désir, et l'enfant ne le tolérer pas, malgré son petit aspect qui lui donner cinq ans tout au plus, Kikyo était mature. Trop mature.

Au loin, là au milieu du sable, la silhouette d'une étrange tente se dressait. Cela ne pouvait être que la Yourte qui allait bientôt abriter la Noah et la jolie poupée. Plus elles avançaient, plus le dessin se fit nette, plus elles se rendaient compte que c'était là qu'elles allaient pouvoir se reposer. Du moins pour Makkura, car Kikyo ne ressentait pas la fatigue, malgré son caractére humain. Enfin devant la tente Mongole, Makkura poussa la peau de bête qui servait de porte et s'engouffra dans la petite Yourte, peu acceuillante, là régnait une odeur comparable à du vomis, un rictus de dégout fit bouger les narines et les lévres de la Volonté qui ne voulut qu'une seule chose alors: sortir. La petite poupée entra la premiére, affichant un sourire faux. Elle alla aussitôt s'asseoir vers le "frére" de celle qui l'as dirigeait. Ablyss Godspell, voilà avec qui Makkura fera équipe, tant mieux, la Volonté aimait embêter son frére, et sans hésiter elle se posta à côtés de lui, la mimique de dégout toujours sur son visage. A croire qu'elle ne souhaiter l'enlever pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Lun 11 Oct - 20:32

Ablyss regarda l'entrée de la porte avec espoir et presque soulagement, son partenaire allait bientôt arrivé et allégé quelque peu sa peine dans cet endroit infecte. Il croisa discrètement les doigts derrière son dos en priant pour qu'il tombe sur Hideki ou encore Elliot, et pas quelqu'un d'insupportable comme les jumeaux ou Makkura. La volonté aimait bien l'ebestouiller ou l'emmerder, ce qui énervait assez fortement le blandinet. Son regard était fixé sur la peau de bête qui servait d'entrée, comme tous les murs de cette ... chose ? Que certain osaient encore nommé tente pou .. Yourte ? C'était bien le nom que le Compte lui avait donné en disant l'endroit où il devait logé. Il soupira en pensant qu'il aurait pu ne pas la trouvé et donc dormir dehors dans ce froid glacial. On ne l'aurait sûrement pas retrouvé le lendemain. Il n'avait jamais compris pourquoi les déserts si chaud le jours devenaient si polaires une fois la nuit tombée .. Enfin il n'était pas là pour parler géologie et climat, il attendait son coéquipier, qui, il espérait saurait lui apporter un peu de soulagement devant le malheur qui s'abattait sur lui. Malheureusement une chevelure rose brisa tous ses espoirs lorsque sa soeur la volonté entra dans le logement, une moue de dégoût peinte sur le visage. Ablyss ne douta pas un instant qu'il devait avoir la même collée à la peau. La petite poupée de Makkura s'avança pour s'installer à ses côtés sous le haussement de sourcil interrogateur de la Jalousie. Il soupira de découragement lorsqu'il remarqua que la rosée prenait place également à côté de lui. Enfin, au moins il ne serait pas le seul à devoir subir cette épreuve immonde, et surtout mangé ce lait de Yack. Brrrr ! Rien que d'y penser et il avait de vomir, ce qu'il se retint de faire, quoique ça n'aurait pas changé l'odeur de la Yourte. Il se demanda pendant quelques secondes si ce "lait" n'était pas plutôt le vomi de la bête poilu, mais il arrêta cette pensée tout de suite ne voulant pas rendre le peu du repas de midi qui restait calé dans son estomac.

Après plusieurs minutes de silence Ablyss se décida à briser cette ambiance tamisée et cet air lourd, mais il ne quitta pas son air dégoûté pour parler à sa soeur. C'était trop lui demandé surtout avec l'odeur qui venait des tasses que leurs hôtes avaient posés sur la table basse.

- Alors quoi de neuf Makku'' ?

Bon ce n'était pas génial mais c'était déjà ça. Il fallait pas lui demandé la lune non plus ! Il faisait tout son possible pour rendre cette épreuve un peu plus vivable, essayant de parler cordialement à cette soeur qu'il n'affectionnait pas particulièrement, mais bon il ne la détestait pas comme certain exorciste. Elle l'énervait juste, mais à longueur de journée, et de ce fait il fuyait sa présence et pas qu'un peu. SAuf qu'aujourd'hui il était coincé avec elle et pas pour une promenade de santé. Cette mission promettait d'être éprouvante surtout s'il n'y avait à manger/boire en Mongolie que cet infâme lait de Yack. Pourtant la faim fit commettre à Ablyss un acte qui sera écrit sur sa tombe si jamais il ne survivait pas. Il avait empoigner le bol/tasse qui était posé depuis quelques minutes déjà sur la table recouverte d'un tapis bouffé par les mites. Il porta à ses lèvres l'étrange mixture qui se trouvait dans ce qu'un jour on avait pu appeler tasse. Il renifla un peu ce liquide blancheâtre avant de boire une minuscule gorgée, espérant qu'il ne venait pas de signer son arrêt de mort. Il sentit quelque chose coulé dans sa bouche, glissé sur sa langue pour finir par descendre doucement par sa gorge. Il ferme fortement les yeux, priant pour ne pas avoir été trop suicidaire. Cependant il les ré-ouvrit peu après, appréciant le goût assez spécial que ce lait donnait. Ce n'était pas comme celui des vaches occidentales. C'était plus amère et sucré, ils avaient dû rajouté quelque chose qui ressemblait à du sucre ou du sirop. Il sourit un peu, car malgré l'odeur de l'endroit et l'air louche de la boisson elle n'était pas mauvaise. Il reprit une gorgée, savourant cette fois-ci le goût. Au moins il ne mourra pas de faim, et après vidé la moitié du bol, il ne pouvait plus rien avalé. C'était apparemment assez nourrissant et bourratif. Cependant, perdu dans son expérience au comprend dangereuse puis plaisante il n'entendit pas la réponse de la rosée. Il releva son regard mauve vers le sien émeraude s'en rendant compte.

Ablyss fit une petite grimace et après en prenant son air le plus innocent il lui redemanda;

- Je n'ai pas entendu ta réponse ... peux-tu me la redire ?

Après cette petite phrase anodine, il replongea sur son bol, sirotant le liquide attendant la réaction de la volonté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Lun 18 Oct - 1:58

Makkura était toujours assise, elle attendait, un geste, un réaction d'Ablyss. Alors que lui semblait presque aussi endormi que sa soeur. A croire que l'odeur orripilante de la tente les avait assomer et rendu quasiment inerte.

- Alors quoi de neuf Makku'' ?

L'idée d'ouvrir la bouche de respirer cet infâme odeur, cet air souillé, donna plus envie qu'autre chose de se taire à Makkura. Mais elle s'apprêtait tout de même à répondre, tandis qu'Ablyss entamait un acte suicidaire : goûter le lait de Yack. La Volonté grimaçait encore plus, fixait son frére, la petite poupée ténébreuse en faisait de même.

- Béh rien... Et toi ?

Miracle... ! Makkura avait parler ! Enfin, il ne s'agissait pas de vie ou de mort, mais presque, imaginez qu'elle n'aurait pas supporter l'odeur. La Jalousie buvait toujours la substance bizarre. Makkura afficha une mimique dégoutée, elle n'oserait pas en faire de même. Son frére venait d'avaler une gorgée, de ce que l'on appeler " lait ", sa soeur le fixait, déglutissant alors que l'ainé ne semblait pas être dérangé plus que ça du goût de cette chose.

- Je n'ai pas entendu ta réponse ... peux-tu me la redire ?

L'odeur qui s'évadait de la bouche d'Ablyss tandis qu'il lui parlait retourna l'estomac de Makkura en un instant. Non pas que son haleine sentait mauvais, en fait si, mais pas d'habitude. Généralement, l'auteur n'était pas désagréable. Mais là, ça montait au coeur de la Volonté. Et partant d'une traite à l'extérieur de l'espéce de tente mongole, elle rejeta son déjeuner par la voie bucale. Le sable se trouvait désormais trempé, décrire la mixture qui s'était échappé de la bouche de l'androgyne ne servirait qu'à faire pire. La Rose suffoquait à mesure qu'elle reprit son souffle. Décidement, les odeurs fortes n'était pas faite pour elle, et désormais elle n'avait vraiment plus rien dans l'estomac. Son visage était plus pâle qu'à l'habitude, des poches s'étaient formées sous ses yeux, et un air fatigué l'avait pris d'assaut. La jeune femme s'installa sur le sable, elle préferait encore rester dehors plutôt que de rentrer dans la tente.

La jeune femme restait assise là, elle aurait du emmener un maillot de bain, et même s'il n'y avait pas d'eau, elle aurait au moins eu moins chaud. Car à cet instant, le soleil tapait, avait déjà fait disparaitre la trace de son vomis sur le sable, tandis que l'eau dégouliné de son visage. Elle prit alors pour résolution de rentrer dans la tente. Elle aurait quand même moins chaud ainsi. Elle rentrait donc, Kikyo était resté assise à côtés d'Ablyss. Makkura revint s'installer là, le visage pâle, creusé, les joues soudainement devenues palottes et creuses. L'androgyne restait là, las assise à côtés de son frére, comme si elle était mal réveillée. En réalité, son vomissement lui avait pris les derniéres forces qui lui restait. Tout ce qu'il lui aurait fallu pour le moment était un endroit frais à aéré, pour dormir et surtout manger. Elle n'avait même pas la force d'embétait son frére. Signe qui montrait bien que la jeune femme n'était pas dans son état normal.

L'idée de, comme Ablyss, goûter à la mixture, ce lait de Yack, lui frôla l'esprit, mais si c'était pour vomir à nouveau, ça ne servait à rien. La Volonté attendait donc, assise sur cette espéce de fauteuil, sa poupée à côtés d'elle, et juste à côtés de la ténébreuse, son frére ainé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Sam 6 Nov - 3:11

    Ablyss s'inquiétait, oui vous avez bien entendu. Le blandinet s'inquiétait pour sa chère soeur, il avait bien entendu la volonté rendre son estomac, sûrement son ancien repas et peut-être même la bile qui restait, n'ayant plus rien à vomir. Ça ne faisait jamais du bien, de plus on avait un horrible goût en bouche et on n'avait plus l'énergie de rien faire. Franchement, Ablyss n'aimait pas ça, tout comme la nausée ou les haut-le-coeur, il détestait tout ce qui pourrait être synonyme de rendre son déjeuner comme son diner, ça le dégoûtait presque, mais à l'instant présent il compatissait pour Makkura, heureusement pour lui il était plus résistant en ce qui concernait les odeurs fortes ou autres. Ce qu'il ne supportait pas c'était la chaleur, et présentement ils étaient tous les deux dans le désert. Donc ni l'un ni l'autre ne devait être vraiment à l'aise. Il observa du coin de l'oeil sa soeur la volonté, tandis qu'une goutte de sueure froide coulait doucement le long de sa colonne vertébrale, le faisant frissonner. Elle était vraiment pâle et elle tremblait légèrement, un légère séquelle de ce qui c'était passé à peine quelques minutes plus tôt. De plus des cernes violets avaient fait leur apparition sous les deux émeraudes de sa soeur, rendant son air maladif encore plus réel et vivace. Il soupira alors qu'il chercha quelques instant à l'intérieur de sa veste en cuir noir. Pourquoi porté un tel vêtement en plein désert ? Et bien Ablyss ne s'en séparait jamais, pourquoi le faire ici hm ? Bref, il fouilla dans une poche intérieur et en sorti, triomphant un déodorisant senteur fleure des îles. Heureusement sinon il sentirait bientôt le Yack à plein nez. Un spray pour la bouche mentholé ainsi qu'un paquet de chewing-gum - pour atténué son haleine qui, il en était sur, était la cause de la sortie pour le moins rapide de la rosée- et un paquet de Chamallow dans lequel se trouvait encore deux ou trois malheureuses sucreries. Il regarda ses bébés tristement pendant quelques secondes avant de les donner à Makkura tout en lui disant -et ayant au préalable vaporisé un peu de spray dans sa bouche pour éviter le scénario de tout à l'heure-.

    - Tiens .. Je supporte ce lait, mais si tu ne peux rien manger ça va être embêtant ...

    Bon cette phrase ne pouvait pas passer pour très affectueuse, mais le geste d'Ablyss était un énorme effort pour lui. Il voulait dire qu'il se priverait de sa petite drogue personnelle pendant plusieurs jours. Mais bon il ne voulait pas voir sa soeur, aussi emmerdante soit-elle, mourir de faim alors qu'il aurait besoin de sa force, surtout si les exorcistes étaient assez fou pour se ramener dans un coin aussi pourri et détestable que celui-ci. Après avoir poussé le paquet presque vide sur sa soeur il décida de se rafraîchir un peu avec les moyens du bords, c'est-à-dire grâce à son déo et ses chewing-gum. Après son petit brin de toilette très, mais alors très primaire il regarda un moment la rosée, perdu dans ses pensées puis déclara en réfléchissant encore un peu.

    - Je ne crois pas qu'on puisse commencer les recherches aujourd'hui, alors il faudrait qu'on se repose un maximum avant de partir demain qu'en dis-tu ?

    Malgré le fait qu'il est demandé l'avis de sa soeur la volonté, Ablyss n'attendit pas sa réponse pour se diriger vers le seul lit présent dans la pièce. Seulement il eut un soudain sursaut de galenterie et il se retourna une nouvelle fois vers Makkura

    - Tu préfères prendre le lit ? Okay ... je prend le canapé !

    Et il re-fit le chemin inverse que précédemment, sans se soucier de ce que pourrait dire la noah présente sur le dit canapé -si on pouvait appelé cette chose immonde recouverte de peau de Yack un canapé- et il s'assit comme avant tout en marmonnant des choses incompréhensible si on avait pas avec un soi un décodeur du langage Ablyssien. Il regarda soudainement la poupée de Makkura puis la pris délicatement pour la posée sur un pouf le seul objet avec le poele sans peau de yack dessus-

    - Ça te dérange de dormir la dessus Mademoiselle ?

    Aussi étrange que cela puisse paraître Ablyss considérait la poupée de sa soeur comme presque vivante et donc il lui parlait comme à un humain et il considérait qu'elle pouvait éprouvé certains sentiments. Sans attendre de nouveau une réponse quelconque il retourna à sa place initiale en re-marmonnant des trucs que personne comprend sauf lui ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Dim 7 Nov - 23:59

Makkura soupirait, elle était extenué et à jeun désormais. Elle s'apprétais à ramener ses genoux à sa poitrine, mais l'idée de bouger à peine le petit doigt lui paraissait tel un effort insurmontable. Elle se contentait de soupirer, tandis qu'Ablyss sortait un déodorant, des chewing gum et des chamallow. L'androgyne tournait un regard fatigué vers son frére. Celui-ci lui donnait - sans vraiment demander son avis - le paquet de chamallow.

- Tiens .. Je supporte ce lait, mais si tu ne peux rien manger ça va être embêtant ...

La Rose acquiesait, un sourire légèrement forcé, qui se voulait remerciant. Elle prit le paquet de bonbons et commençait à les avalés doucement, reprenant quelques forces. Elle ferma doucement ses yeux grisés, le sommeil commençait à la prendre, et elle n'allait pas rester trés longtemps consciente.

- Je ne crois pas qu'on puisse commencer les recherches aujourd'hui, alors il faudrait qu'on se repose un maximum avant de partir demain qu'en dis-tu ?

Les yeux toujours fermés, Makkura acquiesait encore, oui, elle avait besoin de dormir et de se reposer, car elle avait perdue toute son énergie en rendant sa nourriture. Elle avait déjà fini le paquet de chamallow et avait posé le papier sur le bord du fauteuil, ses bras frêles posait sur le rebord de maniére à maintenir son torse droit. Pour ne pas être courbée dans un sens ou dans l'autre. Elle soupirait encore, elle s'ennuyait légèrement, enfin, elle ne savait pas quoi faire, et n'avait pas la force de faire quoi que ce soit.

- Tu préfères prendre le lit ? Okay ... je prend le canapé !

Elle lui lança un léger sourire gratifiant. Elle s'installa sur le lit, le sommeil la guettait déjà, et à peine était-elle allongée qu'elle s'endormait déjà. Une main sous son visage, Makkura tournait le dos à Ablyss, elle avait fermé ses yeux gris. Elle dormait déjà. Ablyss, quant à lui, s'empressait de prendre Kikyo et de la poser sur le pouf, la poupée regardait le frére de sa maitresse. De ses grands yeux verts et rouges, elle fixait le blandinet. Celui-ci la regardait avant de s'adresser à la poupée :

- Ça te dérange de dormir la dessus Mademoiselle ?

Un instant, le visage artificiel de la poupée prenait un espéce de rictus. Elle aurait presque affiché un sourire au Noah, le remerciant à sa façon. Elle se calla contre l'espéce de toile tendue qui formais un des murs de la yourte, et la vivacité de la poupée sembla la quitter maintenant qu'elle était prête à dormir. Makkura se réveilla un peu plus tard, la faim commençait déjà à la tirailler, ce n'est pas avec quelques chamallows qu'elle tiendrait longtemps, elle s'assit sur le lit, regardant la poupée inanimée. Ses yeux se posaient ensuite sur son frére, celui-ci dormait, semblant aussi exténué qu'elle. Elle cligna à plusieurs reprises des yeux avant de sortir de la yourte, pour se balader dans le désert qui était désormais glaciale. Tant mieux, Makkura avait besoin de fraicheur. Elle se baladait sans vraiment prendre garde à où elle allait. De toute façon, une yourte immobile au milieu du désert devait être plutôt facilement repérable.

- Tss... Fait chier, j'ai encore faim là !

Elle avait presque crié au milieu du désert. Seule, comme une idiote, elle avait déjà perdue de vue la yourte, et se décidait à suivre ses pas en arriére, dire de se retrouver à proximité de l'espéce de tente étrange. Enfin, encore fallait-il qu'elle la retrouve...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ] Lun 18 Avr - 21:22

  • Ablyss se réveilla en sursaut, ne sachant pas ou il se trouvait. Ses yeux améthystes voguèrent rapidement dans la pièce où il se trouvait. Peu à peu ses souvenirs revinrent. La yourte ! Le lait ! Makkura ! À cette pensée, il se releva avec une vivacité étonnante pour le peu d'heures de sommeil qu'il avait eu, et regarda dans le lit ... vide. Où était-elle passée ? Elle n'était quand même pas sortie ? C'était totalement de l'inconscience !! Ils étaient en terrain inconnu, dans un désert en plus ... Quoique dans la jungle Amazonienne ça n'aurait pas été plus simple de se retrouver. Il souffla un bon coup et s'assit sur le canapé sur lequel il avait dormi cinq heures tout au plus. Il se prit la tête entre les mains, ses coudes posés sur ses genoux écartés. Il joua avec ses mèches blanches, réfléchissant à ce qu'il allait bien pouvoir faire. Ok, il supportait ce lait, mais bon, il était plutôt habitué à ce qui était sucré et doux. Et ici, la boisson était plus amère qu'autre chose. Il regarda du coin de l'œil la poupée de Makkura qui était toujours comme plongée dans les bras de Morphée. Ok, ce bout de bois ne pourrait pas l'aider. Pourquoi, mais pourquoi n'avait-il pas prit Mashi avec lui ? Il aurait pu manger un peu de lui pour survivre. Il essuya le filet de bave qui était apparu à cause de cette vision trop délectable pour son propre bien. Il se leva et décida d'aller voir où étaient leurs hôtes.

    Il fouilla la pièce du regard, tâta les murs pour vérifier qu'il n'y avait pas une entrée camouflée quelque part, puis décida de sortir de la tente, ne trouvant pas le couple qui les avaient accueillit. Il soupira en voyant tout ce sable, puis fit le tour de la yourte ... Personne. Bon apparemment, ils avaient été laissé seul dans ce désert hostile, sans rien à bouffer, dans une tente de la région ! Bien, ils étaient pas dans la merde ! Mais bon, avant tout retrouver sa sœur ! Mais bon, il risquait de se perdre à son tour. Il retourna dans l'habitat typique et regarda autour de lui pour trouver quelque chose qui pourrait l'aider à retrouver son chemin, une boussole, un carte, n'importe quoi ! Il regarda Kikyo, qui était toujours dans son mode "Off" et soupira. Il était vraiment seul. Son regard se posa une nouvelle fois sur la poupée, et il eut une idée un peu folle et qui pourrait peut-être marché.

    Il se concentra, recherchant le pouvoir de Makkura dans la liste de pouvoir copiés , celui-ci était d'une couleur émeraude, et heureusement il avait touché la rosée quelques heures plus tôt. Donc il pouvait encore utilisé son don. Il soupira de soulagement, puis se décida de trifouiller dedans pour qu'il puisse la retrouver. Il s'assit à même le sol et commença à murmurer des paroles étranges et incompréhensibles. Un boite noire avec un pentacle rouge fit son apparition à ses côtés. Au bout de quelques minutes une fumée mauve apparu et s'enferma dans la boite, tandis que l'albinos se permettait un petit sourire. Il se "plongea" dans le pouvoir et décida de modifier uns des éléments de celui-ci, au lieu de contrôler les objets, Makkura serait contrôler par un objet. Il libéra le pouvoir un fois la modification apportée, et souffla, essuyant la sueur présente sur son front.

    Il regarda Kikyo, et utilisa le don encore intact qu'il avait copié à Makkura pour la contrôler. C'était encore maladroit, mais c'était mieux que rien. Il la laissa assise et lui demanda simplement de faire venir Makkura d'un mouvement de doigt. Il sorti une nouvelle fois, toussant à cause du sable ... Génial maintenant il allait se taper une tempête ! Pourquoi avait-il accepter cette mission déjà ? Il soupira et s'assit à l'entrée de la yourte attendant l'arrivée de sa sœur, s'il avait bien modifié son pouvoir ..


[ Mwhahaha ! J'ai honte --' J'ai jamais écrit un truc aussi nul =.=' ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ]

Revenir en haut Aller en bas

Le Chamallow, Le Chewing-Gum & le Yack [ PV Makku" ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: « CITIES» ::  A.T ● W.O.R.L.D'S ● E.N.D-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit