AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Sia Alehandra // Calamité Scientifique .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Sia Alehandra
La Calamité Scientifique Zzz..

« Être le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est mieux encore ♥️ »



« Une journée commence mal quand le bain est plus chaud que le thé . »

▐ Ton Age : 22 Féminin « Messages » : 19
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: F .
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 8:21


Sia Alehandra


© Anarchy Stocking .
C’est facile d’être une héroïne quand on a que ça à faire . Moi je suis occupée .
# FICHE D'IDENTITÉ :

PRÉNOM(S), NOM - Sia Vladislava Alla Alehandra .
SURNOM - Calamité Scientifique .
ORIGINES - Russe .
DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE - 15 décembre, Russie (Viazma, Oblast de Smolensk), 25 ans .
SIGNE ASTROLOGIQUE - Sagittaire .
ORIENTATION SEXUELLE - Tout ce qui lui importe, c’est de s’amuser . Alors tout lui va .
PARTICULARITÉ - Si on lui retire ses bonbons, elle mord .
VOS LIEUX DE RÉSIDENCE - La Congrégation .
CAMP - Scientifiques .
UNE PROFESSION EXERCÉE ? - Scientifique .
RANG DE DÉPART - F .

# SCIENTIFIQUE .

PLACE OCCUPÉE- Scientifique folle .
UN COMMENTAIRE À FAIRE SUR VOTRE INTENDANT KOMUI LEE ? - Komui Lee ? Il est à mon service ? Non ? Ah . . . Tant pis . J’espère qu’il est amusant .

# BEHIND THE SCREEN

PRÉNOM - Laetitia .
AGE - 14 ans .
SEXE - I'm a girl ♀ !
DOUBLE COMPTE ? Non .
NIVEAU RP - Euh . . . Passable ? Non allez, Disons C . Ou même C+ . Non allez, A *SBAF* .
UNE REMARQUE SUR LE FORUM - Tout simplement superbe .
VANILLE OU CHOCOLAT ? - Mmmh . . . Le chocolat est mon plus grand amour, mais la vanille est un doux réconfort .
CODE - VALIDE PAR LAVI. Qui te souhaite le bienvenue au passage !


MY STORY


Physique .

Une jeune fille de bonne famille, une ravissante enfant, une sale pimbêche, nombreux sont les qualificatifs que les gens lui donnent . La vérité est tout autre . C’est une belle jeune fille de bonne famille, mais une sale garce . C’est vrai . Son physique penche plus vers la jeune fille élégante, mais quelques indices nous permettent de déterminer son sale caractère .
La couleur de peau de Sia est légèrement plus pâle que la moyenne . Rien d’extraordinaire, mais une seule petite différence, même minime, suffit à la rendre unique . A ses yeux du moins . Le problème avec une peau pâle, c’est qu’elle prend très rapidement des couleurs . Et la petite Baronne ayant fâcheusement tendance à se mettre en colère ou à avoir très peur, elle passe rapidement du rouge au bleu, puis au vert . C’est un peu effrayant pour ceux qui ne la connaisse pas, mais on s’y habitue .
Un conseil pour ne pas la faire devenir toute rouge, justement : ne lui parlez pas de sa taille . Elle a 25 ans, mais elle est petite . Très petite . Trop petite, à ses yeux, mais elle ne l’avouera jamais et se contentera d’exploser . Sa taille exacte doit avoisiner les 1m50/55 . C’est vous dire . C’est pour ça que certaines personnes disent qu’elle ne regarde pas les gens de haut . Elle le ferait avec plaisir, mais elle a un peu de mal .
Ce qui augmente encore son apparence de gamine, c’est que son poids est parfaitement proportionnel à sa taille . Elle pèse environ 45kg . Autrement dit, pour 1m50, le poids idéal . Non pas qu’elle serait mieux petite et graisseuse, mais ce poids ne sert qu’à lui confirmer sa taille . Pourtant, ce n’est pas son régime qui la laisse si mince . Non, elle mange tout le temps . Elle ne s’arrête jamais . Elle a toujours deux ou trois bonbons dans la poche, mange des gâteaux et autres pâtisseries entre chaque repas et ne se prive pas pour autant de manger comme un chancre lors des vrais repas . Sans oublier la pause thé et petits gâteaux du réveil, du matin, de onze heures, du midi, de trois heures, de l’après-midi, de cinq heures, du soir et de la nuit .
Si on regarde un peu plus en détail, elle est vraiment jolie . Son visage fin, qui se termine par un menton pointu, porte des pommettes semblables à celles des enfants . Ses cheveux . . . Ses cheveux sont une de ses particularités . Peu de gens ont les même . Ils sont même uniques . Suite à une expérience ratée, dans sa jeunesse en Empire russe, ils ont été décolorés en un violet prune assez rare . Mais ce qui fait qu’ils sont différents de tout ces cheveux teints, c’est ses arrière-cheveux . La triste histoire de ces arrière-cheveux ? En voyant la couleur prune de ses cheveux, la mère de Sia décida de les teindre en sa couleur naturelle . Autrement dit, noirs . Après une des nombreuses crises de la petite Baronne, la coiffeuse accepta de les lui teindre en rose clair . Mais la gamine fut si insupportable qu’elle démissionna après avoir terminé l’arrière de ses cheveux . La Baronne mère ne put trouver quelqu’un pour arranger ce mélange de couleur, et sa fille garda infiniment ces cheveux étranges . Le plus mystérieux, c’est que même ses nouveaux cheveux, ceux qui ont poussés après la catastrophe, étaient violets et roses . Pour ce qui est de leur taille, ils atteignent largement son bassin et ils n’est pas rare qu’elle s’assoie dessus . C’est peut être une des raisons pour laquelle ils sont constamment en pagaille . Une frange droite se pose devant ses yeux .
Passons justement à la partie de son visage qui attire le plus l’attention (ses cheveux mis à part bien sur) : ses yeux . Le problème avec ses yeux, c’est qu’il y a deux façons de les voir . Ceux qui ne font que croiser son regard verront de grands yeux naïfs, avec différentes teintes de verts ou de bleus . Mais si on regarde mieux, on s’aperçoit qu’ils sont allongés, très féminins, et d’une seule et unique couleur : bleu ciel . On ne peut pas vraiment discerner la pupille noire sous ce bleu envoûtant . Le côté naïf de ses yeux n’est pas pour autant remplacé par une trace d’intelligence, malheureusement . Peut être qu’il s’y ajoute un peu d’arrogance, par contre . Ce qui renforce le côté féminin de ses yeux, c’est ses longs cils . Elle y ajoute bien sur du mascara pour qu’ils paraissent plus longs, mais ils sont naturellement assez volumineux . Ils sont subtilement mis en avant par du crayon noir . Ses sourcils, eux, sont les derniers vestiges de ses cheveux noirs . Plutôt fins, ils ne sont pas différents de ceux des jeunes filles habituelles .
Pour en finir avec son visage, il nous reste à parler des éléments qui n’attirent pas l’attention . Son nez, par exemple, est fin et plutôt petit, rien d’exceptionnel donc . Sa bouche, fine elle aussi, n’est jamais maquillée . On pourrait néanmoins le croire quand elle vient de terminer une sucette . Elle recouvre des dents toujours blanches et sans caries, malgré toute les sucreries qu’elle mange et le peu de fois où elle prend la peine de se les laver . Sa langue, elle, est souvent multicolore, Sia ayant une attirance étrange pour les bonbons colorés . Ses oreilles, enfin, sont constamment cachées par ses cheveux . Elles sont très légèrement pointues en leur bout .
Un de ses complexes réside en son corps . En effet, il semble avoir décidé de ne pas continuer sa croissance . Même ses pieds sont tout petits ; elle fait du 36 . Ses jambes sont les seules qui ont décidé d’être grandes . Elle sont fines, peut être un peu trop même, et élégantes . Elle a de petites fesses de gamine, douces comme celles des bébés . Son ventre plat est très peu musclé, et un seul petit coup dedans suffit à la plier en deux . Mais personne ne serait assez méchant pour faire ça . . . Enfin . . . Hum . S’il y a une chose dont elle est fière dans son corps, c’est sa poitrine . Elle n’est pas extraordinaire, mais est tout de même assez imposante . Le problème, c’est qu’elle a tendance à mettre des vêtements qui cache son volume . Ses bras sont assez longs, et musclés comme des flans aux pruneaux . Ils paraissent normaux jusqu’à ses poignets . Ceux-ci son affreusement maigres . On peut y discerner tout ses os, qui ressortent comme si son poignet était cassé . C’est peut être la partie de son corps la plus vulnérable, c’est pour ça qu’ils sont constamment cachés par des bracelets ou des gants . Nous en venons enfin à ses mains . Elles sont fines et lisses, n’ayant jamais été confrontées à des travaux manuels très difficiles . Se ongles manucurés sont vernis de noirs tout le temps, pour faire plus joli .
A présent, attaquons nous à la surface . Son style vestimentaire est plutôt dans le gothic-lolita . Elle adore les robes sombres, habituellement noires, avec de la dentelle blanche, mais qui restent nobles et élégantes . Il y a un élément sans lequel vous ne la verrez jamais : ses chaussettes . Toujours rayées, souvent violettes et bleues ou violettes et grises, parfois par deux, certaines fois seules . Elles montent toutes environ jusqu’au milieu de ses cuisses et ont des épaisseurs différentes par saisons . Ses bras, particulièrement ses poignets, sont aussi très souvent recouverts . Il arrive qu’elle y mette de simples bracelets (elle a un faible pour les bracelets à clochette), de longs gants de couleurs variées ou des créations uniques ressemblant à des manches de pulls sans le pull, et attachées par des lacets . Etant d’une nature très coquette, Sia ne sort pas sans bijoux . Ses colliers sont toujours collés à son cou, ses boucles d’oreilles sont toujours discrètes et elle ne met de bracelets que si elle n’a pas de gants ou de manches . Elle est constamment en robe et ne porte jamais de veste . Il y a souvent quelques miettes sur ses vêtements, preuve parmis tant d’autres qu’elle mange tout le temps . Il y a des poches intérieures ou extérieures mais très discrètes sur sa robe, pour contenir tous ses bonbons . Pour ce qui est de ses chaussures, elle opte la plupart du temps pour des chaussures noires classiques, avec des semelles de plusieurs centimètres, pour paraître plus grande . Niveau accessoire, elle a également toujours quelque chose dans ses cheveux . Ca peut être un nœud, une fleur ou même un papier de bonbon .
Pour finir avec son physique, nous allons découvrir ses petits tics et manies . Lorsqu’elle est stressée ou gênée, elle a tendance à passer une mèche de ses cheveux derrière son oreille et à passer sa langue sur ses lèvres . Lorsqu’elle est en colère, elle mange plusieurs bonbons ou des morceaux de sucre à la suite . C’est assez particulier de la voir gober du sucre ainsi . Quand elle s’ennuie, elle suçote une sucette et regarde les autres sans cligner des yeux . Quand elle est en pleine réflexion, elle fait tinter les clochettes à son poignet ou claque sa langue sur son palet . Ca en énerve plus d’un . Elle a l’habitude de marcher en sautillant quand elle est heureuse, ce qui n’arrange pas son côté gamine . Pour terminer, elle a un tic qui consiste à faire bouger ses doigts comme sur un piano lorsqu’ils sont posés sur une surface plate, et ce toute les deux minutes environ .

Psychologique .

Pour ce qui est de la psychologie de la petite Baronne ! L’esprit de Sia n’est pas vraiment compliqué, mais pour ce qui est d’expliquer ses sautes d’humeurs, c’est une autre affaire . Car le trait principal (et certainement le plus problématique) de son caractère, c’est qu’elle est lunatique . Elle pourrait se lever de la meilleure humeur du monde et se mettre à vous crier dessus tout à coup sous prétexte que vous avez fait une tâche au tapis de sa grand mère . Mais c’est comme la couleur changeante de son visage, on s’y habitue à la longue .
Avec ses amis comme avec les inconnus, elle est ouverte, sociable et très extravertie . Limite hyperactive, elle a de fortes tendances à courir ou sautiller pour se déplacer . Son caractère est fortement gamin et elle est pleine d’une joie de vivre très rare chez les adultes . Ce qui la différentie de la plupart des gens de la Noblesse, c’est qu’elle a une vraie personnalité, et qu’elle n’hésite pas à montrer ses émotions . Elle n’essaiera pas de cacher sa tristesse ou sa colère, elles apparaîtront sur son visage et dans chacun de ses mouvements . Elle dit ce qu’elle pense et elle pense ce qu’elle dit, sans pour autant être impolie . Elle adore rire et s’amuser, ce qui la rend espiègle et blagueuse . Le problème, c’est qu’elle ne pense pas vraiment aux autres dans ses actions, ayant été élevée comme la seule personne importante de ce Monde . De ce fait, on dit d’elle qu’elle est nombriliste et égoïste . Ce n’est pas entièrement faux d’ailleurs . Mais il lui arrive parfois d’avoir très envie de faire plaisir à quelqu’un, et elle pourra se mettre en quatre pour y arriver . Pas forcément de la bonne manière, mais elle essaiera . Mais elle n’est pas parfaite, n’exagérons rien . Par exemple : elle est extrêmement capricieuse . On n’en croise pas tous les jours des caprices comme les siens ! Tant mieux d’ailleurs . Pour la petite anecdote, lorsqu’elle vivait encore avec ses parents en Empire russe, en pleine crise d’adolescence, elle a voulu avoir un palace pour elle seule . Et bien après trois heures de cris, de fracas de vases et de livres sur les murs, ses parents lui donnèrent la clé de leur plus grande demeure avec l’espoir qu’elle y resterait un bon moment . Lorsqu’elle n’a pas ce qu’elle veut, elle pète un câble, pleure, brise des objets, . . . Il lui arrive même de retenir sa respiration jusqu’à ce qu’on accède à son désir . Immature vous dîtes ? Très légèrement .
Sia a été élevée dans l’idée que le simple Peuple était dangereux . Son père ayant fait la Guerre de Crimée, il lui conseilla plusieurs fois de faire attention à tout le monde . A force de bourrage de crâne, elle en vint même à s’informer sur ses serviteurs . Légèrement paranoïaque, elle est très méfiante envers ses rencontres . Le problème c’est que les convictions de la Baronne ne durent jamais très longtemps . Aussi, si on l’amadoue avec une sucrerie, lui raconte un mensonge gros comme le Monde ou la fait rire, on peut devenir son meilleur ami . Oui, elle est très crédule . Ses rapports avec ses collègues de travail sont assez différents de ceux qu’elle a avec ses amis . Pour tous ceux qui ont atteint dans sa tête le rang de « supérieur », elle est conformiste, respectueuse, et peut même devenir soumise si elle se sent menacée . Avec ses subalternes, au contraire, elle est dominatrice, sadique et très autoritaire . C’est pourquoi on ne lui met que rarement des subalternes . Pour tous ceux qui sont de son rang, elle les considèrera soit comme des amis, soit comme des gens à croiser sans faire attention, soit comme des menaces potentielles . Suite à quoi des relations collantes et bruyantes, indifférentes ou « je-me-cache-derrière-une- colonne-quand-je-te-vois » .
Et là, nous revenons forcément à son éducation . Car oui, ayant été élevée dans la Noble famille Alehandra de l’Empire russe sous le titre de Baronne, elle a reçu une éducation stricte . Elle a donc beaucoup de culture générale . La jeunesse Noble russe, à cette époque, se doit trois choses : la maîtrise des principales langues européennes, celle de la distinction et un peu d’éducation militaire (comprenant principalement la stratégie, la discipline et le courage) . Par conséquent, elle parle couramment russe, polonais, suédois, finnois, allemand et quelques dialectes russes probablement inutiles . Elle joue du piano et du violon . Elle sait également chanter, dessiner, et peindre . Et oui, c’est dur d’être Noble . Pour ce qui est de son éducation militaire . . . Disons que son père avait engagé pour cela un ancien collègue commandant, qui réussit à lui inculquer l’art de la discipline . Vint ensuite le tour de la stratégie . Mais l’esprit de Sia semblait plus intéressé par sa sucette que par l’emplacement des troupes par rapport à l’inclinaison du soleil, donc le Commandant passa au courage . Mais au moment où il sortit un pistolet pour lui faire une démonstration, la Baronne se cacha sous la table, et il partit en criant qu’elle n’allait pas succéder à son père dans l’armée et qu’elle était un cas désespéré . Ses parents renoncèrent à l’idée lorsqu’ils la virent monter sur un arbre à l’aboiement d’un chien . Oui, vous avez bien compris, elle est, en plus de méfiante et paranoïaque, affreusement lâche . Elle a une peur irrémédiable du danger . Pour elle, à partir du moment où ça risque d’être douloureux, ça ne vaut pas la peine de rester là . Elle a apprit, à la place du tir et de la stratégie militaire, à se dissimuler dans les feuillages et à courir vite . Grâce à son enfance pourrie gâtée, elle est également devenue très possessive, très jalouse . Si quelque chose (ou quelqu’un, tout dépend) est à elle et que quelqu’un tente de le lui voler, malgré son manque évident de courage, elle le défendra bec et ongles . Jusqu’à ce qu’elle décide de le détruire pour que personne ne l’ait . Elle est aussi devenue très utopiste . Un peu trop . Elle croit cœur et âme au prince charmant (qui l’emmènera un jour sur son beau cheval blanc), par exemple . Mais avant de trouver le bon, elle s’amuse avec d’autres .
Il y a un dernier point que nous allons souligner de son caractère . Elle n’a pas de logique . Ou disons, elle n’a pas la même logique que nous . La sienne s’approche plus du non-sens en fait . C’est pourquoi la plupart des gens ne suivent pas toujours ses idées . Elle ne fait pas ça pour paraître intelligente, elle pense réellement ainsi .
Passons ensuite à ses petites faiblesses . Elle ne supporte pas être dans une pièce, seule, et dans le noir . Elle a peur du noir, de la solitude, et est légèrement claustrophobe (peur des petits espaces) . Elle a également une certaine réticence envers elle-même . Pourquoi ? Aucune idée . Est-elle devenue paranoïaque au point d’avoir peur d’elle-même ? Ou alors est elle juste légèrement dérangée ? Faîtes-vous votre idée, un peu d’autonomie ne fait pas de mal . Une autre peur un peu plus rare, un peu plus personnelle . Elle est traumatisée par les vieilles dames élégantes avec une canne, un bout de bois ou pire, une règle . La règle seule suffit à lui faire peur, en lui rappelant de mauvais souvenirs . Pour lui apprendre le piano, ses parents avaient engagé une vieille dame stricte, pour ne pas que Sia lui fasse de crises . La manière plutôt brutale qu’avait cette femme d’apprendre l’art du piano consistait à taper sur les doigts de la petite Baronne à chaque fausse note . Ca suffit à traumatiser une gamine habituée à avoir tout tout cuit dans sa bouche, des règles et des vieilles dames . Elle ne prend pas vraiment de plaisir à jouer de piano par cette faute, non plus .
Ensuite, la petite Alehandra stresse à partir du moment où elle risque d’être en retard, où elle est poursuivie ou bien lorsqu’il y a beaucoup de silence . Ces silences peuvent aussi la gêner, tout comme les compliments qu’on lui fait .
Nous finirons sa psychologie par ses goûts . Elle adore les bonbons, les sucreries, les pâtisseries . . . Surtout lorsqu’elles sont accompagnées de thé . Elle apprécie le silence uniquement lors de ces pauses thés, qui sont assez fréquentes, ou lors des repas civilisés . Si il y a quelque chose à savoir sur Sia, c’est qu’elle n’est absolument pas pudique et qu’elle est assez tactile, aussi adore t’elle les câlins (et plus si affinités) et qu’elle a tendance à prendre la main de n’importe qui juste pour sentir une chaleur corporelle . La chaleur corporelle justement, tout comme le parfum corporel, elle les aime surtout parce qu’ils lui rappellent qu’elle n’est pas seule . Elle aime aussi les choses habituelles de la journée, comme la petite pluie du matin, la chaleur du réveil, les contes, les couleurs quelles qu’elles soient, le soir, la nuit, l’aube, . . . Son plus grand amour reste tout de même son pays d’origine, et les mélanges de substances chimiques qui produisent des choses étranges . Pour ce qui est des gens, elle aime ceux qui la choisisse dès le départ ou ceux qui lui résiste . Autrement dit, si vous fuyez, elle s’accrochera encore plus à vous .
Pour ce qui est de ce qu’elle n’aime pas . . . Le danger, bien sur, prend la première place, suivi de peu par la solitude . Elle est irritée par les gens qui la traite comme une gamine et par ses poignets qu’elle juge trop fins . Elle est effrayée par les chiens également . Pourquoi ? Lors de son enfance, elle rendit une énième visite à son ami Armin, en Allemagne . Pour la première fois, Solveig, la comtesse, les autorisa à sortir faire un tour . Ils allèrent alors dans la campagne allemande . . . avant qu’Armin ne se rende compte qu’il ne la connaissait pas du tout . Une fois bien paumés au milieu d’un champ, les deux gamins Nobles en train de se chamailler, ils croisèrent un troupeau de moutons . Ils s’arrêtèrent donc un instant, puis coururent vers le berger dans l’espoir qu’il avait une meilleure connaissance de la région qu’Armin . Mais le chien de berger qui aidait à garder le troupeau s’excita et devint super agressif parce que y’a pas intérêt à toucher à ses copains les moutons . Il donna don un coup de crocs dans l’air pour les prévenir, et les deux petits Nobles ultra-courageux sonnèrent la retraite et s’enfuirent en courant dans la direction opposée . Voilà tout . Un autre point à souligner : son reflet la dégoûte . Vraiment ! A partir du moment où elle ne peut plus éviter les miroirs, elle ne peut pas se regarder dans les yeux, elle ne veut pas se voir . C’est pour ça que tous ses miroirs sont petits et visent une seule partie de son corps . Comme beaucoup d’entre nous, elle trouve très désagréable de se lever tôt, et est donc elle-même assez désagréable au réveil . Elle a une certaine haine étrange des clowns blancs, les augustes, et elle même ne sait pas vraiment pourquoi . Sa logique pleine de non-sens la pousse à croire que des gens habillés tout en blanc sont méchants, surtout lorsqu’ils sourient en pleurant . Ce qu’elle redoute le plus, c’est d’être abandonnée . Lorsqu’on a peur de la solitude, ça se comprend, mais n’étant pas quelqu’un de très agréable, elle sait que ça pourrait arriver un jour ou l’autre .

Famille .

Konstantin Alehandra, né Konstantin Vladislav Lazar, grandit dans la Noble et Très Ancienne maison des Alehandra, sous le titre de Baron . Il fut élevé sous le règne d’Alexandre Ier et dans l’espoir du retour du gouvernement de Catherine II, comme tous les jeunes Nobles russes . Son éducation fut plus basée sur le côté militaire que sur le côté culture générale, aussi est-il devenu très rapidement un excellent combattant et un excellent stratège, mais un imbécile à la tête pleine de gruyère . Il est réservé, ne montre jamais ses émotions aux autres, et ne semble pas avoir envie d’être affectueux . Il est néanmoins très tendre avec sa femme, et c’est un papa gâteau d’une espèce très rare . Il accorde énormément d’importance au courage et à l’art du combat, aussi aurait-il été heureux d’avoir un fils (ou une fille d’un autre genre que Sia), mais il se satisfait mieux que personne de son sort . Il a fait la Guerre de Crimée aux côtés de Nicolas Ier et failli y laisser la Vie . Il rentra chez lui, le 30 mars 1856, perdant mais vivant . Ce fut ce soir là que fut conçue Sia .
Stanislava Alehandra, née Stanislava Nika Kristina Filipovitch, grandit quand à elle dans la Riche et Connue maison des Filipovitch . C’était le septième enfant d’une famille Noble de onze enfants . Sa famille fut anoblie par Catherine II et faisait partie de ses plus proches relations, soutenant de ce fait ses idées politiques . Elle fut éduquée par l’élite, devenant une femme très intelligente et totalement désintéressée par la Guerre . Elle rencontra Konstantin lors d’une des nombreuses soirées organisées par sa mère, et l’épousa trois ans plus tard, âgée de seulement vingt ans . Elle est fidèle à Catherine II et lui voue une admiration sans bornes depuis son plus jeune âge . Elle est pacifiste, gentille, affectueuse, attentive et ne vit que pour sa famille . Elle fut particulièrement touchée par la Guerre de Crimée, attendant dans la crainte son mari ou l’annonce de sa Mort . Lorsqu’il revint enfin, leur amour fut passionné . Neuf mois plus tard, la petite Sia Vladislava Alla Alehandra naissait, déjà aimée et choyée .




Dernière édition par Sia Alehandra le Mer 15 Déc - 6:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 8:27


TOUT CE QUI FAUT SAVOIR

Bonjour/Bonsoir et bienvenue sur le forum :
    D.gray man, le Réveil de Pandore

Je me présente, je suis un Membre du Staff. Étant le premier à commenter ta fiche (du moins de la Team ^^), je vais t'offrir un tuto complet de tout ce que tu dois savoir. Il s'agit de liens importants que tu dois "visiter" obligatoirement, merci de prendre le temps d'y lire les contenus :

~~~~
Par où Commencer ? ; Le Règlement est à lire car un code est caché. Le système de Combat est à lire car cela te permettra de bien compter tes points et d'en déterminer ton Rang. Une présentation de la Team est à lire pour connaitre tes chefs. Et enfin le Contexte est à lire pour que tu puisses correctement écrire ton histoire, ainsi que les deux derniers liens afin que tu sois au courant des intrigues déjà mis en place sur le Forum,

~~~~
Besoin de Renseignement ? ;

~~~~
Liens supplémentaire ? ; Tu ne peux pas être validé si ton avatar n'est pas correctement mis, un tuto t'explique la marche à suivre. Comment remplir correctement son Profil ? C'est aussi un petit topic pour t'aider. Si ça suffit pas car tu cherches des couleurs ou des symboles, clique sur les deux derniers liens.


~~~~
Information importante : Les Fondateurs, les Administrateurs et les Modérateurs s'occuperont de la validation de ta Fiche. Parfois, ils s'y mettent à deux par fiche. En période de crise, un seul se charge de toutes les fiches. Et puis aussi quelque fois, on est tous ensemble sur une même fiche, cela diffère par rapport à ce que tu as pu écrire et inventer.

Une fois que vous aurez terminé votre fiche, merci de l'avertir : à la suite de ce post, par MP ou tout simplement en mettant "Terminée" dans le titre du topic.

Une fois validée, vous pourrez voguer comme bon vous semble sur le forum. A vous les RPs. MAIS ATTENTION, PAS N'IMPORTE QUELS RPS, car si vous voulez participer à l'intrigue du Forum ou débuter un RP de Combat, il vous faudra passer par la fiche technique afin de bien mettre pied sur table vos compétences.


Voilà, finish, tu peux à présent te mettre entièrement à ton boulot. Bon courage et n'oublie pas que la team est là pour t'aider, on ne mord pas. ^^
Amicalement, Lavi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 8:59

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sia Alehandra
La Calamité Scientifique Zzz..

« Être le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est mieux encore ♥️ »



« Une journée commence mal quand le bain est plus chaud que le thé . »

▐ Ton Age : 22 Féminin « Messages » : 19
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: F .
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 9:05

Merciiiii =D . Je finirais demain .


Dernière édition par Sia Alehandra le Mar 7 Déc - 7:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hyoma Muroga
:: The Shield ::

...

▐ Ton Age : 32 Masculin « Messages » : 44
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: F
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 9:14

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Lun 6 Déc - 9:15

Bienvenuuuuue !! o/
Les russes contrôleront le monde !! èOé
Tu peux être sur du soutient de Kairo et Kira si tu entreprend de conquérir le monde sous la bannière Russe !! èwé /SBAAAAAARF/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Mar 7 Déc - 3:42

    OUIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!
    Les russes domineront, et je t'offre une place dans notre super brigade -n'est-ce pas Ably ♥

    Bienvenue au passage,
    Et très bon choix d'avatar : Anarchy Socking !! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shin Ishida
L'Incarnation de la Tentation ╬

Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder. Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu'elle s'interdit.

▐ Ton Age : 25 ▐ Rp : 4 en cours..
Féminin « Messages » : 254
« Two Perso » : Julian Ramirez
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_:
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Mar 7 Déc - 3:43


Welcome here ;)

& bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sharon Destiny Scarlett
Marquise au Coeur d'Or

Je ne suis qu'une décoration mais, un jour, je me rebellerai !

▐ Ton Age : 23 ▐ Rp : [...]
Féminin « Messages » : 58
« Two Perso » : Hideki Murakami - Tsuki Sayori Akatsuki
« Situation » : Yes Rp



MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Mar 7 Déc - 6:06

Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Mar 7 Déc - 6:31

BIENVENUUUUE!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sia Alehandra
La Calamité Scientifique Zzz..

« Être le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est mieux encore ♥️ »



« Une journée commence mal quand le bain est plus chaud que le thé . »

▐ Ton Age : 22 Féminin « Messages » : 19
« Situation » : Yes Rp


Who Are You ?
Level Rise_: F .
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Mar 7 Déc - 7:34

Eh bien tout d'abord, merci à tous =D ! Ablyss et Evangeline, vous luttez donc pour la domination des russes èwé ? J'en suis bien évidemment =D ♥ ! Les russes au pouvoir ! Et Arminou, eh bien me voilon mon mouton ! (Pas juste, moi je dois tricher . Je suis jalouse =p .) .
Eh bien voilà la suite et fin .
____________________________________________________________________________

MY STORY - Suite et fin .

Avant d’expliquer le passé de Sia, un peu d’histoire . L’Empire russe est gouverné depuis environ deux siècles et demi par la Dynastie Romanov . De 1762 à 1796, l’Impératrice de l’Empire russe fut Catherine II, la Grande . Sous son règne survint l’âge d’or de la Noblesse où elle se fit énormément d’amis proches, dont la famille Alehandra . D’un autre côté, les serfs s’appauvrissaient et la plus grande partie de la population était en quasi-esclavage . Le fossé entre la Noblesse et le Peuple ne fut jamais aussi grand . Lorsque l’Impératrice mourut d’une crise cardiaque, son fils, Paul Ier, lui succéda . Il établit des lois affaiblissant légèrement les Nobles, ce qui conduisit à son assassinat en 1801 . Son fils, Alexandre Ier, monta sur le trône à sa suite . Il devint rapidement une menace dans l’esprit des Noble lorsqu’il annonça ses idées d’émancipation des serfs et de constitutionnalisation du gouvernement russe, jusqu’à sa Mort mystérieuse en 1825 . Ce fut son neveu qui lui succéda : Nicolas Ier . Aux yeux des Nobles, ce n’était ni un ami, ni un ennemi à éliminer . Sous son règne se déroula la Guerre de Crimée, où le père de Sia se battit et failli perdre la vie, et où l’Empereur mourut, l’Empire russe sortant perdant de cette Guerre . Son fils, Alexandre II, monta sur le trône en ayant retenu la leçon de la Guerre de Crimée . Il devint très vite l’ennemi des Nobles, étant l’opposé total de Catherine II .
Le 15 décembre signa la naissance de cette énergumène, dans la magnifique ville de Viazma, située dans l’Oblast de Smolensk . Elle grandit dans un château moyenâgeux dans cette même ville . Elle passe les cinq premières années de sa vie accrochée à la robe de sa mère, à pleurer et à crier . Ses parents comprirent bien vite qu’elle ne serait pas facile . Ils ne pouvaient pas deviner que c’était un euphémisme . A partir de ses cinq ans, elle se décida à marcher seule, la robe de sa mère ne souhaitant plus la soutenir, et entama son éducation . Elle menait ses parents à la baguette, faisant preuve des pires caprices pour arriver à ses fins, et les serviteurs en discutait à longueur de journée . Autant dire que ça fusait dans les cuisines . Mais les serviteurs eurent tôt fait de craquer à leur tour et devinrent plus obéissants que des chiens .
Alors qu’elle avait encore cinq ans, le 19 février 1861, elle eut le premier choc de sa Vie . Elle jouait dans sa chambre à la cérémonie du thé avec ses poupées, lorsqu’elle entendit son père crier (« О, мой бог! Нет, но это не правда, что лохи! Мед, прийти посмотреть ! » - Ben oui, il est russe hein .), chose extrêmement rare . Elle entrouvrit la porte de sa chambre et vit sa mère lancer le journal par terre et éclater en larmes en criant de colère ( trop vulgaire pour être transcrit, même en russe ) avant qu’ils partent tous les deux dans leur chambre . Elle regarda alors le journal, et demanda à un des serviteur de le lui lire . D’abord effaré, il s’exécuta . Tous les serviteurs écoutèrent eux aussi, surpris du comportement de leurs maîtres . L’explication fut claire : Alexandre II avait proclamé par un oukase la liberté personnelle des serfs, après six ans de dure résistance de la Noblesse . Durant deux ans, les paysans restèrent tout de même assujettis aux anciennes corvées et obligations économiques dues au seigneur, le temps que le système se mette en place . Konstantin et Stanislava inculquèrent à leur fille unique la haine de l’Empereur, qui ne cessait les réformes .
A sept ans, Sia parlait déjà allemand et russe couramment et bredouillait le finnois . Elle n’arrivait par contre pas à maîtriser l’art de la peinture, laissant toujours ses pensées vagabonder sur sa toile . Un beau jour, ses parents vinrent la trouver dans sa chambre en lui demandant de les suivre dans le salon . Lorsqu’elle débuta une crise de caprice pour éviter cela, ils lui dirent qu’un beau jeune homme l’attendait, et elle courut dans le salon avec l’espoir de rencontrer son prince charmant . Il était bien blond, il avait bien les yeux bleus, il était assez grand, mais, même si il aurait pu apparaître sur un beau cheval blanc, il n’avait rien d’un prince charmant . Il était pâle, très pâle . Tellement pâle que Sia tendit la main vers lui en se demandant si il n’était pas mort . Il fit alors un pas en arrière, ce qui entraîna un bruit sourd, comme un grognement, du grand homme qui l’accompagnait . La petite Baronne observa ce monsieur un moment, se faisant la réflexion qu’il était effrayant, avant que ses parents ne la tire vers eux .

« Sia, je te présente le Comte et la Comtesse Faust, avec qui nous sommes en affaire, et leur fils, Ludwig . Tu l’emmène dans ta chambre pour jouer ? »

A vrai dire le Baron craignait une énième crise de sa fille devant le Comte, ce qui aurait sûrement ruiné ses chances de faire des affaires avec . Mais la petite Baronne était trop fascinée par Ludwig pour refuser . Elle lui prit la main et le tira à sa suite vers la grande porte de sa chambre . Il suivit sans broncher, ferma la porte derrière eux et se planta devant Sia . Celle-ci l’imita et planta ses yeux dans les siens . Il détourna rapidement le regard, et la petite fille se mit à lui poser tout un tas de questions .

« Alors tu t’appelles Ludwig ? Et tu es le fils de ce grand et méchant monsieur là-bas ? Ouah, ça fait peur . Mais attends, t’es malade ? T’es tout pâle, c’est bizarre ! Tu sais, mon papa m’a dit que tu serais peut être mon prince charmant . Mais moi je crois pas, t’es trop bizarre . Pourquoi tu parles pas ? T’es muet ? Ou peut être que t’es sourd ? Ah, j’y suis, tu comprend pas ce que je dis ! Ca se voit, tu clignes tout le temps des yeux ! Haha ! Alors, pourquoi ? Tu parles pas russe ? Ah non, non, je sais ! T’es pas russe ! Mais tu dois connaître un peu quand même ! Ah, je parle trop vite. Ah ben oui, forcément, ça doit être ça ! Désolée hein ! »

Ludwig regarda autour de lui, puis bégaya en russe .

« Désolé, je comprend pas bien . »

Sia, bien décidée à communiquer avec ce petit, lui fit signe de se taire en posant son doigt sur ses lèvres et entrouvrit la porte . Elle passa sa tête par l’embrasure et écouta ses parents parler .

« Ja, gute Idee ! »

Avec un sourire triomphant, la Baronne se tourna vers son nouvel ami .

« Deutsch ! »

Ludwig hocha lentement la tête et Sia entama la conversation en allemand . Le temps passa ainsi, tout l’après-midi, la petite Baronne posant sans cesse des questions au petit Comte qui hochait la tête ou sortait deux ou trois mots . Les Faust restant dans leur demeure pour une semaine, les deux gamins la passèrent à parler de tout et de rien (enfin, c’était surtout Sia qui parlait, mais bon . . .) . Au début, la petite fille pensait qu’il ne parlait pas bien russe, ou qu’elle avait un souci avec l’allemand, mais après avoir conversé avec la mère de Ludwig, elle comprit que c’était lui qui ne parlait pas beaucoup habituellement . Elle l’entraîna tout de même avec elle dans des plans idiots visant à embêter les domestiques ou les voisins, et ils s’amusèrent beaucoup . Un jour où ils avaient été poser un panier avec une couverture en boule devant la porte d’un voisin et qu’ils avaient sonné avant de se cacher, elle avait pour la première fois entendu le rire de Ludwig . Il avait vu la tête effrayée de l’homme qui croyait avoir un descendant illégitime, et l’arrivée de la femme, suivie de peu par des cris en russe . Mais ça n’avait pas duré longtemps, le couple voisin ayant découvert leur cachette et les gamins se voyant forcés de fuir à toute allure . Le soir-même, Ludwig se confia à elle, et elle apprit ainsi que son vrai prénom était Armin, ainsi que son triste passé . Ce fut la première fois qu’il aligna plus de deux phrases .

« . . . Et voilà . Tu le dis à personne hein ? »

Sia déglutit, chamboulée . Puis elle lui serra le petit doigt en souriant .

« Secret d’enfant ! »

Le lendemain, il repartit en Allemagne . Il se passa un mois avant que la Baronne ne crie sur tout les toits que son ami allemand lui manquait et que ses crises suffirent à un rendez-vous entre les Faust et les Alehandra, cette fois en Allemagne . Il se passa ainsi six courtes années, où les deux nobles se voyaient presque tous les mois . Doucement, Armin prenait plus de confiance en lui et se rapprochait de Sia, pendant que leurs parents tissaient une espèce d’amitié . Jusqu’à l’anniversaire de ses treize ans, où elle apprit une affreuse nouvelle . Ses parents entrèrent dans sa chambre où elle lisait un livre sur l’histoire de la Prusse, et lui annoncèrent la nouvelle : « Ludwig » avait disparu, ses parents songeaient à une fugue . Elle s’effondra . Que lui était-il passé par la tête ? Comment allait-elle faire maintenant, sans lui ? Non mais vraiment, quel égoïste ! Voilà ce à quoi elle pensait, dans son petit esprit de treize petites années, cette petite Baronne russe . Elle passa une longue année comme une loque, n’allant plus dans l’école d’élite pour la Noblesse Féminine, ne jouant plus de musique, ne faisant absolument rien . Elle voulait juste retrouver Armin et faire des choses stupides avec lui ! Et pourquoi, malgré tout ses caprices, ses parents ne la laissait pas repartir le voir ?
Elle s’en remit néanmoins petit à petit, retrouvant sa joie de vivre et son humour de gamine . Elle ne fit pourtant plus de blagues à ses domestiques, ce qui laissait ses parents inquiets . Mais elle était consciente qu’elle ne trouverait plus jamais d’ami comme le Comte allemand .
Son adolescence, comme pour tous, marqua l’époque de sa rébellion . Elle devint méchante avec ses parents, qui restaient sans réagir à ses sarcasmes et ses insultes . Cela suffit à Sia pour comprendre que c’était bien plus amusant lorsqu’ils l’aimait, et elle redevint la gamine énervante qu’elle était .
Elle fêta ses dix-huit ans le 15 décembre 1874 avec ses parents et ses domestiques . Durant une année, elle fit le tour du continent européen . Elle découvrit avec joie la France, l’Italie, la Grèce, et bien d’autres pays passionnants . Elle rentra chez elle alors qu’elle avait déjà dix neuf ans et demi, y resta quelques mois puis repartit, malgré les supplications de ses parents . Ne supportant plus l’air de chez elle, où la Haine du gouvernement était de plus en plus vivace, elle se retira dans les petites provinces de l’Empire russe . C’est là-bas qu’elle apprit la plupart des dialectes russes et elle y rencontra une vieille dame un peu folle, qui lui apprit à comprendre l’art du mélange des liquides . Son nom ? Personne ne le connaissait, dans le petit village, mais tout le monde la surnommait « la sorcière » . Néanmoins, elle était très gentille, rappelant un peu à la Baronne sa mère, et fournissait le village en remèdes miracles . Sia logea chez elle durant un moment et elle lui inculqua la passion des mélanges et de la science en général . Elle lut beaucoup durant cette période, des livres de science principalement, et fit des remèdes miracles . Etrangement, ses remèdes n’avaient pas le même effet . Au meilleur des cas, ils explosaient avant même d’être terminé ou n’avaient aucun effet, au pire des cas . . . votre peau devenait toute verte pendant une semaine, ou vos cheveux tombaient d’un coup par exemple .
Le 8 mai 1876, la sorcière succomba à la maladie . Plusieurs personnes du village proposèrent à Sia de prendre sa place . Elle était arrivée dans le village avec pour seuls renseignements son nom, son âge et sa nationalité . Il n’y avait que la sorcière qui connaissait son titre de noblesse, et elle avait emporté le secret dans sa tombe . La Baronne refusa de succéder à cette vieille femme, sachant très bien qu’elle ne pouvait pas avoir son niveau . Elle habita sa maison encore un an, le temps que les villageois s’habituent à un rythme de vie normal, et aux maladies précédemment soignées par la sorcière . Puis elle les quitta en leur promettant de revenir un jour, avec un peu plus de connaissance en matière de remèdes miracles .
1877 . Sia Alehandra est de retour dans le Château des Alehandra . Elle continue ses recherches sur la science, s’aménage une salle d’expériences et fait une crise à ses parents pour qu’ils l’autorise à tester ses expériences sur les domestiques . Quelques années passèrent ainsi, avec des domestiques de toutes les couleurs, qui ne parlent plus qu’en faisant des bulles, ou qui ont des boutons partout . Le Château fut rapidement renommé par les voisins « Ménagerie de la Folle » .
13 mars 1881 . La Baronne a 23 ans . Elle lit dans a chambre, quand elle entend son père crier (« ДА! Мед! Приходите посмотреть! Быстрый, иди! Это просто фантастика! » - Il est toujours russe .) . Sia se rappelle de la scène de son enfance, lors de l’abolition du servage . Les mots ne sont pas les mêmes . Elle court dans le salon voir ce qu’il se passe . Sa mère pleure et rit, dans les bras de son père . Elle lit le journal : Alexandre II a été assassiné . Alexandre III, en désaccord avec les idées de son père, monte sur le trône . Un nouvel Empereur, de nouvelles perspectives pour les Nobles .
Il faut néanmoins éloigner Sia . En effet, bien que les assassins aient été arrêtés et condamnés à être pendus, on soupçonne la Noblesse d’avoir aidé au complot . Tous ceux qui peuvent s’éloigner le font alors, et les parents de la Baronne lui conseille de partir, d’envoyer son amour des sciences ailleurs . Heureuse mais effrayée par l’idée de quitter l’Empire russe, elle essaie de convaincre le Baron et sa femme de la laisser les soutenir . Pour la première fois, ce fut en vain . Elle prit le meilleur cheval de l’écurie et s’éloigna du Château où elle avait toujours vécu en pleurant comme une enfant . Elle vagabonda dans plusieurs pays durant un bon moment, ne cessant de regretter son pays natal, Petrograd (Saint-Pétersbourg), sa capitale et toutes ces personnes couvertes de gants, de bonnets et d’écharpes en hiver comme en été . Elle se renseigna durant un an, sans parvenir à savoir si les recherches de l’Empereur étaient terminées, mais sans résultats .
Au beau milieu de la visite d’un village polonais, elle conversa avec un homme que tout le monde pensait fou, qui ne cessait de parler d ‘ « akumas » et d’une « Congrégation » . Sia crut d’abord que c’était juste un malade, et qu’elle ferait mieux de s’enfuir avant d’être contaminée, jusqu’à ce qu’il se mette à lui parler de scientifiques qui faisaient des recherches . Manque de chance, juste après qu’il ait prononcé ces mots, il s’effondra, mort d’un mauvais rhume . Maudissant sa malchance, la Baronne partit quérir des informations sur cette Congrégation . Ce fut dans un livre affreusement moche et poussiéreux qu’elle découvrit son emplacement . Son côté paranoïaque lui murmura que c’était certainement dangereux, mais sa stupidité reprit rapidement le dessus et elle entra dans la Congrégation et y installa son amour dévastateur pour les sciences .
Revenir en haut Aller en bas

Eve/Angel
L'Incarnation de
La Chance ₪ La Malchance

L'Incarnation de  La Chance ₪ La Malchance
Hoc erat fato !

▐ Ton Age : 26 ▐ Rp : Four
Féminin « Messages » : 1001
« Two Perso » : Eliade
« Situation » : No Rp


Who Are You ?
Level Rise_: Rang C
Souvenir/Pouvoirs/Innocence_:


MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique . Jeu 16 Déc - 1:21


Vérification de la Fiche de Personnage.

_Titre du Topic : OK
_ Couleur du Titre : OK
_ Image : Ok <3
_ Référence du Personnage : OK si tu l'as recensé !
_ Copyright : OK
_ Nom et Prénom : OK très jolis
_ Surnom : OK (Fais beaucoup de bêtise comme ça les Noahs pourront ramsser les morceaux ! =P)
_ Âge : OK
_ Famille : OK
_ Histoire : OK
_ Physique : OK
_ Caractère : OK
_ Particularité :
_ Le Nombre de Ligne : OK
_ Avatar : OK
_ Orthographe, Conjugaison : OK
_ Rang du Personnage : F
_ Code : OK
Avec lassitude, Angel
Revenir en haut Aller en bas
http://airgear.darkbb.com/forum.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sia Alehandra // Calamité Scientifique .

Revenir en haut Aller en bas

Sia Alehandra // Calamité Scientifique .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray'man - Le Réveil de Pandore :: Who are you? ::  IT.'S ● ME ::  M.Y ● C.H.A.R.A.C.T.E.R :: F.I.C.H.E.S ● V.A.L.I.D.E.E.S-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit