AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Sam 30 Oct - 5:04

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

J’étais content ... Puis que j’avais finis le travail que j’avais à faire et que Komui était occupé, j’ai réussi à sortir discrètement de la congrégation de l’Ombre pour pouvoir aller respirer l’air frais de Londres. Pour une fois, ce qui était assez rare, il faisait grand soleil dans tout les environs de la capitale. J’étais vraiment content, surtout que j’en avais marre de rester là-bas à bosser comme pas possible. Cet intendant un est véritable esclavagiste. Et encore il y a aussi tout ces ... inqualifiable personnes qui me tape sur le système. Enfin bref, je ne vais pas en faire la liste je n’ai pas fini sinon, mais il n’y a pas à dire il m’épuise vraiment. Ça fait vraiment du bien de pouvoir sortir comme ça même si en vérité je suis sortis sans réelle permission. Pour une fois ... quoi que ce n’est pas la première fois j’avoue mais bon je suis comme ça. Même si je suis vraiment fidèle je n’aime pas vraiment être enfermé dans une cage ...

Par contre ce dont je n’ai pas pensé en sortant c’est qu’est-ce que j’allais pouvoir faire. Si je m’écoutais je faire un peu tout et n’importe quoi les première choses qui me viennent à l’esprit mais bon, vaux mieux que je ne me fasse pas remarqué. Surtout parce que je suis partis sans rien dire. S’il le remarque ça va barder pour moi et je préfère pas savoir ce qui va m’arriver après ! Je marchais sans vraiment savoir où aller, suivant mon envie d’aller dans une direction. Je réfléchissais en même temps à ce que j’allais pouvoir faire. En fin de compte je me rendis vite compte que j’étais en train de faire une sorte de « balade » du coup. Même si je n’allais vers nul part en vérité. J’avais eu l’idée un instant de faire les boutiques mais non c’est une mauvaise idée, très mauvaise surtout si je ne veux pas me faire remarquer. J’adore faire du shopping, oui je l’avoue mais bon ... j’ai pas l’intention de revenir à la congrégation avec plein de paquets. Donc oublions cette idée. Après je n’avais pas ma harpe donc je ne pourrais pas en jouer et puis même jamais je n’emmènerais ma harpe dehors. Elle es bien trop grande à transporter, ce ne serait guère pratique. Hum ... Je ne sais vraiment pas quoi faire. J’aurais du réfléchir avant de sortir ainsi. Au bout d’un moment je décidais donc de m’assoir sur le rebords d’une assez grande fontaine ronde. Dans ce quoi là de la ville il n’y avait presque personne. Quelque passant mais rien de la foule qu’on pourrait trouver dans les aller principale de Londres. Puis comme dans un murmure quelque paroles de chanson à peine audible pour quelqu’un qui se trouve à quelque centimètre de moi :


_ Yet I have made it here, running through all the fear.
The sadness in my heart retains the pain.
And if I fall, I’ve learned. That I may not return. None of my love remains.
Yet I have made it here, make this pain disappear.
My one and only, Prince Charming.
And still I wonder, why can’t I even dream ?
Tears fall like a rainstorm I barely see.
A twisted grin broken within. Am I going crazy ?


Ces paroles ne sont ni le débuts ni la fins de cette chanson. Habituellement je joue la mélodie qui va avec à la harpe. J’aime beaucoup cette chanson qui est en faite, réellement triste. Je ne chantais que cette partie là en tout cas. Pourquoi ? Juste par envie en faite. Ça me rappelait tellement de chose. Je regardais la bague qui se trouvait sur l’annulaire de ma main gauche. Cette bague que Swann m’avait offerte. Un sourire triste s’affichait sur mon visage. Je revenais toujours à tous ce qui c’est passé. Il n’y a pas un jour sans que je pense à ça. Me dire de tourner la page c’est comme me demander de faire l’impossible. Je meurs à petit feu de vivre sans lui, en me disant que dans un sens c’est de ma faute. Si je ne lui avais pas demandé de venir cette fois là, je suis sûr qu’il serait encore avec moi. Je ne peux malheureusement pas changé le passé. Et pour être franc si je n’avais pas mes sœurs avec moi, j’aurais déjà mis fin à mes jours. C’est triste de penser ainsi à mon âge je sais mais bon que voulez-vous. Lorsque vous perdez l’être le plus chère pour vous, sous vos yeux sans que vous ne puissiez rien faire, ça plus que mal. C’est un néant qui se créait en vous. Les larmes me venait aux yeux mais non, j’étais en plein cœur de la ville alors je n’avais aucune envie de montrer mes larmes. Je mordais me lèvres et la douleur fit que soudain mes larmes disparaissaient. Je regardais une dernière fois ma bague en me murmurant mentalement le nom de mon amour perdu avant de sentir comme un ombre sur moi. Je relevais les yeux me demandant qui ça pouvait bien être et vis une personne que je ne risquais pas d’oublier : Senna. Cette personne m’avait draguer la première fois que l’on s’est vu.

_ Hello.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Sam 30 Oct - 6:28

Quatres jours ! Quatre fichus jours que Senna avait passés dans la même ville ! Si ce n'était pas malheureux ça, lui qui ne passait jamais plus de deux jours dans la même ville. A part Las Vegas bien entendu. Mais sa chére ville des péchés était une trés belle exceptions à sa régle. Mais non. Le Démon était restait quatre jours dans la même ville. Et pourtant pas une des plus grande non. Par rapport à Londres - car c'est là qu'il était depuis ces quelques quatres jours - beaucoup de ville étaient plus grande et plus variées. Mais non, ce fichu démon était resté là pendant plus de deux jours. Mais qu'est-ce qu'il lui était passé par le crâne ? Hm ? Lui-même l'ignorait en réalité. Un pressentiment, une conscience, une petite voix qui l'incitait à resté quatre jours là. A Londres. Pourquoi cette ville-ci et pas une autre ? Il n'en savait rien. Rien de rien. Cette fois-ci, lui-même s'étonnait ! Alors, comme la veille, et l'avant veille, et l'avant de l'avant veille, le blond sortit du petit hôtel où il était resté pendant quatre jours et se dirigea vers la ville. Il parcourut les ruelles, les mains dans les poches, les épaules légèrement remontés. Dire de remettre le col de sa veste noire au niveau de son nez. Il allait finir par connaître ces foutues ruelles par coeur. Il était réelement temps qu'il change d'air, Senna commençait à être à fleur de peau. Manque de sommeil ? Non, excés. Il dormait. Londres n'était pas une ville réputé pour un magnifique soleil. Au contraire, il pleuvait souvent. Et lors des trois jours précédents, il avait plut. Les pavés était humides, les bancs, les poteaux. En bref tout. Voilà pourquoi le Démon était resté dans sa chambre d'hôtel. Couché dans ses draps blancs, regardant par la fenêtre l'eau qui s'écoulait le long des fenêtres. Lassé, ennuié, et flemmard. Par ce temps de chien, rien ne donnait envie de sortir. Mais quand le soleil avait enfin pointé le bout de son nez. L'étrange blondinet avait enfin mis le nez dehors. En ayant bien sûr pris soin de mettre sa veste de cuir noir. Les mains toujours fourrées dans les poches de son jean, le démon avançait sans vraiment regardé où il allait. On aurait presque pu croire qu'il dormait...

Il finit par mettre les pieds dans un magasin dénichés au hasard : une viennoiserie. Son ventre le trahissait, lâchant de méchant cris de protestations sous forme de grognement incessant. Il acheta un croissant, rien de plus, puis ressortit, fourrant déjà la nourriture dans sa bouche. Préssé comme d'habitude. Et il marchait, il marchait. A croire qu'il ne pouvait pas s'arrêtait. Où allait-il ? Lui même l'ignorait. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avançait. Alors, savoir jusqu'où il devait avancer, il n'en savait vraiment rien. Non, vraiment. Il se contentait de placé un pieds devant l'autre. Et puis la magie opérait : il marchait. Bien sûr, en vingt longues années de galére, il avait bien entendue appris cette base essentielle de tout être humain. Et voilà, il continuait, toujours, il marchait. Pour sûr, Senna était un marcheur aguéri. Puis de toute façon, par quel autre moyen de locomotion aurait-il pu se déplacer ? Rien ne lui inspirait, ne faisant confiance qu'à lui, il préfèrait se déplacer par ses propres moyens. Bien entendu quand il fallait voyager d'un pays à l'autre, là il savait utiliser un autre moyen : Train, Bateaux. Et d'autre encore. Mais en ville, une fois posé, ce qui ne durait pas bien longtemps, il ne comptait que sur lui et lui seul. Se déplacant seulement à pied.

Le démon se posa au bord d'une fontaine. Sans avoir vraiment regardé ailleurs. Il retirait ses mains de ses poches et les posées de telle sortes à pouvoir s'appuyer sur ses bras, tout en observant l'horizon. Il n'y avait vraiment personne dans ce coin-ci de la ville. Tant mieux. Senna avait envie d'être seul cette fois. La population grouillante du centre ville l'étouffait. Il n'aimait pas être au contact si proche d'autre personne. Bien sûr, il était nécessaire de passer par les grandes agglomérations de temps en temps. Mais le calme et la solitude faisait trés souvent du bien à quelqu'un d'actif comme lui. Il était presque toujours au contact des autres, presque jamais seul. Si : dans sa chambre, de chez lui ou d'hôtel. Mais ce n'était pas vraiment de la solitude, puisque la seule chose qui l'isolait était quelques murs. Là, il ne voyait personne aux alentours. Et c'était tant mieux. Senna ne voulait pas être déranger en ce moment précis.

_ Yet I have made it here, running through all the fear.
The sadness in my heart retains the pain.
And if I fall, I’ve learned. That I may not return. None of my love remains.
Yet I have made it here, make this pain disappear.
My one and only, Prince Charming.
And still I wonder, why can’t I even dream ?
Tears fall like a rainstorm I barely see.
A twisted grin broken within. Am I going crazy ?

Cette voix trés claire et trés basse venait de l'autre côtés de la fontaine. Oui, en effet, tournant le dos au démon, un jeune homme à la chevelure bleue se tenait là. Calme. Regardant lui aussi face à lui. Senna esquissa un sourire, il reconnaissait cette silhouette. C'était celle de Gabriel. Un scientifique que le démon avait aussi draguer. Oui, ce blondinet là tapait dans les deux camps. C'est justement ce qui devait lui plaire le plus. Il se leva, et planta prés du scientifique. Celui-ci finit par le remarquait.

_ Hello.

Gabriel lui avait adressé ce salut d'une maniére trés claire. D'une petite voix douce comme il le faisait. Senna lui esquissa un sourire amical et s'assit à son côté. Fixant lui aussi l'horizon. Cette fois-ci, Senna ne draguerait pas. Il n'en avait pas envie, et la premiére fois qu'il l'avait fait, Gabriel l'avait gentillement repoussés.

- Hello Gabi ! Tu traines dans le coin, toi ?

Comme toujours, le démon sociable était joviale, trés loquace et avait pour tendance de parler d'un tont trés expressif. Sûrement sa meilleure qualité en tant que draguer : celle d'exprimer ses émotions par la parole. Et bien sûr, d'une maniére trés personnelle, qu'il était plutôt difficile à reproduire. Enfin, le blond était bizarre, juste bizarre. Il avait toujours était à part. Toujours différent. Et aujourd'hui encore, de toute façon ça ne changerai sûrement pas tout de suite. Même pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Sam 30 Oct - 9:10

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

Je souriais d’un sourire doux et tendre comme je savais faire. Mon sourire triste avit disparu, caché par un sourire rassurant comme tout allait bien. Je le regardais s’assoir à côté de moi. Le bord de la fontaine était assez haut pour que je sois entièrement assis. Du coup je balançais doucement mes jambes dans le vide. Mon regard se tournait vers Senna qui lui regardais l’horizon. Juste avant de s’assoir il avait eu un sourire amical à mon égard. Je l’entendis ensuite dire :

- Hello Gabi ! Tu traines dans le coin, toi ?

Un peu étonné par la question mais que je trouvais amusante, mon sourire s’agrandissait. C’est sûr que ça devait être étonnant puis qu’à la base, les scientifiques sont de vrai rats de laboratoire, des fouines comme certain nous surnomme. On trouve toujours beaucoup dans de simple choses. Mais bon, si l’on ne pouvait faire nos qualités ici ne serait en aucun cas reconnu. Continuant de balancer mes jambes dans le vide à un rythme régulier je répondis alors :

_ Ça peut paraître étonnant c’est vrai, mais lorsque j’ai finis mon travail j’aime bien sortir en douce pour aller voir ce qu’il se passe en dehors de cette immense tour. Je ne savais pas quoi faire, du coup je me suis retrouvé ici. Et toi, pourquoi est-ce que tu es là ?

Comme on peut facilement le remarquer, je suis vraiment quelqu’un avec qui on peut tenir une très longue conversation. Si on ne vise pas dans la perversion, on peut dire que mes cordes vocales marche même mieux que bien lorsqu’il s'agit de parler de tout sauf de moi. C’est vrai j’étais curieux de savoir ce qu’il faisait ici et surtout étonné de le voir dans ce genre de rue de Londres, où il n’y presque personnes, le silence règne en maître si l’on ne compte pas le doux bruit et régulier de l’eau qui s’écoule. Malgré le soleil qui régnait aujourd’hui, une petite brise soufflait quand même. L’air qui passe comme ça, cela me donnerait presque des frissons ! C’est vraiment incroyable un temps pareil à Londres. Et dire que certains ratent ça et sont enfermés dans la tour. En tout cas j’espère vraiment que personne ne va savoir que je suis sortie, sinon ça va mal aller pour moi... Je mis ma main dans l’eau de la fontaine et malgré le grand soleil, celle-ci était vraiment froide. Je n’ai même pas laissé ma main une minute dedans. Bien trop froid à mon goût. Et bien sûr comme vous vous en doutez sûrement, j’ai ai mis ma main droite dans l’eau. Même si ce n’était que pour quelque secondes je refuse d’abîmer ma bague, tout comme je refuse de l’enlever. Bien évidemment, je l’enlève que si je sais que je vais l'abimer en faisait quelconque manipulation mais sinon, je ne veux pas. Elle m’est beaucoup trop précieuse. Regardant toujours Senna, je lui demandais alors :

_ Alors quoi de neuf sinon ? Moi personnellement je m’ennuie un peu en ce moment. Je ne sais pas trop quoi faire, lorsque bien sûr je ne travail pas. En parlant travail, heureusement qu’aujourd’hui j’ai réussi à sortir parce que j’avais pas du tout envie de travailler, surtout lorsque je vois ce que je dois faire.

Je dis réussi à sortir, parce que c’est vrai parfois je me suis fais prendre sur le coup. C’était pas jolie, j’avais encore plus de travail je vous dis pas. Mais bon je l’ai déjà dis on ne peut pas me retenir enfermer. Dans ces cas là, un moment ou un autre, il faut que je m’échappe. Que je parte un petit moment. Je reviens tout seul et automatiquement, pour ça il ne faut pas s’inquiéter. Je fais ça depuis que je suis à la congrégation même si avant je sortais pas pour les même raison mais bon ne parlons point de ça maintenant, ou je vais encore plus déprimer. Maintenant je sors, juste parce que j’en ai envie et que je ne veux voir personne de la congrégation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Ven 12 Nov - 4:27

Assis comme deux amis de longues dates, Senna et Gabriel fixaient tous les deux l'horizon, d'un air calme. Laissant pour seul bruit autour d'eux le clapotis de l'eau qui s'écoulait doucement dans la fontaine. Le blond affichait comme toujours son sourire démoniaque qui traduisait parfaitement son caractére. Mais il ne lâchait pas le point imaginaire qui occupait ses yeux. Qui sait ce qui pouvait se trouver là-bas en face de lui, lui-même l'ignorait aprés tout.

_ Ça peut paraître étonnant c’est vrai, mais lorsque j’ai finis mon travail j’aime bien sortir en douce pour aller voir ce qu’il se passe en dehors de cette immense tour. Je ne savais pas quoi faire, du coup je me suis retrouvé ici. Et toi, pourquoi est-ce que tu es là ?

Pourquoi Senna était ici ? Quelle question ! Lui-même l'ignorait, tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait eu envie de venir dans la capitale anglaise, pour se promener. Et pour une fois, il avait eu son jour de beau temps dans ce pays généralement souillé par la pluie qui tombe presque en continu. Oui, aujourd'hui le ciel était ensoleillé, et le démon avait croisé un "ami" qu'il connaissait depuis quelques temps déjà. Une des seules personnes à avoir résisté à sa drague. Mais pour une raison personnelle au scientifique, le démon ne l'avait pas remballé de maniére hautaine, qui caché juste la blessure infligée à son amour propre. Ainsi donc, le démon était resté ami avec Gabriel, il sentait que chez ce jeune garçon, il y avait quelque chose qui lui disait qu'ils pourraient être amis, tout simplement.

- Hm... Bonne question, j'avais juste eu envie de me promener, et puis, je me suis dit que peut-être que pour une fois il y aurait du soleil ici ! Et apparement, je suis venu au bon moment. Je suis bien content de t'avoir revu d'ailleurs. Tu sais, tu est une des seuls personnes que j'apprécie en tant qu'ami.

Senna lui avait lancé un léger sourire, traduisant bien sa sincérité, celle qu'il avait lâchée avec cette phrase. Pour une fois qu'il était sincére envers quelqu'un. Mais Gabriel était une exception, tout simplement, oui, une de ces rares exceptions. Senna se demandait même s'il se rappelait encore de toute... Sûrement, ça ne l'aurait pas étonné, les personnes étranges et spéciale marquent les esprits. Surtout chez le démon, lui qui avait une bonne mémoire, tellement qu'il aimait se souvenir des petits secrets compromettants des gens l'entourant. Aprés tout, ça peut toujours servir, ce genre d'infos...

_ Alors quoi de neuf sinon ? Moi personnellement je m’ennuie un peu en ce moment. Je ne sais pas trop quoi faire, lorsque bien sûr je ne travail pas. En parlant travail, heureusement qu’aujourd’hui j’ai réussi à sortir parce que j’avais pas du tout envie de travailler, surtout lorsque je vois ce que je dois faire.

Quoi de neuf ? Répondre rien, ça serait sûrement trés facile. Mais c'était en quelques sorte le cas. Enfin, surtout que la plupart des choses qui s'étaient passées il y a peu ne devait pas intéresser le scientifique aux cheveux bleus. Senna réfléchit donc un instant, on ne sait jamais, quelques fois qu'un quelconque détails important reviendrai à son souvenir, l'envie de parler à Gabriel lui venait. Alors il cherchait une chose qui pourrait l'intéresser, ce qu'il avait fait précédemment et le reste. Il grimaça légèrement, non, vraiment rien...

- Bien pas grand chose... J'ai draguer la femme de l'hôtel dans lequel je séjourne. Enfin, je drague souvent. Tu le sais ça tu me diras, ce n'est pas vraiment une surprise... Non, sinon, rien d'autre, à part peut-être mon voyage à New-York ! C'est géant là-bas ! Tu verrais la taille des immeubles ! Il faudrait que je t'y emméne un jour...

Tant d'enthousiasme, voilà ce qui impressionnait le démon. Mais bon, Gabriel était un peu comme le petit frére qu'il n'avait jamais eu, alors, il prenait un peu soin de lui... C'était étrange, il faut le dire, mais cet homme était tellement spéciale, que son comportement devenait très personnel et unique. Senna souriait toujours au scientifique, il attendait une réponse de celui-ci, peut-être qu'il accepterait. Après tout, désormais, le démon ne voulait pas faire passer Gabriel dans son lit. Non, c'était un ami, rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Ven 12 Nov - 5:16

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

- Hm... Bonne question, j'avais juste eu envie de me promener, et puis, je me suis dit que peut-être que pour une fois il y aurait du soleil ici ! Et apparemment, je suis venu au bon moment. Je suis bien content de t'avoir revu d'ailleurs. Tu sais, tu est une des seuls personnes que j'apprécie en tant qu'ami.

J’étais assez étonné même si je ne le montrais pas. Je n’aurais jamais penser que je faisais partie des personnes que Senna concidérait comme ami. Mais j’étais content. Je souris, de ce sourire si joyeux et doux. Un sourire que j’aime bien faire. Pourquoi ? Ba, euh ... Je l’aime bien c’est tout. Il montre que je suis content... Et j’étais vraiment d’accord avec lui, sur le faite que pour une fois qu’il ne pleuvait pas ici. Le Royaume-Unis ... royaume de la pluie oui, c’est pire qu’en Island ! Regardant toujours Senna, qui souriait aussi, j’attendais alors la réponse à ma deuxième questions. Par rapport à moi qu’on veut enfermer dans une cage, Senna devait en voir des choses. De temps en temps j’aimerais bien sortir d’ici et aller voir d’autre pays. Franchement, même si les exorcistes risquent leurs vie tout les jours, ils vivent des choses incroyables quand même, ils vont dans dans pays tous différents des un et des autres, rencontre des personnes qui peuvent s'averer incroyablement elle aussi... J’aimerais bien être à leur place ... Je voudrais parfois être à leurs place. Si savais été le cas j’aurais sûrement pu protéger Swann... Enfin ne parlons pas de ça maintenant ou je vais encore plus déprimer et si je pars en courant comme ça, à un moment, ça va pas vraiment le faire. En plus je sais même pas quelle excuse dire pour ce genre de choses. Il y a des personnes à qui on peut mentir facilement et d’autre où ce n’est pas le cas. Bref, Senna répondis à ma questions par :

- Bien pas grand chose... J'ai draguer la femme de l'hôtel dans lequel je séjourne. Enfin, je drague souvent. Tu le sais ça tu me diras, ce n'est pas vraiment une surprise... Non, sinon, rien d'autre, à part peut-être mon voyage à New-York ! C'est géant là-bas ! Tu verrais la taille des immeubles ! Il faudrait que je t'y emmène un jour...
_ C’est vrai ? Je ne suis jamais aller autre part que le Royaume-Unis. Et j’aimerais tellement aller voir d’autre chose que ce pays où il pleut onze mois sur douze.

Oui je sais qu’on dirait un gamin à qui on vient d’apprendre qu’il aura la chose qu’il souhaite ! J’ai 21 ans et je suis resté un gosse. Mais bon on y peut rien, déjà que mes sœurs ont eut parfois une certaines influences sur moi ! J’eus soudain l’envie de bouger un peu. Je me retournais et montais debout sur le bords de la fontaine. Les bords justement, était assez grands pour que je ne tombe pas dedans. Ce ne serait vraiment pas le moment. Même s’il fait beau, l’eau est gelé et je risque d’attraper froid assez rapidement. Enfaite si par rapport à certains scientifiques je ne suis jamais aller autre part qu’ici c’est juste parce que mon corps est fragile. Ils ont beau dire tout ça, à cause ou plutôt grâce à ce corps je suis plus agile et rapide qu’eux. Il faut l’avouer que j’ai quand même une énergie débordante parfois. Marchant un peu autour de la fontaine, je dis alors :

_ Raconte-moi, c’est comment là-bas ? Comment sont les personnes qui vivent là-bas ? Ou encore quelles sont les choses intéressantes à voir ou à découvrir ?

Oui, à ce niveau ont pourrait me dire que je suis une sorte d’incarnation de la curiosité. J’aime bien savoir, découvrir de nouvelles choses, explorer, faire des choses qui sortes de l’ordinaire aussi ! Et lorsque je m’intéresse à ce genre de choses j’aime bien tout savoir, qu’on me raconte. Je peux rester assez longtemps à écouter tout ce que l’on peut me raconter. L’une des seules choses sur quoi je ne suis pas curieux c’est tout ce qui est personnel ou ce qui y ressemble. Lorsqu’on ne vaut pas dire certaine choses par exemple. Je suis moi-même ainsi. Je ne dirais jamais ce que je ne veux pas dire même si on me menace. Enfin pour en revenir à ce que je disais, ça me ferais plaisir d’aller voir New-York.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Ven 12 Nov - 7:13

Senna déposa un instant son regard sur le déco aux alentours, souriant étrangement, de maniére lunatique, comme s'il avait oublié ce sourire gravé sur ces lévres. Il plissa un instant les yeux, le vent soufflant légèrement lui faisait du bien. Il aimait bien ce genre de brise fraîche.

_ C’est vrai ? Je ne suis jamais aller autre part que le Royaume-Unis. Et j’aimerais tellement aller voir d’autre chose que ce pays où il pleut onze mois sur douze.

Le démon se mit à rire. Non pas qu'il se moquait du jeune scientifique, non, son aspect curieux et satisfait semblable à celui d'un enfant, ça le faisait rire. Il sembla un instant attendri devant la mine du garçon. Oui, ça lui faisait plaisir de voir qu'une visite à New-York lui plairait. Promis, un jour lui et Gabriel iraient là-bas.

- Bien sûr que c'est vrai. Nous partons quand tu veux, tu me connais, je suis un nomade, je n'aime vraiment pas rester en place dans la même ville. Et avoir un peu de compagnie me ferait plaisir, tu sais, la solitude n'est pas toujours une bonne chose !

Les yeux du démon s'éclairérent, oui, un peu de compagnie, ça ne lui ferait pas du mal. Il fixa un instant le bleuté qui montait sur le rebord de la fontaine. Son regard se posait alors sur l'eau transparente du bassin, le démon y plongea une main qu'il fit tournoyait à l'intérieur. Il finit par la ressortir, il ne faut pas abuser des bonnes chose : l'eau était gelée. Il serait fâcheux de laisser sa main dedans trop longtemps. Un léger soupire s'évada entre les lévres du démon, il ferma à nouveau les yeux, se laissant presque bercé par la brise qui soufflait toujours.

_ Raconte-moi, c’est comment là-bas ? Comment sont les personnes qui vivent là-bas ? Ou encore quelles sont les choses intéressantes à voir ou à découvrir ?

New-York ? On ne peut pas décrire cette ville avec des mots. C'est une ville superbe et pleine de vie, le démon en gardait de trés bon souvenirs, à quand sa prochaine visite là-bas ? Bientôt sûrement, quand il désirait retourné dans une ville, il y allait dés qu'il pouvait. Sûrement qu'il allait prendre les devants, et y passait avant d'y emmener Gabriel. Dire de " repèrer les lieux ". Les lieux qui seraient susceptibles d'intéressait le scientifique. Le démon pensait en savoir assez sur lui pour prévoir ses envies une fois dans cette ville.

- Ha... New-York c'est trés grand. Il ne faut pas s'évader dans ses pensées une seule fois, sinon, on risque de s'y perdre. C'est tellement immense... Les immeubles montent trés haut dans le ciel, on pourrait en attraper un torticoli à pencher la tête pour apercevoir le sommet de ces hautes tours. Ca grouille de monde, au pied de ces tours. Une population active et préssée, en vain, ce n'est pas une ville où l'ont peut vraiment se reposer. Mais ça vaut le coup d'y aller. Vraiment !

Le démon s'était égaré dans ses éloges sur la grande ville de New-York. Mais seigneur, cette ville, il fallait vraiment l'avoir pour se faire une idée sur elle. On aime ou on aime pas. Les grandes agglomérations comme celle-ci, il faut apprécier être au sein des autres, être poussé, pressé comme une orange. Car les New-Yorkais sont souvents préssés, et ont pour défauts de ne jamais faire attention aux autres. Mais malgré tout on s'attache à cette ville active, allez savoir pourquoi, c'est une ville où l'ont veut revenir. C'est l'étrange effet qu'elle nous procure... Oui, cet étrange effet qui fait qu'on s'y attaque, qu'on y revient, et qu'on en vante les éloges à bout de champ, pour le peu qu'un autre vienne à évoquer cette ville...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Ven 12 Nov - 8:14

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

- Bien sûr que c'est vrai. Nous partons quand tu veux, tu me connais, je suis un nomade, je n'aime vraiment pas rester en place dans la même ville. Et avoir un peu de compagnie me ferait plaisir, tu sais, la solitude n'est pas toujours une bonne chose !

A ma réaction Senna, se mit à rire. Je savais que ce rire se n’était pas pour ce moquer de moi. J’étais content quand même. Partir quand je veux ? Si je pouvais je partirais bien demain mais malheureusement, j’en connais un qui va m’attacher sur une chaise et m’enfermer à double tour dans une pièce blindée si je pars. Je fais déjà assez de va-et-viens comme je veux. Franchement parfois je me dis qu’il sont plus que des esclavagistes là-bas. Ce sont des sadomasochistes ! Pour être plus sérieux, je ne sais pas quand j’aurais du temps pour un petit moment. Mais j’aimerais bien voir New-York sous la neige en tout cas. J’ai entendu dire par des traqueurs et des exorcistes que pendant ces périodes là, ce voile blanc rendait la ville encore plus belle... Aussi je pense bien que la solitude ce n’est pas toujours bien surtout dans le cas de Senna mais dans mon cas à moi, je ne parle de moi à personne du coup personne ne peut me comprendre réellement ... Sauf Kira bien sûr. D’ailleurs je me demande si mon « petit » albinos est déjà aller à New-York. Je lui poserai la question !

- Ha... New-York c'est très grand. Il ne faut pas s'évader dans ses pensées une seule fois, sinon, on risque de s'y perdre. C'est tellement immense... Les immeubles montent trés haut dans le ciel, on pourrait en attraper un torticolis à pencher la tête pour apercevoir le sommet de ces hautes tours. Ça grouille de monde, au pied de ces tours. Une population active et pressée, en vain, ce n'est pas une ville où l'ont peut vraiment se reposer. Mais ça vaut le coup d'y aller. Vraiment !
_ J’ai hâte de voir ça. Mais selon moi dans ce genre de grandes villes on ne peut pas rester des ses pensées s’il y a tellement de mondes. Cela doit vraiment être une ville qui vit autant la nuit que le jour. Enfin si je me base sur ce que tu me dis.

Je continuais de marcher sur les rebords de la fontaine. Ça me changeais vraiment de d’habitude. Mais même si les gens ne le sache pas, lorsque je ne pense pas réellement à mes souvenirs douloureux on dirait vraiment un adolescent assez joyeux et plein d’énergie. En repensant à New-York, je me disais en tout cas que si je pars avec Senna, j’avais intérêt à regarder là où il allait, car j’ai une taille assez fine pur me glisser ou je veux. Il n’y a pas à dire je ressemble à un gosse ! Mais bon je prends cela comme un avantage. J’arrive à avoir plus de choses. J’utilise mon physique d’enfant pour certaine chose et mon âge pour d’autre. Car il ne faut pas oublier malgré tout que je reste un adulte. Je demandais ensuite :

_ Tu as l’intention d’aller où lorsque tu aura quitter Londres ?

Moi si je pouvais quitter Londres, sans penser au faite d’aller à New-York avec Senna, je pense que les endroits où je voudrais aller ce serrais d’abords chez moi en Écosse ensuite j’aimerais bien aller un peu partout en Asie et Amérique du Nord. Je veux vraiment voir toute sorte de choses. Je ne sais pas si pour certaine ce sera possible mais bon je n’abandonnerais pas pour autant. Je ne resterais pas à la congrégation toute ma vie. Je n’en ai guère l’intention... J’aime quand même beaucoup la congrégation et la plus part de ses habitants mais bon elle m’a déjà donner ce qu’elle avait et m’a pris celui à qui j’ai donner ma vie. Je vis dans le passé, donc je ne sais vraiment pas comment sera mon futur, mon avenir. Je dis ensuite pour répondre à Senna pour quand je voudrais aller à New-York :

_ En tout cas je voudrais voir New-York sous la neige. Je ferais en sorte que Komui me laisse faire et de toute manière même s’il dit non, j’aimerais y aller quand même. Il pourront bien ce passer de moi pour quelques jours !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Sam 13 Nov - 0:33

Le blond s'était un instant égaré dans ses pensées, il resongeait à la ville, mais aussi à la sienne : Las Vegas. La ville des péchés, la ville qui l'avait vu naître. Il faudrait aussi qu'il retourne là, un peu avant, quelques temps dire de remettre en ordre son petit appartement. Le courrier avait sûrement dû afflué pendant son absence de quelques mois.

_ J’ai hâte de voir ça. Mais selon moi dans ce genre de grandes villes on ne peut pas rester des ses pensées s’il y a tellement de mondes. Cela doit vraiment être une ville qui vit autant la nuit que le jour. Enfin si je me base sur ce que tu me dis.

C'est encore mieux, avait songé Senna. Mais pour affirmer ça, il fallait voir la ville de ses propres yeux, admirés la taille des grands buildings. Un sourire d'enfant était né sur les lévres de Senna, un sourire comme il ne faisait que trés rarement.

- C'est encore mieux, tu sais, il faut vraiment que tu vois cette ville ! Préviens moi dés que tu souhaites y aller, nous irons.

Il affirmait ça d'une maniére sereine et franche. Oui, Gabriel n'avait qu'à le prévenir, et il l'emménerait là-bas. Il lui ferait visité la ville, peut-être même les autres s'ils avaient assez de temps, tout dépendait de Gabriel, c'était à lui de choisir quand. Senna serait disponible, d'une façone ou d'un autre, il lui avait promis, et il n'avait pas pour habitude de promettre dans le vent. Mieux vallait tenir ses promesses, c'est ainsi que l'on crée le plus de liens, et les plus longs aussi.

_ Tu as l’intention d’aller où lorsque tu aura quitter Londres ?

Il hésitait, il pouvait aller où il voulait quand il le voulait. Peut-être la France, ou l'Allemagne, ou encore la Russie, il fallait voir. Il allait réfléchir avant de mettre les voiles comme il le faisait souvent. La nuit précédant son départ, il réfléchirait à sa destination. Et le lendemain, il serait dan sun train ou un bateau prenant la direction de ce pays. La logique voudrait qu'il aille d'abord en France, puis en Allemagne, et enfin en Russie. Mais il n'aimait pas faire dans la logique : c'était quelque chose de trop prévisible pour le Démon.

- Je ne sais pas vraiment... Berlin, Paris, ou encore Saint Pétersbourg, je ne sais vraiment pas. Je vais y réfléchir avant de mettre les voiles, comme je fait à chaque fois, et une fois que j'y serais je rencontrerais quelqu'un d'autre, et peut-être que j'y retournerais.

Encore une fois, il avait été franc, il ne savait vraiment pas. Il irait où bon lui semble, et puis c'est tout. De toute façon, il était entièrement libre, c'était à lui de choisir, et pas un autre. Même s'il prenait un bateau pour la France, peut-être qu'il irait ailleurs au dernier moment ; de toute façon, c'était lui le seul chef, c'était à lui de décider, et ça, personne ne le ferait à sa place. Oh que non ! Le jour où il se ferait commander était loin, trop loin pour que le démon puisse y songeait sérieusement. Non...

_ En tout cas je voudrais voir New-York sous la neige. Je ferais en sorte que Komui me laisse faire et de toute manière même s’il dit non, j’aimerais y aller quand même. Il pourront bien ce passer de moi pour quelques jours !

C'était une réaction qui plaisait à Senna : ne dépendre de personne, n'obéir à personne, ne s'attacher à personne. Et malgré ses quelques amis dispersé aux quatres coins du monde, le blond ne restait pas attacher à ses endroits, il retournait quand bon lui chantait, quand il le voulait ou qu'il en avait envie. Tout simplement, il ne se forçait jamais. Se forçait, ça équivaut à faire quelque chose que l'on ne veut pas. C'était la mentalité du jeune homme, aussi étrange qu'elle puisse être, il ne respecter que cette même régle pour tous les choix qui s'opposait à lui.

- New-York... Sous la neige ?

Senna n'avait encore jamais été à New-York durant l'hiver... Généralement, en hiver, il restait à Las Vegas, dans son appartement, bien au chaud. Enfin, il fallait bien une premiére fois à tout, et voir cette ville sous la neige, ça l'intéressait. Il fallait bien essayer pour voir si ça nous plait ou non. Gabriel avait eu une bonne idée : voir New-York lorsque la neige tombe et recouvre la ville.

- Hé bien... C'est d'accord, je n'ai jamais vu New-York sous la neige, ça sera donc notre premiére fois à tous les deux !

Il souriait encore, désormais, ce voyage l'excité, vivement qu'il voit cette merveilleuse ville dans un cadre tout aussi merveilleux. Oui, Senna adorait la neige, ce qu'il ne supporait pas, c'était le froid. Alors durant l'hiver il restait dans son appartement, à regardait les flocons tombés doucement, cette danse éphèmére qui le berçait tandis que ses prunelles vertes les fixaient. Il lui était arrivé, à plusieurs reprise, de s'endormir en fixant les flocons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Dim 14 Nov - 2:38

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

- New-York... Sous la neige ?
- Hé bien... C'est d'accord, je n'ai jamais vu New-York sous la neige, ça sera donc notre première fois à tous les deux !

J’étais content même si je savais qu’à partir de maintenant je devrais travailler encore plus dur pour être sûr d’avoir finis tout ce que j’ai a faire à temps. Je continuais de marcher tout autour de la fontaine sans m’arrêter. J’adore la neige. Juste en pensant à elle, je me rappelle de tellement de choses. Les batailles de boules de neiges avec mes sœurs, mes amis, Swann et moi ou encore le bonhomme de neige que faisais chaque année mes sœurs. Elles faisaient un concours pour voir lequel tiendrait le plus longtemps ! Les anges de Noël aussi que l’on fait dans la neige toute ses choses. Qui dit neige dit aussi glace. Je ne parle pas seulement des stalactite accrochés aux toits des maisons mais surtout aux patins à glace. Une partie du lac gèle toujours pendant cette saison ; du coup on allait toujours faire du patin à glace. J’adore en faire et s’en me vanter je suis plutôt doué ! Je gagnais assez souvent aux cours sur la glace. C’était vraiment amusant... J’étais encore un enfant innocent qui rêvait à tord et à travers. L’année dernière lorsqu’il neigeait, j’allais souvent dehors regarder les flocons tombés. Je m’allongeais dans la neige en pensant à ce que je pense aujourd’hui mais comme vous vous y attendiez sûrement, je me fichais d’être malade. Mes larmes gelées déchiraient mes joues sous une tristesse infini. Une fois l’infirmière en chef m’a vu allonger dans ce blanc parterre. Au départ je suis partis en courant mais bon deux après on m’a fait appeler à l’infirmerie. J’ai sortis une excuse ou plutôt un mensonge. C’est simple pour moi de mentir ! Elle m’a crut, a prit ma température pour voir si j’avais de la fièvre mais donc et j’ai pu repartir. Du coup je me méfie mais ce n’est pas pour autant que j’ai arrêté de m’allonger sous la neige, je me suis juste caché des regards qui ne peuvent comprendre. Je n’ai pas promis que je ne le ferais plus, je l’ai juste fais croire. Je me demande si pour quelqu’un comme moi qui a été souillé, mourir allongé de cette blanche et belle neige est possible. Même s’il y a beaucoup de différentes manière de mourir, je me dis qu’au moins ce n’est pas le noir profond du néant que je verrais en dernière, mais la neige blanche et pure... Enfin assez parler de ça, ce n’est guère ma préoccupation pour l’instant et même si vivre est dur jours après jours je veux quand même voir New-York sous la neige ! Je demandais alors :

_ Tu aime la neige ? Moi, je l’adore. Cette chose étrange mais d’un blanc pur et doux ... J’aime bien la regarder tomber. En parlant de neige, tu sais faire du patins à glace ? Moi j’adore en faire !

Je me répète un peu je sais mais bon on y peut rien ! Mais c’est quand même amusant de parler de neige, alors qu’il fait grand beau. Pour tant si je ferme les yeux, je l’a vois cette neige. Tombée doucement et recouvrir tout de son voile blanc. Je m’arrêtais de tourner mais restais debout et demandais :

_ Je ne sais pas si je peux me permettre de poser cette question mais est-ce que la neige te rappelle des personnes que tu connais ou que tu as connu ?

Moi ça me rappelle beaucoup de monde. Même si Senna me retourne la question, il n’aura sûrement pas une réponse attendu. Je réponds sans répondre ou par une question la plus part du temps. Je ne parle pas de moi parce que j’aime pas et du coup laisse planer autour de moi un certain mystère cacher derrière un tendre et beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Lun 6 Déc - 2:00

Un point imaginaire avait pris une place importante chez le démon qui désormais ne le lâchait plus. Ses pensées l'avait assaillis tandis qu'il réfléchissait à son voyage à New-York avec Gabriel. Un voyage sous la neige, placé sous le signe des fêtes de fin d'année. Forcèment. Car la neige était souvent synonyme de Noël ou nouvel-an. Le genre de fête que l'on fait en famille, ou avec des amis proches. Gabriel marchait toujours autour de la fontaine, tournant en rond derrière le démon qui semblait complètement captivé par un point invisible. Ou du moins inconnu d'autrui, seul lui savait où il se trouve exactement.

_ Tu aime la neige ? Moi, je l’adore. Cette chose étrange mais d’un blanc pur et doux ... J’aime bien la regarder tomber. En parlant de neige, tu sais faire du patins à glace ? Moi j’adore en faire !

La neige ? Boh il n'y avait jamais vraiment pensé. Etant enfant il aimait s'y amusait avec sa soeur ainé, mais plus maintenant. Il avait perdu le goût des jeux enfantins d'avant. Les jeux qui lui plaisait avant n'était plus que de vagues souvenirs d'antan. Il réfléchissait tout de même un instant, pour essayé de se rappelé à peu près à quelle date il avait pour la dernière fois jouait avec cette masse froide et blanche. Non, vraiment, il ne se souvenait vraiment pas de cette fameuse date. Rien ne lui venait, enfin si, une vague image où il envoyait une ribambelle de boules de neige en direction de sa soeur, il devait à peine avoir douze ans, peut-être plus. C'était le temps où il était encore joyeux et enfantin.

- Je n'aime pas particulièrement la neige. Disons que je n'aime pas le froid donc cela va de soi. Mais il est vrai que j'ai déjà aimé faire des batailles de boule de neige.

Oui, à bien y réfléchir c'était une des rares fois où cette matière pure lui avait plu, quand il était jeune, qu'il s'amusait avec Tarja à jouait dans la neige. Faire un bonhomme de boule de neige, des anges dans la neige ou même juste s'amusait à se bataillais avec. C'était les moments complices qu'il avait partagés avec sa soeur ainée. Celle qui avait toujours était là pour lui, mais à qui il avait malgré tout tourné le dos. Lorsqu'il avait quitté définitivement le domaine familiale.

_ Je ne sais pas si je peux me permettre de poser cette question mais est-ce que la neige te rappelle des personnes que tu connais ou que tu as connu ?

Oh que oui. Son père, sa mère même et sa soeur surtout. Sa belle soeur aînée qu'il adorait. Avec qui il partageait tout, oui vraiment tout. Tout et n'importe quoi. Son premier amour, sa première fois même, sa bisexualité, son goût pour la drague et son envie de toujours plaire. Oui, toute ces petites choses qui faisait de Senna un jeune homme dragueur et sûr de lui. Sa soeur savait absoluement tout de lui, c'est d'ailleurs la seule personne vraiment capable de le comprendre complètement.

- Oui, ma soeur aînée. Tarja Hill. Avec elle c'était une fusion fraternelle, je lui disais absoluement tout, elle sait tout de moi. Elle me connaît mieux que quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Lun 6 Déc - 4:53

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

- Je n'aime pas particulièrement la neige. Disons que je n'aime pas le froid donc cela va de soi. Mais il est vrai que j'ai déjà aimé faire des batailles de boule de neige.

Moi même si j’adore la neige, on ne peut pas dire que j’étais fan des batailles de boules de neiges. J’en ai fais mais je suis bien trop calme pour ce genre de choses. Je comprends que lorsqu’on aime pas le froid aimer la neige c’est assez difficile ! J’ai passé tellement de temps dans cette neige tellement froide avec telle ou telle personne. Enfin c’était surtout avec mes sœurs ou avec Swann bien sûr ! En pensant à la neige, cela me fait penser aux fêtes comme Noël, le nouvelle an et même mon anniversaire qui est le 13 décembre. Mes pensées dérivaient alors sur mon 17ème anniversaires et la nuit du 24 au 25 Décembre. Je chassais vite ses pensées avant de devenir rouge comme pas possible. Pourquoi devenir rouge ? Je pense que c’est facile à deviner ! En tout cas j’aimerais pouvoir revenir à cette époque avec Swann. Ce serait tellement bien ! Je posais ensuite ma deuxième question et voilà ce que me répondis Senna :


- Oui, ma sœur aînée. Tarja Hill. Avec elle c'était une fusion fraternelle, je lui disais absolument tout, elle sait tout de moi. Elle me connaît mieux que quiconque.
_Habituellement je ne parle jamais de moi mais ta grande-sœur ressemble aux miennes. Enfin pour dire j’ai quatre sœurs au totale. Une grande et trois petites. J’ai grandis qu’avec des filles qui me connaisse par cœur et c’est réciproque !

Mon dieu avec n’importe laquelle de mes soeurs, on aura tout fait. Quoi que celle qui m’embêtaient le plus étaient Mélody la dernière et Marilyn l’avant-dernière. Quant à Emily la benjamine c’est moi version fille. Et l’ainée de nous tous Victoria, la plus calme de mes sœurs mais aussi la plus timide et maladroite ! Je n’ai grandis qu’avec des filles et ça ne me gêne pas. Même si du coup j’ai quelque manière assez féminine mais je m’en fiche pas mal...
Je regardais mon reflet dans la fontaine. Je regardais mes yeux si triste alors que malgré tout à l’instant présent je souriais. Mes yeux bleu-vert de la même couleur que mes cheveux. Je passais ma main dans l’eau et brouillait mon reflet puis regardais le ciel si clair aujourd’hui. Ne pensons pas à des choses qui pourraient me faire pleurer surtout pas maintenant ! Malgré tout souvent je ne peux m’en empêcher. Je regardais le ciel si clair aujourd’hui et si ensoleillé. C’est tellement rare que je ferais mieux d’en profiter. Bon en même temps on peut dire que bientôt le soleil se fera plus rare puisqu’on arrive dans une période plus froide. Malgré ce beau soleil une petite brise passait faisant bouger mes cheveux. Enfin l’instant d’après je remis l’une de mes mèches derrière mon oreille pour éviter qu’elle me gêne la vue. Je regardais ensuite Senna, qui fixait un point imaginaire. Je dirigeais mon regard vers là où il regardais puis le regardais à nouveau. Je dis ensuite :


_ En pensant à la neige, ça me fait penser à Noël. Si on devait t’offrir quelque chose pour Noël, que voudrais-tu si tu pouvais choisir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senna Hill
Le Sourire du Démon

Fuckin's Addict
(Rose sort très très vite)



▐ Ton Age : 21 ▐ Rp : 2
Féminin « Messages » : 195
« Two Perso » : Yoko Kurama et Makkura Akuma
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Mar 14 Déc - 2:23

Un court instant, Senna avait fermé ses yeux vert, se concentrant sur le souvenir de sa soeur. Tarja... Cette belle jeune femme blonde, pleine de vie. Comme elle lui manquait, c'est une des seules raisons pour laquelle le démon serait rentrer chez son père. Mais comme lui avait dit sa soeur avant qu'il ne parte, il ne devait pas se soucier d'elle pour le moment, son bonheur importait peu. Tarja avait choisi de resté vivre avec son père, c'était son choix après tout.

_Habituellement je ne parle jamais de moi mais ta grande-sœur ressemble aux miennes. Enfin pour dire j’ai quatre sœurs au totale. Une grande et trois petites. J’ai grandis qu’avec des filles qui me connaisse par cœur et c’est réciproque !

Cette phrase enleva un sourire à Senna. Il s'imaginait, lui, vivant au milieu de quatres filles. L'une plus âgée, Tarja en somme, et trois plus jeunes. Hélas, après sa naissance l'idée d'avoir un petit frère ou une petite soeur c'était envoler. Même si son père s'était remarier, le démon n'aurait jamais accepter l'autre femme et l'enfant. C'était ainsi, sa mère était sa mère, et aucune autre femme n'était en mesure d'assumer ce rôle.

- Après ma naissance, mes parents n'auraient pas pu avoir un troisième enfant. C'était donc une certitude que nous ne resterions que deux. Tarja et moi.

Oui, Shine, sa mère, était morte peu de temps après avoir accoucher de Senna. Et c'était de sa faute, bien entendu, si elle était morte. A entendre son père, c'était uniquement la faute de Senna. S'il n'était pas né, Shine serait toujours vivante et vivrait toujours auprès de son mari, Don. Cet homme qui avait tout simplement pourrie la vie de Senna. C'était la raison principale à son départ prématuré. Le démon lâchait alors un soupir, tout ces souvenirs qui lui revenaient en mémoire avait le don de l'irrité légèrementr. Il n'aimait pas faire autant réfèrence au passé mais il y a des fois où il est bon de le faire. On ne sait jamais, peut-être que certains détails chaleureux auraient pu faire leur apparition soudainement.

_ En pensant à la neige, ça me fait penser à Noël. Si on devait t’offrir quelque chose pour Noël, que voudrais-tu si tu pouvais choisir ?

Qu'est-ce qu'il voudrait pour Noël ? La question était ambiguë. Il souhaiterais une chose impossible. Juste cette chose. Celle de revoir sa mère, de la ramenait dans ce monde. Oh bien sûr, il y aurait une façon de la ramener. Celle de faire appele au Comte Millénaire, mais c'était une façon frauduleuse et qui en plus n'apportait pas satisfaction puisque Senna aurait du donner sa vie en échange. Décision égoïste certes, mais il voulait retrouver sa mère tout en restant vivant lui aussi.

- Qu'est-ce que je voudrais hein ? Une chose impossible : ma mère.

La réponse était sortie toute seule, un sourire naïf et enfantin sur les lèvres. Le genre de sentiment que le démon ne ressentait que peu de fois. Et encore, il se demandait lui-même s'il avait déjà ressentit un sentiment de quiétude enfantine. Une innocence naïve et menteuse. L'innocence que tous possèdent lorsqu'il est enfant. Même les Noah, durant leur vie humaine, devait posséder cette partie d'innocence éphémère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ] Jeu 16 Déc - 5:52

✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

Je dirigeais mon regard à nouveau vers le ciel et puis décidais ensuite de fermer mes yeux. Un tout petit sourire aux lèvres en repensant à mes sœurs et tout ce que l’on a fait tout les cinq ensembles ! Je rouvris les yeux doucement lorsque Senna avait dit :

- Après ma naissance, mes parents n'auraient pas pu avoir un troisième enfant. C'était donc une certitude que nous ne resterions que deux. Tarja et moi.

J’avais supposé qu’il devait y avoir une raison bien triste à cela. Mais je ne cherchais pas à savoir laquelle. Il y a des choses qui ne se demande pas, ne se dis pas et font bien trop mal juste en y repensant. Donc souvent il est mieux de ne pas demander et d’attendre la réponses. J’ai bien remarqué que certaines personnes font la même chose avec moi, elles attendent en espérant que je dise quelque chose. Mais elles peuvent continuer d’attendre je ne dirais rien. Pareil pour les personnes qui me forcent, ça va même dans le sens contraire. S’ils veulent obtenir quelque chose, je le donnerais moi-même au moment où j’en aurais soit le courage soit l’envie ou même les deux. Sortant de mes pensées, je regardais à présent droit devant moi, fixant moi aussi un point invisible mais si attirant. Ensuite je posais à Senna ma question sur ce qu’il voudrait pour Noël et voici ce qu’il me répondit :

- Qu'est-ce que je voudrais hein ? Une chose impossible : ma mère.

J’en concluais que sa mère n’était déjà plus de ce monde. En parlant de maman et même de parents ça me fait penser que je ne me rappelle vraiment rien des miens sauf ce que me racontais ma tante. Je ne sais même pas s’ils sont vivants ou non. Je répondis à Senna :

_ Pour tout te dire je comprend dans un sens. Je comprend aussi le faite de vouloir quelque chose d’impossible. Quelque chose que l’on ne pourra jamais avoir quoi que l’on fasse. Personnellement je ne sais pas ce que je veux mais je le sais en même temps…


Je suis quelqu’un de très confus et il est assez difficile de me comprendre parfois. Je veux et ne veux pas, je sais et je ne sais pas. Que des choses comme cela. Je n’arrive pas à me décider définitivement mais une fois que je me suis décidé, cette décision est définitive et il est rare que je revienne dessus. J’y pense longuement avant de choisir donc souvent c’est définitif. Je me concentrais à nouveau sur Senna puis finis par dire :

_ Même si cela n’existe pas, quel serait ton Noël parfait ?

Je pose beaucoup de questions sur Noël mais pourtant je ne suis pas spécialement accros à cette fête. En vérité elle m’ennuie un peu. Tout ce que j’aime c’est passé du temps avec celui que j’aime et c’est tout. Je me fiche bien du reste, tout cela n’est qu’accessoires. Après tout même si tout est réunis pour être parfait s’il n’y a pas ce que l’on veut, cela ne peut-être parfait. Je crois que le Noël que je préfère pour l’instant c’est celui de mes 17 ans. Je ne dirais pas pourquoi, c’est beaucoup trop personnel et cela ne regarde que moi, même si avant cela regardait Swann aussi. Maintenant je ne sais plus vraiment, je n’ai plus envie de fêter quoi que ce soit. Ce n’est plus intéressant. Surtout lorsque l’on doit fêter tout cela seul. Il a d’autres membres de la congrégation qui organise parfois ce genre de chose avec tout les membres mais moi ça ne m’intéresse pas. Je préfère, même, rester dans ma chambre, seul. Cette année, je ne sais pas encore ce que je vais décider de faire. On verra bien le moment venu ce que je voudrais faire. En tout cas, je sais que je ne vais fêter Noël et que je n’ai pas l’envie de rester à la congrégation. J’ai envie de voir quelqu’un extérieur à la congrégation. Quelqu’un avec qui je sais que je vais passer un bon moment. J’ai déjà des personnes en tête une précisément mais je ne dirais pas qui ! Puis je demandais curieux :

_Si tu devais passer Noël avec des personnes autres que ta famille tu voudrais y fêter avec qui ? … Dis-moi si tu en marre de mes questions !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ]

Revenir en haut Aller en bas

Petite sortie dans les rues de Londres [Pv : Senna ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: « CITIES» :: B.I.G ● T.R.I.P-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | D.Gray-Man RPG